background preloader

HISTOIRE DES SCIENCES

Facebook Twitter

Carnets géologiques de Philippe Glangeaud. Urbain Le Verrier (1811-1877) - Introduction. La découverte de Neptune par le calcul en 1846 fit de lui lʼastronome le plus célèbre du XIXe siècle.

Urbain Le Verrier (1811-1877) - Introduction

Grande figure scientifique et politique du Second Empire, directeur de lʼObservatoire durant une vingtaine dʼannées, il posa les principes de lʼorganisation des observatoires en France, et fut le fondateur de la météorologie. Sur le principe de la moindre action. Cet article de Leonhard Euler (1707-1783), publié pour la première fois en 1753 dans les Mémoires de l'académie des sciences de Berlin(1) puis inclus dans l’ouvrage intitulé Dissertation sur le principe de la moindre action avec l'examen des objections de M. le Professeur Koenig faites contre ce principe(2), porte sur la célèbre dispute qui opposa Johann Samuel König (1712-1757), membre associé étranger de l’Académie de Berlin, à Pierre Louis Moreau de Maupertuis (1698-1759), qui en était le président, au sujet du principe de moindre action qui était initialement connu comme suit : « la nature agit toujours par les voies les plus simples et les plus courtes ».

Sur le principe de la moindre action

Le principe de moindre action sera démontré mathématiquement, et publié sans ces considérations métaphysiques, par Lagrange, en 1788, dans sa Mécanique analytique à partir du principe des vitesses virtuelles ou principe de d'Alembert qui est une nouvelle formulation des lois de la dynamique de Newton. Figure 2 : (à d. . ) (1) et soit.

Gravitation

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Charles Darwin - Le voyage d'un naturaliste autour du monde - CNRS sagascience. Accueil. Buffon et l'histoire naturelle : l'édition en ligne. Histoire de l'énergie solaire - Projet Stirling.

Entre autres réalisations, Augustin Mouchot déploya dans ce domaine une activité considérable.

Histoire de l'énergie solaire - Projet Stirling

Il imagina de nombreux appareils fonctionnant à l'air chaud. En 1860, il construisit une pompe capable d'élever l'eau à 1,50 mètre. « Si dans nos climats l’industrie peut se passer de l’emploi direct de la chaleur solaire, il arrivera nécessairement un jour où, faute de combustible, elle sera bien forcée de revenir au travail des agents naturels. Que les dépôts de houille et de pétrole lui fournissent longtemps encore leur énorme puissance calorifique, nous n’en doutons pas. Mais ces dépôts s’épuiseront sans aucun doute : le bois qui, lui, cependant, se renouvelle n’est-il pas devenu plus rare qu’autrefois ? Une importante installation fut celle que réalisa Franck Schuman près du Caire en 1913. M.L. Jusqu'à la dernière guerre, des améliorations diverses furent apportées aux techniques mais malgré leur intérêt, les réalisations n'ont eu qu'une portée limitée.

L'âge de la terre. Quel est l'âge du berceau de l'homme.

L'âge de la terre

La réponse n'a pas plus de 40 ans et s'affine constamment. L'antiquité puis le moyen-âge ont vu se succéder des estimations basées sur des concepts physiques simples ou sur les textes religieux. L'évêque Ussher, par exemple, estimait que l'âge de la terre, à partir de l'ancien testament, était de 3017 ans. Les 18e et 19e siècles ont vu se développer de nouveaux calculs qui accompagnaient la progression des idées et des techniques scientifiques. Fabien.besnard.pagesperso-orange.fr/cours/EPF/mecaq.pdf. Principia » Les paradigmes de Kuhn. 26 701 Visites | Version imprimable Sommaire de l'article Thomas Kuhn, physicien reconverti en historien, a introduit dans les années 60 un terme qui est aujourd’hui souvent utilisé en épistémologie : il s’agit de « paradigme ».

Principia » Les paradigmes de Kuhn

Derrière ce mot se cache une vision de la science radicalement opposée aux conceptions jusqu’alors en vigueur. Les paradigmes Kuhn propose une conception selon laquelle une théorie scientifique s’insère au sein d’une structure qu’il désigne par « paradigme ». Il est impossible d’énoncer précisément quels critères permettent de définir un paradigme, ce qui ne détruit toutefois pas la pertinence de ce concept. Les lois et concepts fondamentaux de la théorie scientifique en vigueur,l’ensemble des procédures instrumentales, qui permet de relier la théorie à la pratique expérimentale,une certaine « vision du monde » (éventuellement métaphysique) sous-tendue par la théorie.

Le troisième point mérite quelques éclaircissements. Science normale Pages : 1 2 3 » Qu'est-ce que la masse ? Thémadoc : L'Âge de la Terre. Planet-Terre : ressources en géologie / sciences de la Terre - Recherche. Critères de votre recherche Il y a 15 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

Planet-Terre : ressources en géologie / sciences de la Terre - Recherche

Quel âge a la Terre ? Vincent Deparis Maison des Sciences de l'Homme - Alpes, Grenoble Emmanuelle Cecchi Benoît Urgelli Résumé.

Electricité

COSMOLOGIE. Histoire de la chimie. Biographie : Galilée. Physicien et astronome - Fondateur de la physique moderne Galileo Galilei naît à Pise en 1564.

Biographie : Galilée

Son père, théoricien de la musique, souhaite ardemment qu'il devienne médecin, profession bien rémunérée. Ainsi, à dix-sept ans, le jeune Galilée débute des études de médecine, qu'il abandonne aussitôt : Ostillo Ricci, son professeur de dessin, parvient à le passionner pour les mathématiques, terme sous lequel on regroupait alors plusieurs de nos disciplines actuelles, notamment l'astronomie et la physique. Excessivement doué, ses biographes racontent qu'en 1583, donc à dix-neuf ans, Galilée aurait découvert l'isochronisme des pendules simplement en observant les oscillations du lustre d'une cathédrale. En 1587, il rencontre le célèbre professeur du Collège Romain, le plus prestigieux établissement d'enseignement de l'époque, le père jésuite Christopher Clavius.

Galilée instruisant Vincenzo Viviani - Cette peinture que nous devons à Tito Lessi représente Galilée instruisant Vincenzo Viviani. Expérience Tour de Pise.