background preloader

Turquie turcophones

Facebook Twitter

Représentations sociales des marais et dépoldérisation: le cas d'un marais breton. Un faible intérêt pour l’environnement du marais En second lieu, on constate que l’intérêt témoigné par la population pour la composante biologique du marais est assez limité.

Représentations sociales des marais et dépoldérisation: le cas d'un marais breton

Cela s’observe bien à travers la fréquente confusion qui est faite entre le marais et son environnement proche, notamment la flèche dunaire qui isole la lagune de la mer. Ainsi, à la question qui porte sur les changements récemment perçus dans le marais, les gens évoquent en premier lieu des éléments ayant trait à la dune (41 % des réponses) ou parlent de la flèche et de mouvements de sable (20 % des réponses), alors que les éléments ayant trait au marais sont moins souvent cités (apports de sédiments dans le marais, évolution de l’Islet, dégradation du marais, présence d’algues, déclin de la faune). Un marais-paysage Le marais de Sables-d’Or serait davantage perçu comme un paysage. Chambon : important éboulement la nuit dernière. 12 h 16 : Selon les premiers éléments chiffrés, qui demandent à être confirmés, un volume d’environ 100 000 m³ pourrait avoir été concerné, sur une masse totale instable évaluée par les géologues à 800 000 m³.

Chambon : important éboulement la nuit dernière

Le glissement de terrain de la nuit dernière est donc considéré comme significatif, mais on est toujours loin d’un effondrement massif, hypothèse envisagée sérieusement au début du mois juillet. Dans un communiqué, le préfet de l’Isère indiquait dimanche que "le glissement poursuit sa chute vers le lac du Chambon. Les masses en mouvement connaissent une nouvelle accélération dont les vitesses moyennes de déplacement augmentent de jour en jour. Le pied de la falaise s’est déplacé de quatre mètres vers l’aval depuis le début du mois de juillet. Tout en continuant de résister, le phénomène de déformation, de boursouflement et de fissuration dont il fait l’objet est observable à l’oeil nu. Il subsisterait en effet ce matin deux capteurs sur la quinzaine mis en place initialement. ZOOM SUR: l'étang de Thau, un bras nourri par la méditerranée - Le journal du week-end.

Après les affrontements, retour au calme sur la place Taksim. Les alévis de Turquie, des musulmans libéraux qui n'ont "plus grand-chose à perdre" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Guillaume Perrier Istanbul, correspondance.

Les alévis de Turquie, des musulmans libéraux qui n'ont "plus grand-chose à perdre"

Au pied du Monument de la République et de la statue de Mustafa Kemal, au milieu de la place Taksim, des danseurs, bras dessus bras dessous, se lancent dans une ronde endiablée, au rythme d'une clarinette et d'un tambour. Dans cette danse traditionnelle des alévis, une branche de l'islam chiite fortement implantée en Turquie – ils sont 10 à 15 millions –, hommes et femmes se mélangent.

Des Turcs entrent dans la vague avec leur drapeau, à côté des Kurdes. "Ce qui nous réunit ici, c'est que beaucoup d'entre nous sont alévis", souligne Metin Karakaya, un Turc originaire de Malatya, ville de l'est de la Turquie.

Istanbul

Le Kirghizistan en état d'insurrection. Le bilan s'alourdit au Kirghizistan, où de violents affrontements ont éclaté ce mercredi entre les forces de l'ordre et des manifestants.

Le Kirghizistan en état d'insurrection

Selon l'opposition, il y aurait près de 100 morts à Bichkek, la capitale. Le dernier bilan officiel fait état quant à lui de 19 personnes tuées et près de 200 blessées. «Il y a 19 morts», a déclaré Larissa Katchibekova, responsable du ministère de la Santé, précisant que la plupart de ces personnes avaient été tuées par balles. «Du fait des troubles, le nombre des blessés à travers la république s'élève à 197, 55 en province et 142 à Bichkek», a-t-elle ajouté.

La plupart ont «moins de 30 ans». L'un des leaders de l'opposition kirghize, Omourbek Tekebaïev, a demandé mercredi aux dirigeants de démissionner et de transmettre le pouvoir à l'opposition, dans une intervention à la télévision nationale. Après ces violents affrontements, le Premier ministre Daniar Oussenov a indiqué que l'état d'urgence avait été décrété et un «couvre-feu» imposé. (Source AFP) Le nouveau Xinjiang : intégration et recompositions territoriale. 1 Le discours officiel chinois considère généralement avec une certaine condescendance les minorités (...) 1Il est de coutume de présenter le Xinjiang, vaste province chinoise la plus à l’Ouest du pays, comme une périphérie continentale, marge culturelle du territoire chinois en proie au sous-développement et au séparatisme.

Le nouveau Xinjiang : intégration et recompositions territoriale

Constituant la partie orientale de l’Asie centrale, le Xinjiang, ex-Turkestan oriental, se rattache en effet culturellement au monde turco-mongol et bénéficie au regard de l’importance de ses minorités nationales du statut de région autonome depuis 1955 (fig. 1). A cette marginalité culturelle, l’analyse régionale classique ajoute la marginalité géographique de cette vaste région confrontée à des conditions naturelles souvent qualifiées d’extrêmes. 2Si ce statut de périphérie conféré au Xinjiang n’est pas à nier, il doit cependant être nuancé, surtout au regard des bouleversements qui l’affectent depuis une vingtaine d’années. Une nouvelle frontière à conquérir. Mer Noire : un carrefour euro-asiatique.