background preloader

Viol/consentement

Facebook Twitter

Medicating Women’s Feelings. Photo WOMEN are moody.

Medicating Women’s Feelings

By evolutionary design, we are hard-wired to be sensitive to our environments, empathic to our children’s needs and intuitive of our partners’ intentions. This is basic to our survival and that of our offspring. Some research suggests that women are often better at articulating their feelings than men because as the female brain develops, more capacity is reserved for language, memory, hearing and observing emotions in others. These are observations rooted in biology, not intended to mesh with any kind of pro- or anti-feminist ideology.

The pharmaceutical industry plays on that fear, targeting women in a barrage of advertising on daytime talk shows and in magazines. As a psychiatrist practicing for 20 years, I must tell you, this is insane. At least one in four women in America now takes a psychiatric medication, compared with one in seven men. The new, medicated normal is at odds with women’s dynamic biology; brain and body chemicals are meant to be in flux. Stop! Mon corps ne vous appartient pas. C'est le mois de mars, un mois pendant lequel, en tant que femme, noire, musulmane, je dois célébrer certaines journées : d'abord le 8, qui est la journée internationale du droit des femmes, puis le 15, c'est le triste anniversaire du vote de la loi du 15 mars 2004 excluant de l'école publique les filles qui portent le foulard et enfin le 21 qui est la journée internationale contre le racisme.

Stop! Mon corps ne vous appartient pas

Nous sommes le 14 mars 2015, une semaine après le 8 mars, journée internationale du droit des femmes et la veille du onzième anniversaire du vote de la loi du 15 mars 2004. Je décide d'aller, avec une amie, au festival du film de femmes de Créteil voir Je ne suis pas féministe, mais..., un film de Florence et Sylvie Tissot sur le parcours de la féministe Christine Delphy. Ce que l'Inde ne veut pas voir des viols. L'Inde a interdit la diffusion d'un documentaire sur le viol collectif dont avait été victime Jyoti Singh et qui lui avait coûté la vie en 2012.

Ce que l'Inde ne veut pas voir des viols

Prétendûment parce que certaines images pourraient encourager les violences faites aux femmes. Or ce film dévoile les racines de la violence en Inde en exposant le fossé qui sépare les pauvres des classes moyennes. Accusé de faire l'apologie du viol, un groupe nantais voit son concert annulé. L’histoire aurait pu être anecdotique si elle n’avait pas soulevé, une fois de plus, la question de la liberté d’expression et de création.

Accusé de faire l'apologie du viol, un groupe nantais voit son concert annulé

Un groupe de punk-oi! Nantais répondant au doux nom de Viol devait jouer vendredi 27 mars dans le bar-salle de concerts parisien La Mécanique ondulatoire (XIe) dans le cadre d’une soirée en partenariat avec Noisey, site d’infos musicales affilié à Vice. Sauf qu’en sus de s’appeler Viol, le groupe est l’auteur d’un morceau aux paroles très violentes, sorti en 2009, qu’on vous reproduit ci-dessous: “Petite bourge endimanchée, Tu contournes les rues mal famées. Préparée pour ton blaireau de copain, Prépare-toi à encaisser mon gourdin ! Le viol des prostituées existe, et il n'est pas assez reconnu. A la lecture des récits d’audience de l'affaire du Carlton de Lille, on se demanderait presque si payer pour des rapports sexuels achète un consentement illimité.

Le viol des prostituées existe, et il n'est pas assez reconnu

Et dans quelle mesure la société reconnaît que les prostitués peuvent aussi être victimes de viols ou d'agressions sexuelles. Si le procès de l’affaire du Carlton a soulevé de nombreuses problématiques –le choix des charges à l’encontre de DSK ou celle de la protection de la vie privée des escort girls constituées partie civile entre autres– celle du consentement des femmes prostituées a moins ému. Silence, on viole à côté de moi. Une super-héroïne indienne victime de viol. Priya est une fillette sérieuse.

Une super-héroïne indienne victime de viol

Elle rêve de devenir institutrice et travaille dur à l'école. Jusqu'à ce que son père lui ordonne de ne plus y aller pour s'occuper de la maison. Jeune femme, Pyria se fait violer par plusieurs hommes, dont l'un fait partie de son entourage. Culture du viol, consentement et « zone grise » Un Youtubeur américain interroge la pertinence du concept de « culture du viol » (et il est loin d’être le seul, avouez-le). Le consentement n’est pas toujours clairement formulé, et comment s’y retrouver dans cette « zone grise » ? Ami•e•s féministes ou anti-féministes, ou sans étiquette, soyez les bienvenu•e•s sur cet article garanti sans sarcasme ni mépris. (C’est sincère, promis). Voilà plusieurs années que le concept de « culture du viol », importé des États-Unis (« rape culture »), a quitté les cercles féministes militants d’où il est parti, pour entrer dans le langage courant. En janvier 2014, Najat Vallaud-Belkacem alors ministre des Droits des femmes l’utilise dans un discours à l’Assemblée Nationale pour dénoncer la banalisation de la misogynie sur Internet.

À lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem s’attaque à la « culture du viol décomplexée » Mais ce concept, loin de faire l’unanimité, est sujet à de nombreuses critiques. Le viol de Shia LaBeouf et son traitement médiatique. Shia LaBeouf a déclaré avoir été violé par une femme lors d'une performance artistique.

Le viol de Shia LaBeouf et son traitement médiatique

Le traitement par divers médias de cette information est symptomatique de la façon dont la société perçoit les violences sexuelles sur les hommes. HARCELEMENT DE RUE. Je connais un violeur. Nous aurions pu être des violeurs École primaire - Je suis amoureuse du nouvel élève.

Je connais un violeur

Je le dis à ma meilleure amie. Procès du Carlton: le meilleur allié des violences sexuelles, c'est la pudibonderie. Comment statuer sur des choses qu'on ne nomme pas?

Procès du Carlton: le meilleur allié des violences sexuelles, c'est la pudibonderie

Une tribune de Peggy Sastre. C'est une petite musique qui commence à faire son petit bonhomme de chemin vers nos petites oreilles: lors du procès du Carlton, on en a fait trop niveau «déballage» sexuel. Ça en est dévenu gênant, écœurant, complaisant, vulgaire. Pola Kinski : "Mon père, ce minable" - 6 octobre 2013. Elle a les mêmes yeux.

Pola Kinski : "Mon père, ce minable" - 6 octobre 2013

Pas sans mon consentement ! Transports publics : Paris dans le top 15 des villes les moins sures pour les femmes. Combien de femmes entrent dans le métro sur leurs gardes, en sondant du regard les personnes qui les entourent, choisissant méthodiquement à côté de qui elles vont s'asseoir, anticipant les mécanismes d'autodéfense qu'elles utiliseraient si on venait les agresser, « au cas où ». Pour sonder le sentiment d'insécurité qui règne dans les transports à travers le monde, la fondation Thomson Reuters a effectué une étude en ligne auprès de 6 300 femmes de plus de 18 ans (380 par ville), en partenariat avec l'institut de sondage britannique YouGov du 27 août au 8 septembre 2014.

Le sondage s'est concentré sur les 15 plus grandes capitales mondiales, et également à New York. Résultat : Paris serait la 11e ville la moins sécuritaire au monde, et la troisième où les femmes sont persuadées que personne ne leur viendra en aide. Comment lutter contre les violences sexistes dans le métro ? De Châtelet à Saint-Lazare, elles ont fait entendre leurs voix et leurs droits.