background preloader

M3 Les soins

Facebook Twitter

Fiches Comment s'installer lors des soins. Caractéristiques 21 FICHES EN COULEUR / FORMAT A4 (21 x 29.7 cm) UNIQUEMENT DISPONIBLE AU FORMAT NUMÉRIQUE (PDF) À TÉLÉCHARGER ET À IMPRIMER (Le fichier étant volumineux -19 Mo- le téléchargement peut être long) CRÉATION : 2013 Mode d'emploi Quand un enfant doit avoir un soin ou un examen de santé, ses parents ne savent pas toujours comment s’installer et comment l’aider.

Fiches Comment s'installer lors des soins

Pourtant, préparer l’installation et penser au confort de tous peut être très utile pour garantir l’efficacité, la sécurité et la qualité du soin. Ces 21 fiches ont été réalisées dans ce but : définir le rôle de chacun pour aider l’enfant au mieux. Chaque fiche comprend une ou plusieurs photos montrant la réalisation d’un soin sur un enfant en présence d’un de ses parents, l’utilisation d’un moyen de distraction et de moyens antalgiques adaptés. Un poster de présentation des fiches est également disponible pour informer les parents et les professionnels. Sommaire Auteurs.

"Im/patiente" – Podcast. Cancer, relation soignant-soigné. Maëlle a 30 ans quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein métastatique, réputé incurable.

"Im/patiente" – Podcast. Cancer, relation soignant-soigné

En traitement continu depuis 3 ans, elle fait petit à petit l’expérience inattendue des injonctions à la féminité comme principale urgence face à cette maladie qui tue 12 000 femmes par an en France. En partant de son expérience, et en allant à la rencontre d’autres patient.e.s, d’oncologues, de chirurgiens, de psychologues mais aussi d’associations, de travailleur.se.s socia.le.ux, d’entrepreneur.e.s, de laboratoires pharmaceutiques et de personnalités politiques, cette série questionne la narration stéréotypée des cancers du sein, interroge les attentes de genre des patientes posées sur elles par la société, et invite tou.te.s les citoyen.ne.s à sortir de l’apathie pour lutter ensemble contre l’épidémie du siècle. Module 3 - Pathologies - cours IFAS pour les eas et aides-soignants. Asthme. Asthme de l'adulte.

Le diabète. Qu'est-ce que le diabète ? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. Découvrez dans cet article et dans la vidéo ci-dessous tout ce qu’il y a à savoir sur le diabète de type 2 et le diabète de type 1 (insulinodépendant) : causes, symptômes, traitements, facteurs de risques, dépistage...

Retrouvez cette vidéo dans notre playlist dédiée aux fondamentaux du diabète sur notre chaîne officielle Youtube. Tout comprendre sur le diabète de type 1, type 2, hyperglycémie. Diabète de l'adulte. L'angine de poitrine. Qu'est-ce que c'est ?

L'angine de poitrine

Une crise d'angine de poitrine résulte le plus souvent de l'athérosclérose : ce sont des plaques d'athérome (dépôt par accumulation de différents éléments (graisse, sang, tissu fibreux, dépôt calcaire) qui se forment au niveau de la couche interne des artères, réduisant ainsi leur diamètre. Le taux d'oxygène apporté au cœur diminue. Le muscle cardiaque peine à effectuer son travail, notamment en cas d'effort, ce qui provoque des douleurs dans la poitrine. Quels sont les symptômes ? La douleur est localisée derrière le sternum, mais peut également irradier le long du bras gauche, dans le dos, en haut du ventre, dans la nuque, la mâchoire ou même les dents. Les degrés de gravité. Sclérose en plaques (SEP)

Les traitements disponibles à ce jour ne permettent pas de guérir, mais ils préviennent les poussées dans les formes récurrentes-rémittentes.

Sclérose en plaques (SEP)

Ils ne présentent pas d’efficacité sur les formes progressives de la maladie. La cortisone est le traitement référence en cas de poussée inflammatoire et des traitements de fond sont utilisés pour moduler l’activité du système immunitaire. Les immunomodulateursimmunomodulateursMédicament qui stimule ou freine le système immunitaire. sont les traitements de première ligne. Interféron β et acétate de glatiramère atténuent l’activation des lymphocytes T, inhibent la production de cytokinescytokinesSubstance synthétisée par certaines cellules du système immunitaire, agissant sur d'autres cellules immunitaires pour en réguler l'activité. Th1 pro-inflammatoires, activent la sécrétion de cytokines Th2 anti-inflammatoires. Maladie de Parkinson. Epanchement pleural.

Radiographie du thorax et/ou échographie Analyses de laboratoire effectuées sur un échantillon de liquide Parfois, angiographie par tomodensitométrie (TDM) Une radiographie du thorax, qui montre la présence de liquide dans la cavité pleurale, représente normalement la première étape du diagnostic.

Epanchement pleural

Cependant, de petites quantités de liquide peuvent ne pas être visibles sur une radiographie du thorax. L’échographie peut aider les médecins à identifier une petite accumulation de liquide. Les médecins peuvent pratiquer une thoracentèse. Dans cette procédure, un échantillon de liquide est prélevé pour examen au moyen d’une aiguille. Si ces examens ne permettent pas d’identifier la cause de l’épanchement pleural, il peut être nécessaire d’effectuer d’autres examens. Cancer du poumon. Le tabagisme est la cause la plus fréquente de cancer du poumon.

Cancer du poumon

Un symptôme fréquent en est une toux persistante ou un changement dans les caractéristiques d’une toux chronique. La radiographie du thorax peut détecter la plupart des cancers du poumon, mais des examens d’imagerie complémentaires et des biopsies sont nécessaires. La chirurgie, la chimiothérapie, les agents à cible définie et la radiothérapie peuvent tous être utilisés pour traiter le cancer du poumon. Insuffisance respiratoire. Une oxygénothérapie est administrée pour corriger un taux d’oxygène trop bas chez les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire.

Insuffisance respiratoire

Selon la quantité d’oxygène requise, l’oxygène peut être administré au moyen d’une sonde nasale placée dans le nez ou d’un masque facial. En général, la quantité d’oxygène administrée au début est supérieure à la dose nécessaire et est réajustée ultérieurement. La ventilation mécanique corrige le problème de ventilation des poumons (et fait diminuer le taux de dioxyde de carbone) chez les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire hypercarbique. Dans la ventilation mécanique, une machine (respirateur) est utilisée pour faciliter la respiration.

Embolie pulmonaire. Embolie pulmonaire. La fréquence de l’embolie pulmonaire est estimée à 100 000 cas par an en France, dont 10 000 à 20 000 mortels.

Embolie pulmonaire

Et ces chiffres sont probablement en dessous de la réalité. Malgré d'importants progrès réalisés, l'embolie pulmonaire reste donc fréquente et parfois mortelle. Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) Mieux comprendre les facteurs de risque et les mécanismes en jeu Le tabac est à l’origine d’environ 80% des cas de BPCO, mais d’autres facteurs de risque ont été identifiés, comme la pollution extérieure et intérieure (notamment associée à la combustion de certains bois).

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

Ces polluants induisent des lésions et une inflammation au niveau des bronches et du tissu pulmonaire, différente de celle observée en cas d’asthme et impliquant des mécanismes distincts. Les scientifiques s’attèlent à décrire ces voies pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques. Athérosclérose. Les efforts de recherche visent aujourd'hui à finaliser la compréhension des mécanismes menant de la constitution de la plaque à sa fragilisation, puis sa rupture.

Athérosclérose

Ils cherchent aussi à mieux suivre l’évolution de la plaque afin d’en prévenir l’évolution et à développer des traitements toujours plus spécifiques et efficaces. Mieux comprendre les autres étiologies Sur le plan épidémiologique, la recherche s’intéresse en outre à une étiologie différente : dans 10 à 20% des IDM, la plaque d’athérome est dépourvue de cellules endothélialescellules endothélialesCellules qui tapissent la face interne des vaisseaux sanguins., pauvre en cholestérol et en médiateurs inflammatoires mais, au contraire, riche en matrice extracellulairematrice extracellulaireStructure complexe composée de macromolécules remplissant les espaces entre les cellules, et qui facilite leur adhésion et leur organisation en tissus. et en protéoglycanes. Cibler l’inflammation. Hypertension artérielle (HTA) L’hypertension artérielle est souvent diagnostiquée de manière fortuite et tardivement, en raison de l’absence de symptômes révélateurs.

Néanmoins, même s’ils sont rares, certains troubles peuvent être évocateurs : maux de tête permanents ou culminant le matin au réveil vertiges troubles de la vue palpitations cardiaques suées saignements de nez. Qu'est-ce que l'artérite des membres inférieurs ? Dans 90 à 95 % des cas, l' résulte de l’accumulation essentiellement de cholestérol dans certaines artères. Ces dépôts forment des plaques d’athérome au niveau de la paroi interne de l’artère, et provoquent une réaction inflammatoire (c’est l’athérosclérose). L'artériopathie (ou ) des membres inférieurs est l'expression au niveau des artères des jambes d'une maladie artérielle diffuse.

Ainsi, les artères des différents organes peuvent être atteintes par l'athérosclérose : Varices. Les varices sont des veines superficielles anormalement dilatées dans les jambes. Les varices peuvent être douloureuses, causer des démangeaisons, ou une sensation de fatigue. Les médecins détectent les varices en examinant la peau. Une intervention chirurgicale ou une série d’injections peut éliminer les varices, mais de nouvelles varices se forment souvent. Infarctus du myocarde.

Prédire l’infarctus On ne sait pas encore pourquoi les plaques d’athérome se rompent. Connaître les causes du phénomène permettrait de mieux prévoir le risque d’infarctus du myocarde (ou autres accidents vasculaires), et peut-être d’empêcher leur survenue. L'infarctus du myocarde. Chaque année, on compte en France 120 000 infarctus, qui sont à l'origine de 40 000 décès. Accident vasculaire cérébral (AVC) La "reperfusion cérébrale" en cas d'AVC ischémique.

L'accident vasculaire cérébral (AVC) 140 000 à 150 000 AVC par an sont recensés en France, soit une personne toutes les quatre minutes. Electrocardiogramme - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux. L’électrocardiogramme est un examen destiné à enregistrer l’activité électrique du cœur. L'électrocardiogramme est l’examen qui complète l’examen clinique lors d’une consultation cardiologique .Il enregistre l'activité électrique du cœur qui varie en fonction de sa taille, de l’épaisseur de ses parois et de son rythme.

Électrocardiogramme - ECG. Radiographie - Radio. Les examens spécifiques en cardiologie. Déroulement d'un électrocardiogramme d’effort. Coronarographie. Coronarographie/ coroscanner - Le Coroscanner. Le coroscanner offre la possibilité d’une coronarographie virtuelle: réalisé en ambulatoire, après injection intraveineuse de produit de contraste, l'acquisition des images couplée à un ECG dure moins de 10 secondes. IRM - Imagerie par résonance magnétique. L'hémiplégie, qu'est-ce que c'est ? Présentation des traumatismes crâniens. Coma. Prévoir le devenir du patient est un enjeu majeur, notamment lorsque le coma se prolonge ou que le patient reste dans un état de conscience altéré (état végétatif ou de conscience minimale). Les tutos Croix-Rouge française : Hemorragie - Croix-Rouge française.

Tuberculose. Légionellose : informations et traitements. Grippe aviaire : informations et traitements. Chikungunya / Maladie de « l’homme courbé » Méningite : une inflammation des méninges parfois grave. Sepsis / septicémie : informations et traitements. Phlébite. Comment reconnaître une phlébite. Phlébite : définition, symptômes, traitement. Sida et VIH. VIH. Informations avant, pendant et après la maladie. Histoire de la folie : de l'Antiquité à nos jours. Alzheimer (maladie d') Handicap psychique. Hospitalisation pour troubles mentaux. Comprendre les addictions. Troubles psychiques. Dépression. Ressources info-depression.fr. Névrose. Hystérie : Qu’est-ce que c’est ? Psychose. Phobies. Cours - Psychiatrie - Les états limites. Anorexie mentale et boulimie : les bases. Soignants, comment redonner de l’espoir aux patients. Cours - Suicide et dépression.

Autisme de l'enfant & de l'adulte – Rester en alerte et s'adapter. Les escarres : comprendre, prévenir, soigner - CHU Brugmann. Escarre.fr : le site de référence des escarres. Escarre.fr : Professionnels de santé - Aides-soignantes : soins préventifs. Escarres prise en charge, prévention et traitement chez la personne âgée. Principales complications de l’immobilité et du décubitus. Complications de l'immobilité et du décubitus (extrait de "Appareil locomoteur") Anesthésie - Chirurgie - cours pour les étudiants et professionnels de la santé. Locale, régionale, générale : les différents types d'anesthésies. Anesthésie (généralités) A consulter au CDI : le rôle de l'aide-soignante au bloc opératoire. Soins et surveillance en service orthopédie. Rôle de l'aide soignant en service chirurgie digestive.

Appendicite aiguë. Péritonite - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux. Les cancers digestifs en détail. Lithiase vésiculaire ou calculs biliaires. Lithiase biliaire - Qu’est ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux. Kyste de l'ovaire. Les cancers gynécologiques en détail. Les dangers de la grossesse extra-utérine. Le cancer de la prostate: symptômes, dépistage, traitement. Cancer de la prostate. Pneumothorax. Pneumothorax - Qu'est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux. Cancers du poumon : les symptômes et le diagnostic. Les valvulopathies. Qu'est-ce qu'une valvulopathie ? Module 3 - Maternité - cours IFAS pour les eas et aides-soignants. Les troubles psychiques au cours de la grossesse : anxiété et inquiétudes face aux changements. Modifications physiologiques - Qu’appelle t-on « modifications physiologiques » ? - Fiches santé et conseils médicaux.

Grossesse en bonne santé. Grossesse + le développement du foetus en images. Tout savoir sur la grossesse.