background preloader

Dynamiques des territoires

Facebook Twitter

Espace métropolitain français

Espaces ruraux. L’Italie, seule dans la tempête migratoire. Sur les 600 000 migrants arrivés en Italie, la plupart ont traversé la Méditerranée. Des milliers d’autres y ont péri. L’île de Lampedusa, avant-poste de l’accueil, est débordée par cette crise humanitaire étroitement liée au chaos sévissant en Libye. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérôme Gautheret (Rome, correspondant) On rejoint le jardin public en poussant les portes d’une grille qui ne ferme plus depuis longtemps. Puis, après une courte promenade au milieu des agaves et des myrtes, on arrive à un étrange réseau de grottes sommairement aménagées à proximité d’un vieux puits. L’endroit est à peine mentionné par les guides de voyage, mais il mérite qu’on s’y arrête : en effet, le vrai cœur de Lampedusa est là, en ces vestiges à peine entretenus d’un sanctuaire millénaire, témoignage unique de ce qu’était l’île avant sa colonisation systématique, au début du XIXe siècle.

Lampedusa, une île au centre du monde. Un volcan en éruption, la fin d’un territoire ? Le film Fogo na Boca, raconte l’histoire de la dernière éruption du volcan Pico de Fogo, au Cap-Vert qui a ravagé le petit village de Chã das Caldeiras, situé dans sa caldera, c’est-à-dire dans le chaudron créé par le volcan. Quoi ? Un village à l’intérieur de la caldera d’un volcan actif ?

Et des gens vivent là ? Mais ils sont fous, dirait ma grand-mère ! Le plus bizarre, ce n’est pas cela, c’est qu’ils ne veulent pas partir, tels les habitants d’un petit village gaulois résistant. Et ça, les autorités (et ma grand-mère), ne le comprennent pas. À première vue, il semble en effet improbable de vouloir à tout prix vivre dans cet espace aussi inhospitalier et à « haut risque » qu’est un cratère volcanique effondré. À la veille de l’éruption, les habitants sont chez eux dans la caldera, convertie en un havre de paix et de prospérité. CC Floriane Chouraqui Catégorie : film documentaire de recherche Année et mois de production : janvier 2016 Pays de production : France Durée : 38 minutes. Quelle intégration de l’Amérique du Sud ? Géographie et géopolitique.

VOICI une analyse des politiques territoriales d’infrastructures de liaison dans les processus d’intégration sud-américaine [1]. Pour ce faire, nous aborderons trois perspectives liées à ces processus : I) l’intégration, notamment à partir de la création de l’UNASUL - Union Sud-Américaine des Nations ; II) le projet de l’Amérique du Sud en tant que région géopolitique, ses asymétries internes, les possibles répercussions territoriales de projets de circulation dans les régions périphériques ; III) une enquête sur les directions actuelles de l’intégration sud-américaine.

Dans la première perspective nous chercherons à caractériser le régionalisme post-néolibéral (années 2000) développé par les gouvernements populaires de gauche ou de centre-gauche en Amérique du Sud. Il est évident qu’il existe, dans la région, des asymétries socio-économico-territoriales entre les pays, particulièrement entre le Brésil et ses voisins. I. Le projet de l’Amérique du Sud en tant que région géopolitique II.