Les blogs et les réseaux sociaux

Facebook Twitter
Depuis cinq ans, l'influence des blogs de mode ne cesse de croître. Très intéressées par ce nouveau pouvoir de prescription, les marques tissent des liens de plus en plus étroits avec leurs auteurs, n'hésitant plus à les inviter à leurs défilés, à leur envoyer des produits ou à leur demander des billets sponsorisés via des agences. Déroutés, les internautes ont de plus en plus de mal à distinguer les authentiques coups de coeur des blogueuses de la publicité déguisée. Journaliste à Lexpress.fr/Styles mais également rédactrice du blog Café Mode, j'ai moi-même décidé de lancer le débat sur mon blog le 10 mai dernier. Les blogueuses sont-elles achetées? Les internautes répondent Les blogueuses sont-elles achetées? Les internautes répondent
Quand les blogs de mode se font piller par les grandes marques | Rue89 Eco Le T-shirt de Zara et la photo de Betty qui l’a inspirée (DR) Betty, blogueuse, l’a vite remarqué : la marque Zara a imprimé une de ses photos sur un T-shirt... sans lui demander son autorisation. Les enseignes de vêtements ont pris l’habitude de puiser des idées dans les blogs de mode. A volonté. Quand les blogs de mode se font piller par les grandes marques | Rue89 Eco

Etude des pratiques internet liées à la mode

Etude des pratiques internet liées à la mode Pour ce sujet, nous avons choisi de nous intéresser aux nouvelles pratiques liées à la mode qui se sont développées sur internet ces derniers années. Nous avons fait le choix de ne pas vraiment séparer état de l'art et analyse, dans la mesure où très peu d'études ont été réalisées sur ce sujet spécifique, et afin de ne pas rendre la lecture trop rébarbative. Il s'agit d'une approche à la fois technologique et sociologique sur ces pratiques, et une tentative d'analyse. Le web ne connaissant pas de frontière, nous prendrons pour illustrer nos propos des exemples de sites du monde entier. Après s’être approprié la musique, le cinéma ou les séries, les utilisateurs du web s’approprient maintenant la mode. Désormais, elle n’est plus seulement dictée par les magazines et les marques.
To blog or not to blog: La place des blogues dans l’industrie de la mode | Ma vision du web social To blog or not to blog: La place des blogues dans l’industrie de la mode | Ma vision du web social Aujourd’hui, le commun des mortels peut devenir un influenceur dans son domaine par le simple fait de tenir un blogue qui intéresse, qui ose, qui est à l’affût des tendances et qui se démarque auprès d’un nombre suffisant d’individus pour être considéré comme crédible. Le domaine de la mode est certainement l’un des plus touchés par ce phénomène, domaine explicitement destiné aux publics qui a comme raison d’être d’attirer l’attention et de susciter l’adhésion. Bien qu’il y ait encore une forte présence des spécialistes, chroniqueurs et journalistes affiliés aux grands titres (Vogue, Elle, etc.), les blogueurs ont sans contredit fait leur place aux premiers rangs des défilés et tendances. Bien que les blogueurs aient commencé leur ascension dans l’industrie de la mode depuis quelques années déjà, la tendance est loin de s’essouffler!