background preloader

May 2o15

Facebook Twitter

"Pretrial Punishment": Julian Assange Remains in Ecuadorean Embassy Fearing Arrest If He Leaves. Five years ago this week, U.S.

"Pretrial Punishment": Julian Assange Remains in Ecuadorean Embassy Fearing Arrest If He Leaves

Army whistleblower Chelsea Manning was arrested in Kuwait and charged with leaking classified information. Weeks later, WikiLeaks published tens of thousands of internal logs from the war in Afghanistan. It was one of the largest leaks in U.S. military history. Major articles ran in The New York Times, Guardian, Der Spiegel and other outlets. Chelsea Manning, then known as Bradley, and Julian Assange soon became household names. Julian Assange: Despite Congressional Standoff, NSA Has Secret Authority to Continue Spying Unabated. The Obama administration’s authority to collect Americans’ phone records in bulk will likely expire next week after senators from both parties rejected attempts to extend it.

Julian Assange: Despite Congressional Standoff, NSA Has Secret Authority to Continue Spying Unabated

First, the Republican-led Senate rejected a House-passed measure to curb bulk spying by keeping the records with phone companies instead of the government. The Senate then rejected a bid by Senate Majority Leader Mitch McConnell to extend the current bulk spying program for two months. The Senate adjourned and will reconvene May 31, the day before the program expires. In an exclusive interview from his place of refuge inside the Ecuadorean Embassy in London, WikiLeaks founder Julian Assange weighs in on the NSA standoff. Watch more from our Julian Assange interview: Part 2 || Part 3 || Part 4 || Part 5 This is a rush transcript. AMY GOODMAN: We turn now to a Democracy Now! AMY GOODMAN: This is Democracy Now! Welcome to Democracy Now! World Wide Push : l'internet des objets me file des boutons.

Ils s'appellent Dash ou Flic.

World Wide Push : l'internet des objets me file des boutons.

Et ce sont des boutons. Mais des boutons "connectés". Et il paraît que c'est l'avenir. Le principe est simple : "Utilisez l'application Amazon pour vous connecter à votre réseau Wifi et sélectionnez ensuite le produit que vous voulez commander avec le Dash Button. "Chérie, y'a plus de lessive. " Donc tu auras le Dash bouton que tu veux : sur ta machine à laver, hop le dash bouton qui te commande de la lessive (chez amazon) quand il n'y en a plus ; sur ta cafetière, hop le dash bouton qui te commande du café (chez amazon) quand il n'y en a plus ; sur ton frigo, hop le dash bouton qui te commande des trucs que y'en n'a plus dans ton frigo (chez amazon) ; Le tout avec le petit logo personnalisé qui va bien. Amazon annonce pour l'instant dans sa boutique presque 300 produits "boutonnables", de la couche au rasoir en passant par les sucreries et le corned-beef.

Le post-it réinventé ? La NSA a visé des serveurs Android en France. De nouveaux documents obtenus par Edward Snowden, révélés ce jeudi par CBC News et The Intercept, montrent que la NSA a songé à exploiter les échanges avec des serveurs de Google basés en France pour pirater des communications mobiles en Afrique.

La NSA a visé des serveurs Android en France

Il s'agit de serveurs utilisés comme relais pour distribuer des applications mobiles Android vers plusieurs pays d'Afrique. La réforme de la NSA trébuche au Sénat à 3 voix près. La réforme de la NSA attendra.

La réforme de la NSA trébuche au Sénat à 3 voix près

En effet, le Sénat des États-Unis a repoussé samedi la proposition de réforme de l'agence de renseignement qui devait mettre un terme à la collecte des métadonnées des opérateurs téléphoniques sur le territoire américain. Il fallait un minimum de 60 voix pour que le texte passe. Il n'en a manqué que trois, signale le New York Times. Baptisé USA Freedom Act, le texte devait supprimer une disposition particulière du Patriot Act qui autorise la NSA à amasser les métadonnées (numéro de l'appelant, numéro de l'appelé, durée de l'appel, heure et date de la communication, localisation des deux interlocuteurs...) provenant des opérateurs de téléphonie. De fait, la capacité de surveillance de la NSA sur le sol américain aurait été réduite.

Utiliser Tor contre la Loi Renseignement ? Il est d’usage de se dire qu’une des parades contre la Loi Renseignement est l’utilisation de Tor.

Utiliser Tor contre la Loi Renseignement ?

Pourtant, en lisant les déclarations des ministres de la défense et de l’intérieur lors des débats à l’assembée on peut se demander si Tor sera une des cibles des fameuses boîtes noires. Si Tor est la cible, son usage peut être aussi la solution ? Petite analyse et réponses avec Lunar, membre du projet Tor. Mes services de renseignement ont pu, par des échanges d’informations, savoir que des terroristes procédaient, sur le darknet, à des communications cryptées donnant des éléments précis sur leur intention de commettre des actes terroristes.

Leurs déclarations ne sont pas explicites, mais si on fait l’hypothèse qu’ils parlent entre autre de Tor, on peut leur imaginer plusieurs objectifs possibles : Attention : Le bouton PayPal est en train de devenir carnivore. C’est une conversation sur Twitter avec @Cappadocius (merci à lui pour sa vigilance !)

Attention : Le bouton PayPal est en train de devenir carnivore

Qui a attiré mon attention sur un changement problématique des conditions d’utilisation du service de paiement en ligne PayPal. eBay, qui contrôle pour l’instant cette société, a annoncé qu’il avait l’intention de s’en séparer pour en faire une compagnie indépendante et cette évolution devrait intervenir dans le courant de l’année. Or PayPal prépare déjà le terrain en procédant à une modification de ses Conditions Générales d’Utilisation (CGU ou Terms of Use/ToS en anglais). Les changements concernent plusieurs aspects, dont les questions de propriété intellectuelle sur les contenus produits par les utilisateurs et ils seront applicables au 1er juillet. Viens… viens, petit internaute… utilise mes services… et je te mordrai FORT !

Du bouton PayPal, risque bien d’éclore une fleur… carnivore ! Une étrange clause de propriété intellectuelle. Numérique: comment la Commission européenne veut changer votre quotidien - L'Express L'Expansion. La Commission européenne a lancé ce mercredi un vaste chantier, qui devrait durer pendant deux ans.

Numérique: comment la Commission européenne veut changer votre quotidien - L'Express L'Expansion

L'enjeu: la création d'un véritable marché unique du numérique, sujet ô combien sensible, tant les États membres défendent avec ardeur leurs intérêts. Les conséquences pour les consommateurs européens pourraient être importants. Car le projet, qui repose sur trois piliers, propose de revoir de fond en comble la législation communautaire du droit d'auteur, du commerce en ligne, des infrastructures réseaux jusqu'à la livraison de colis.

#LoiRenseignement.