background preloader

Histoire photo

Facebook Twitter

Eugène Atget

Catalogues et manuels d'appareils photos anciens. Histoire de la Photographie Numérique, par Christian Roux. Erwin Blumenfeld, photographe pionnier de la couleur. My Daguerreotype Boyfriend. Horace Hopkins Coolidge, age 22, on his graduation from Harvard College, class of 1852.

My Daguerreotype Boyfriend

(Harvard Archives) Among the many gifts his fairy godmother endowed on Horace Coolidge were a genial charm of manner, a rare tenderness and a spirit of living kindness, and a loyalty in friendship which made him dearly loved by all who knew him. After graduating, he did what many young men of his time did, and traveled to Egypt for two years, returning to Boston to marry his sweetheart and become a lawyer. August Sander : un album. Moyenne des typologies de Bernd et Hilla Becher. LIFE photo archive hosted by Google.

Espace Pédagogique - Jean-Luc Moulène au musée des Beaux Arts de Nantes. Jean-Luc Moulène, quel rapport entretenez-vous avec la photographie analogique et la photographie numérique?

Espace Pédagogique - Jean-Luc Moulène au musée des Beaux Arts de Nantes

Rappel historique : qu'est-ce que la photographie ? En premier lieu J-L Moulène a fait une introduction sur la question de l'Histoire de la photographie. Il rappelle que toute technique nouvelle entraîne un questionnement sur sa nature. La photographie se rattacherait-t-elle à la science, à l'art ou encore serait-elle qu'un simple outil d'enregistrement et de mesure du réel ? Si ces questions sont apparues dès l'origine, on peut affirmer qu'un objet nouveau n'est pas uniquement défini par la technique. Quant à la photographie numérique elle relève de la technologie de l'information. Une distinction de nature La photographie procède nous dit J-L Moulène de l'idée de relèvement. Atget.pdf (Objet application/pdf) Humaniste.pdf (Objet application/pdf)

Des images pour penser l'autre : des explorations à l'exposition coloniale de 1931. Aux premiers temps des photographes, Roanne, cité modèle 1840-1940. La décomposition du mouvement. Contexte historique La technique de la photographie offre aux scientifiques des possibilités nouvelles.

La décomposition du mouvement

A partir des années 1870, le Français Etienne-Jules Marey (1830-1904) et dans son sillage l’Américain Eadweard Muybridge (1830-1904) se servent d’instantanés photographiques pour décomposer le mouvement des êtres vivants. En dissociant, en figeant, en analysant les poses successives de leurs modèles, les deux hommes peuvent capturer le détail des activités sportives ou des gestes de la vie courante. Par le biais de ces séquences rapprochées, ils obtiennent avec précision les images de ce qu’on ne peut percevoir à l’œil nu. En arrêtant le temps et le mouvement, ils réussissent à voir l’invisible. Analyse des images Interprétation Les travaux révolutionnaires de Marey et Muybridge ont eu immédiatement des applications.

Musée Maison Nicephore Niepce - Histoire de l'Inventeur de la Photographie. La Mission héliographique : mythe et histoire. 1 Cf.

La Mission héliographique : mythe et histoire

Paysages-Photographies, Paris, Mission photographique de la Datar/Hazan, 1989. 1Au cours des années 1980, après l'ambitieuse mission photographique de la Datar consacrée au paysage français1, les commandes officielles de photographies destinées à documenter ou représenter un pays, une région, une ville, un territoire, se multiplient. À chaque fois, la Mission héliographique est citée en référence, qualifiée de " célèbre ", " fameuse ", comme si cette aventure du XIXe siècle était connue de tous, comme si tous ses aspects et développements avaient été minutieusement étudiés. Ces publications font de la Mission héliographique le mythe fondateur de la commande photographique en France. Mais que sait-on exactement de cet épisode ?

Le daguerréotype. Contexte historique L’invention de la photographie Le 19 août 1839, lors d’une séance officielle à l’Institut de France, Louis-Jacques-Mandé Daguerre (1787-1851), décorateur de théâtre parisien, divulgua le premier procédé photographique qu’il était parvenu à mettre au point en tirant parti des recherches de son associé, Nicéphore Niépce.

Le daguerréotype

Surnommé « daguerréotype », ce procédé consistait à fixer l’image positive obtenue dans la camera oscura sur une plaque de cuivre enduite d’une émulsion d’argent et développée aux vapeurs d’iode. Permettant d’obtenir pour la première fois une reproduction directe et précise de la réalité, cette invention fut immédiatement saluée par l’ensemble de la communauté scientifique et franchit les frontières dès septembre 1839, rencontrant un grand succès à l’étranger.

En France, l’impact du procédé fut tel que l’État décida en cette même année 1839 d’acheter le brevet pour le verser dans le domaine public.