background preloader

NKVD 1934

Facebook Twitter

Le NKVD, la police privée et la garde prétorienne du parti communiste. Le NKVD, la police privée et la garde prétorienne du parti communiste.

Le NKVD, la police privée et la garde prétorienne du parti communiste

NKVD wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NKVD wikipedia

Guenrikh Iagoda chef du NKVD 1934

Yezhov Nikolai chef suprême de 1936 à 1938. Ivan Serov général du NKVD. Dr Richard Sorge alias Ramsay agent. Kolyma Goulag dès 1930. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kolyma Goulag dès 1930

La Kolyma est une région de l'extrême est de la Russie. Lors de la période stalinienne, de nombreux prisonniers étaient envoyés dans les camps du Goulag de la région. Cette période est connue en particulier par les récits de Varlam Chalamov. La Kolyma en Russie Introduction[modifier | modifier le code] Ce vaste territoire arctique et sub-arctique, avec ses frontières politiques et géographiques mal définies, se trouve dans les plus lointains confins nord-est de la Sibérie.

Boutovo 1937-53site exécutions Moscou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boutovo 1937-53site exécutions Moscou

Carte des tombes. Prophylaxie stalinienne LaGdeTerreur 1937-1938. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Werth > Voir l'infographie : Géographie de la terreur stalinienne L'arrestation et l'exécution d'un pourcentage souvent très élevé des cadres communistes ne représentèrent qu'une petite fraction (7 à 8 %) de l'ensemble des arrestations et des exécutions de la Grande Terreur (1937-1938).

Prophylaxie stalinienne LaGdeTerreur 1937-1938

Tandis que les rituels d'anéantissement des "ennemis du peuple" envahissaient la sphère publique, les groupes opérationnels du NKVD mettaient en oeuvre les "opérations secrètes de masse", décidées et mises au point par Staline, Nikolaï Iejov, le commissaire du peuple à l'intérieur, et les plus proches collaborateurs de Staline, avec pour objectif d'éradiquer des éléments considérés comme étrangers ou nuisibles dans un projet d'homogénéisation de la société socialiste, à un moment jugé critique. Interrogatoire 1938 Christian G.Rakovski. Il s'agit de faits connus des initiés et des descendants de russes blancs.

interrogatoire 1938 Christian G.Rakovski

Les Rothschild mènent la "Symphonie Rouge" Aussi incroyable et bizarre que cela puisse paraître, l’humanité est vraiment victime d’une conspiration diabolique. Les guerres, les dépressions et les génocides du siècle passé n’étaient pas accidentels ou inévitables mais le résultat d’un dessein malveillant. 1939 Hitler Staline PacteMolotov Ribbentrop. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1939 Hitler Staline PacteMolotov Ribbentrop

Pacte germano-soviétique Signature du pacte par Molotov en présence de Ribbentrop, Staline, et le général Boris Michailowitsch Schaposchnikow. 1940 arrestation d'1 certain Menahem Begin. 1940 Massacre de Katyń. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1940 Massacre de Katyń

Mémorial au cimetière militaire de Katyń. Le massacre de Katyń est l'assassinat de plusieurs milliers de Polonais (essentiellement des personnalités, des officiers, mais aussi des étudiants (officiers de réserve), des médecins, des ingénieurs, des professeurs et des membres des élites polonaises considérées comme hostiles à l’idéologie communiste) par la police politique de l’Union soviétique (le NKVD) au printemps 1940 dans la forêt de Katyne, village russe proche de Smolensk et de la frontière biélorusse.

L'URSS a nié sa responsabilité dans le massacre dès qu’il fut révélé par les nazis, ainsi que durant toute la Guerre froide et en a rendu l’Allemagne nazie responsable. En 1990, la Russie a reconnu que ce massacre avait été ordonné par les responsables soviétiques[1]. 20/08/1940 Mexique assassinat Trotski. Le mardi 20 août 1940, Lev Davidovitch Bronstein, dit Léon Trotski, se lève sans savoir qu'il a rendez-vous dans l'après-midi avec un pic à glace.

20/08/1940 Mexique assassinat Trotski

Il a déjà survécu à plusieurs tentatives d'assassinat dont la dernière remonte au 24 mai précédent. Ce jour-là, il échappe à un mitraillage nourri déclenché par le peintre mexicain David Siqueiros, fervent partisan de Staline. Lequel recevra pour ce "haut fait d'armes" et d'autres durant la guerre d'Espagne, le prix Lénine pour la paix en 1966... En 1940, cela fait trois ans que Trotski habite Coyoacán, dans la banlieue de Mexico. Le jour de son assassinat, sa deuxième femme, Natalia Sedova, introduit dans la villa un élégant jeune homme, arrivé au volant d'une belle voiture. Les deux gardes du corps américains de Trotski ne le fouillent même pas bien qu'il porte un épais imperméable peu adapté à la température estivale.

Lazare Kaganovitch 1893-1991. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lazare Kaganovitch 1893-1991

Lazare Moïsseïevitch Kaganovitch (en russe : Лазарь Моисеевич Каганович) né à Kabany le 22 novembre 1893 et mort le 25 juillet 1991 est un homme d'État soviétique. Il est membre du bureau politique du Parti communiste de l'Union soviétique sous la direction de Joseph Staline. Biographie[modifier | modifier le code] Un fidèle de Staline[modifier | modifier le code] Joseph Staline avec Lazare Kaganovitch. Kaganovitch est issu d'une famille juive pauvre des environs de Kiev. Faisant partie de la toute première équipe de Staline, Kaganovitch connait alors une rapide ascension : candidat au Comité central en 1923, il en est membre l'année suivante.

Élu suppléant au Politburo, il en devient titulaire en 1930 et — longévité remarquable —, y demeure jusqu'en 1957, ayant par ailleurs rejoint le Præsidium du Soviet suprême en 1952. De cordonnier à Boucher.