background preloader

Urbain

Facebook Twitter

Which are China’s fastest growing cities? Although the days of 30% annual growth might be a thing of the past, China still boasts many cities experiencing rapid growth.

Which are China’s fastest growing cities?

These are cities that few outsiders will have heard of – such as Guiyang, Xiangyang and Hengyang – but in 2016 their economies are forecast to grow by as much as 12%. For Qian Liu of The Economist Intelligence Unit, these 10 emerging cities “reflect the shift of China’s pattern of growth: away from export and towards import; from investment to consumption; and from manufacturing to services”. First-placed Guiyang is reflective of this change. Once reliant on state-owned industry, the city is now emerging as a centre for big data. Alibaba hosts a cloud-computing facility in the city, a new science park is in development, while state telecoms companies are investing in data centres. Other cities are also seeing increasing incomes and spending, helping to drive growth. The top 10 rising cities are measured based on nine indicators. Share. Ouest-france. Subtle Transformations: How Rural Urban Framework Is Rejuvenating Villages Across China.

Winner of the Curry Stone Prize for humanitarian architecture in 2015, Rural Urban Framework is a nonprofit design and research lab based out of the University of Hong Kong and led by assistant professors John Lin and Joshua Bolchover.

Subtle Transformations: How Rural Urban Framework Is Rejuvenating Villages Across China

The duo lectured at Columbia this past Monday, January 25th, as part of the GSAPP Spring 2016 Lecture Series. The World’s Largest Urban Area. Even for a nation known for eye-popping rates of urbanization, what has happened along China’s Pearl River Delta (Zhu San Jiao) over the past few decades is extraordinary.

The World’s Largest Urban Area

In 1988, an interlacing network of rivers and streams flowed through fertile alluvial soils full of rice paddies, wheat fields, mulberry orchards, and fish ponds. Visualizing alternatives for China's urban growth. China’s Urbanization “Fetish” “Rejection” of recent Urbanization Plan reveals uncertainties over land reform, local government investment, and the type of cities that China will build.

China’s Urbanization “Fetish”

China’s Urbanization: Is it Worth the Cost? New apartments rise from the fields in Qiyan, Sha’anxi province China’s leaders believe urbanization is the key to growing consumer spending and by extension, the key to transforming China into a consumer-driven economy.

China’s Urbanization: Is it Worth the Cost?

Urbanizing China’s Ethnic Minorities. Massive empty town square surrounded by new apartments in Tongren City, designed with “Tibetan-features” China’s urbanization push has been in the headlines recently.

Urbanizing China’s Ethnic Minorities

The Environmental Downsides of Urbanizing Western China. From the top of a towering pagoda just outside Tongren, one can see the encroaching spread of high-rise apartments towering even higher in the valley below.

The Environmental Downsides of Urbanizing Western China

A remote county located on the edge of the Tibetan plateau, Tongren was first settled as a frontier garrison by Ming Dynasty troops to guard against the incursions of nomadic peoples. Today, the area is at the frontier of China’s urbanisation drive. While most reports focus on urbanisation in China’s populous East, the vast open spaces of western China can no longer escape the plans of China’s bureaucrats to bring urban development, and with it a consumer economy, to the most remote corners of Qinghai, Tibet, and Xinjiang. China’s push to urbanise villagers in remote areas is done in the hope that economic growth will follow, and living conditions will improve. Suburbia Goes Global: What It Means for Urban Sustainability. Red tile roofs, a backyard barbecue, a clubhouse in the style of a French chateau.

Suburbia Goes Global: What It Means for Urban Sustainability

Welcome to Orange County. Hukou Reform: a Modest Start. The scene in Balicun, an urban village in Xi’an–such villages house the city’s migrant worker population.

Hukou Reform: a Modest Start

Markets vs. Design: Regulating Sunlight in Pre-Reform China. In the 1950s, China established a regulation requiring that at least one room in each apartment receive a minimum of one hour of sunshine on the day of the winter solstice, December 21.

Markets vs. Design: Regulating Sunlight in Pre-Reform China

Though well-intentioned, the rule resulted in wasteful use of scarce urban land. Planners applied the rule to government and enterprise housing built between 1950 and the mid 1980s. That housing, built during the pre-reform period, is still largely intact. Chine. Pékin : abattre les murs pour libérer les voitures. Pour diminuer les embouteillages, les autorités veulent démolir les enceintes entourant les nombreuses résidences fermées de la capitale. Une idée qui déclenche opposition et sarcasmes. Pékin vient d’annoncer son intention de faire abattre les murs entourant les quartiers fermés, dont les artères privatisées pourraient devenir désormais des voies de passage publiques.

Un “avis sur le renforcement de la gestion de l’urbanisation en ville”, diffusé par l’agence officielle Xinhua, annonce que les quartiers résidentiels nouvellement construits seront des “espaces ouverts”. Ce texte, promulgué par le gouvernement et le Comité central du Parti communiste le 21 février, précise que “les quartiers fermés existants doivent ouvrir leurs portes, au fur et à mesure, afin de rendre leurs voies accessibles au public”. Pékin veut contrôler le processus d'urbanisation. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Brice Pedroletti (Pékin, correspondant)

Voyages en villes nouvelles (4/4) - Chine: la ville à tout prix. On le sait, en Chine, l’urbanisation est galopante. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population vit en ville, et depuis les années 1980, la population urbaine a été multipliée par 4! La Chine veut faire des villes un meilleur endroit où vivre_French.news.cn. (Xinhua/Lan Hongguang) BEIJING, 22 décembre (Xinhua) -- La Chine a détaillé sa vision de la planification urbaine, conçue pour rendre ses grandes villes plus ouvertes, plus sûres et plus agréables à vivre.

Dans un communiqué publié à l'issue de la Conférence de travail centrale sur le travail urbain, qui a eu lieu les 20 et 21 décembre en présence du président Xi Jinping et du Premier ministre Li Keqiang, les décideurs se sont engagés à transformer les schémas du développement urbain et à améliorer la gestion des villes. 上海地图E都市. Tianducheng, « Paris-fantôme » en Chine - Dernières infos - Economie - La Voix de la Russie. Il n’est pas rare qu’on pratique le « copier-coller » avec des bâtiments d’architecture européenne en Chine. Mais il est moins fréquent que des quartiers entiers d’une ville soient intégralement reproduits. Voici Paris… qui se trouve à 200 kilomètres de Shanghai.

Tianducheng, un quartier de la ville de Hangzhou, est en réalité un immense projet immobilier « très haut de gamme » avec des reproductions de la Tour Eiffel de 108 mètres de haut, de l’Arc de triomphe presque grandeur nature, une vague copie du Jardin du Luxembourg et plusieurs dizaines d’immeubles dans le style « haussmannien », comme si l’on se trouve sur l’avenue des Champs-Elysées. Les promoteurs immobiliers espéraient attirer dans ce « faux Paris » au moins 10.000 habitants, et pourtant après 6 ans de travaux, le projet n’a pas réussi à attirer les foules. Actuellement près de 2000 habitants s’y sont installés. Le Paris fake Chinois est aujourd’hui une ville fantôme.

Wtf! - lundi 29 juillet 2013 · Tags: Chine, paris· 15 commentaires Tianducheng dans l’Est de la Chine est un quartier sorti de terre à 200 km de Shanghai en 2007, est une reproduction de Paris, avec un arc de triomphe mais aussi la tour Eiffel haute de 108 m… Des dizaines d’immeubles Haussmanniens bordent une avenue des Champs-Élysées et peuvent accueillir 100 000 personnes. Les villes fantômes, une réalité chinoise. La ville de Kangbashi, à Ordos, en Mongolie-Intérieure, est devenue le symbole des villes fantômes chinoises. Construite entre 2005 et 2010, avec une capacité d'accueil d'un million de personnes, ses stades, avenues et gratte-ciel restent désespérément vides.

La Chine est ainsi parsemée de villes sans vie. Quelques-unes se rempliront, exode rural oblige ; une partie d'entre elles mettront des décennies à se peupler et d'autres resteront à jamais un musée, vitrine de la surcapacité et de la mauvaise allocation des ressources. En Chine, les villes fantômes sont nombreuses. Voir la vidéo Par France 2. Foncier chinois Shanghai Beijing, Xi'an. Wuhan : aux interfaces ville/eau. Les formes urbaines en mutation.Résumé de la these shu yang. Formes urbaines et mobilités soutenables pour les villes chinoises These julien Allaire.

Le rôle du fleuve dans le processus d'urbanisation : étude des villes fluviales en Chine. Carine HENRIOT. Développement immobilier et redéploiement résidentiel A Shanghai. À la recherche de la modernité Mise en scène du patrimoine bâti, tourisme intérieur et développement : le cas de Guilin (Guangxi) et de ses « Paysages » Thierry Sanjuan (dir.), Les Grands Hôtels en Asie. Modernité, dynamiques urbaines et sociabilité. 1Si le sujet du grand hôtel séduit autant les architectes que les géographes, dont la collaboration au sein de cet ouvrage démontre une fois de plus la complémentarité, c’est sans doute parce qu’un tel édifice convoque une amplitude d’échelles — de la cellule au territoire urbain — rare.

Et si le grand hôtel « asiatique » stimule autant les chercheurs spécialistes de la Chine, de la Corée et du Japon, c’est aussi parce qu’il accompagne de manière significative, depuis un peu plus d’un siècle, la transformation des métropoles de cette région du globe. Sans être livrée linéairement, cette double spécificité transparaît nettement à travers les études de cas rassemblées dans cet ouvrage collectif, dont les diversités géographique (Tokyo, Shanghai, Séoul, Hong Kong, etc.) et thématique (historique, esthétique et sociale) s’entrecroisent et révèlent de nombreuses similarités. Pour autant, peut-on parler d’un modèle asiatique du grand hôtel ? Entretien / Thierry Sanjuan, « La ville chinoise est un espace de pouvoir »

Posted by urbanites on mercredi, juillet 30, 2014 · 3 Comments Thierry Sanjuan est professeur de géographie à l’Université Paris 1 et directeur de l’UMR 8586 Prodig. Il est l’auteur de l’Atlas de la Chine, un monde sous tension (Autrement, 2012) ; de La Chine et le monde chinois, une géopolitique des territoires (Armand Colin, 2010) et du Dictionnaire de la Chine contemporaine (Armand Colin, 2006). Vous fréquentez les villes chinoises depuis la fin des années 1980, époque depuis laquelle la population urbaine a été multipliée par quatre au point qu’aujourd’hui plus de la moitié des Chinois vivent en ville. C’est un bouleversement majeur pour la société chinoise dans son ensemble.

Peut-on pour autant dire que la Chine est urbaine ? Urbanisation à marche forcée, la Chine déplace ses montagnes (rediffusion) Sinapolis. Human activities are reshaping Earth's surface. Sans titre. Pourquoi les villes chinoises sont beaucoup plus petites qu’elles n’en ont l’air. De la Chine, on retient surtout les mégalopoles de Shanghai et de Pékin, en constante expansion. Cependant la taille de ces dernières n'est pas aussi invraisemblable qu'il n'y paraît, dès lors que l'on fait la distinction entre les définitions européenne et chinoise de la ville. Made in China Des immeubles en banlieue de Pékin. Villes chinoises.

L'immobilier chinois : construire sans fin. Dynamiques urbaines : la Municipalité de Chongqing. La «révolution urbaine» faire des exercices dans le petit parc non loin - à une concentration des loisirs dans les nouveaux grands centres commerciaux, parcs et places publics et donc à une vie de quartier. World City Populations Interactive Map 1950-2030.

The Global Urban Transformation This map visualises the radical transformation that has occurred across the globe in the last 60 years, from a 30% urban world in 1950, to a 54% urban world in 2015 and a predicted two-thirds urban world in 2050. In 1950 there were 740m people living in cities; there are now 4 billion, rising to a predicted 6.3b by 2050. La mobilité urbaine en Chine. La mobilité urbaine en Chine généraliser dans les pratiques de mobilité des citadins chinois, c'est essentiellement sur la base d'une structure urbaine qui limitait la nécessité des déplacements sur de grandes distances à la fois à cause de pratiques générales de faible mobilité et par une forte mixité spatiale (Comtois, 1991; Doulet, 1994). Aujourd'hui, le développement métropolitain des villes chinoises remet en cause les modes d'organisation de cette structure urbaine: de nouvelles dynamiques spatiales ainsi que de forces puissantes d'individuation appellent de nouveaux comportements de mobilité sur de plus longues distances.

Le passage de la ville des vélos à la ville des autos marque ainsi les rapports entre développement urbain et mobilité urbaine de ces vingt dernières années en Chine (Doulet, 2001). Ce glissement possède d'importantes répercussions sur les formes urbaines comme sur les modes de gestion des villes. Davis D.S. Davis D.S. L’urbanisme chinois et l’émergence du modèle « intégrationniste » Rues en parallèle, une étude comparative entre Shanghai et Paris.

Laboratoire Urbanisme Insurrectionnel: Territoire et Villes en Chine Maoïste. Chine : la course à l'urbanisme. Cockaogongji. CocKaoRavages. Quartier de Tianducheng, Paris, mais en Chine. Quand la Chine copie des villes célèbres. 10 villes européennes reproduites à l'identique en Chine. Urbanisation en Chine, présences française. Le périurbain chinois à l'heure de la globalisation, par Thierry Sanjuan, Géographe à... Entretien / Thierry Sanjuan, « La ville chinoise est un espace de pouvoir » Stéphane Milhaud , Les petites villes, de nouveaux centres pour le développement territorial chinois. L'exemple de la province du Zhejiang. Les petites villes, de nouveaux centres pour le développement territorial chinois. Urbanisation chinoise : jusqu’ici, tout va bien. Plus de citadins que de ruraux en Chine. En Chine, une urbanisation à deux vitesses. Les Villes les plus dynamiques du monde seront Chinoises!

L’urbanisation en Chine continentale. Perspectives chinoises le phénomène de l'urbanisation dans les districts ruraux. Perspectives chinoises le modèle d'urbanisation du Guangdong. Population rurale/urbaine. Télédétection et urbanisation dans l'arrière-pays de Shanghai. L'architecte chinois Wang Shu lauréat du Pritzker 2012. ‘Will Wang Shu's village be nothing but an imagined form of rural life for urbanites?’ Chine insolite : 10 "maisons clou" qui ont résisté à l'expropriation.

Architecture chinoise : des stars aux petites agences - Asialyst. Le plus dur Maisons à ongles de la Chine / BeeVar.com. Observatoire de l'architecture de la Chine contemporaine. Why Chinese cities are different. Architecture comparée France Chine. t41a ecoquartiers quelques reperes. Dongtan Eco-City urban concept, Shanghai, China. La Chine lance un projet de «villes-éponges» pour faire face aux inondations. En Chine aussi on rénove les bâtiments anciens. Un oeil sur la Chine.

Mondes urbains chinois Urbanités 01/2016