background preloader

Critiques et limites

Facebook Twitter

Puis-je établir plusieurs liens hypertextes vers des articles de presse publiés en ligne ? Il n’est pas interdit d’effectuer des liens hypertextes vers d’autres pages internet.

Puis-je établir plusieurs liens hypertextes vers des articles de presse publiés en ligne ?

Ceci étant, les responsables de sites peuvent vouloir interdire, au titre du droit des bases de données, l’établissement de liens vers plusieurs de leurs articles. Bien que les tribunaux ne se soient pas encore entendus sur la portée réelle de ce droit vis-à-vis des hyperliens, il est fortement recommandé d’éviter d’effectuer plusieurs liens vers les pages web d’un même site qui aurait clairement affiché son refus d’accepter une « extraction » ou une « réutilisation » de ses données. Tel est généralement le cas des sites de journaux en ligne.

La curation c’est de la merde » J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée.

La curation c’est de la merde »

Curation par-ci, curation par-là. On se demande juste si c’est du nez dont on parle ou bien du fond d’un endroit où finit justement souvent la dite matière. Je ne reviendrai pas sur le terme. En français il est assez laid et en anglais je n’ai même pas envie de savoir d’où il a émergé… Ne jugeons pas le moine à son habit, allons voir ce qu’il a sous sa soutane… Car le fond, toi lecteur audacieux qui aura sauté sur ce titre vilement racoleur, c’est ce qui t’intéresse étant donné que tu as de saines lectures. Continuons donc dans le racoleur en cédant à la manie qui est de compter. Content vs. Aggregation vs. Curation Abnormal Returns. The discussion surrounding the merits of so-called web aggregators went to another level this week as some Internet heavies weighed in on the debate We first discussed the nature of content curation in piece entitled: Creating order out of aggregation.

Content vs. Aggregation vs. Curation Abnormal Returns

This provides some useful background on this debate. The pressures on the mainstream media are acute. When a site like the Huffington Post, according to Mediaite, passes the likes of the WSJ and Washington Post in the number of readers it is inevitable there will be some sort of backlash. The pressure to perform is not limited to these mainstream media. Paul Tate at Gawker (via The Wire) reports on the acute pressure journalists at the financial newswires are to generate “breaking news.” Since the debate over content vs. aggregation usually resides in the mainstream media the breakdown of players is typically pretty simplistic: Content creators=good;Aggregrators=bad;Curators=somewhere in between. So, is curation a business or a hobby? Veille Stratégique, Intelligence Economique »

Aujourd’hui c’était donc i-expo pour moi.

Veille Stratégique, Intelligence Economique »

Une bien belle journée et plein de rencontres faite malheureusement trop à la va vite par manque de temps. Mais j’ai enfin pu mettre des visages et serrer la main à des personnes que je ne connaissais que sur le Réseau. Mais si j’y étais c’était surtout pour participer à une conférence sur “Evolution de la propriété intellectuelle dans le cadre des nouvelles pratiques de l’information numérique” Une conférence fort intéressante donc sur un sujet qui nous concerne tous nous veilleurs et qui en gros se cantonne à plusieurs constats que je résumerai grossièrement à ces points ci-après : Est-ce que mes clients sont prêts à payer des droits d’auteur en plus de la prestation de veille ?

Voilà finalement le fond du débat… non ???? Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique? Calimaq poursuit la réflexion entamée dans un premier billet « Propulsion, Curation, Partage ».

Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique?

Décidément, c'est fou toutes les discussions que suscitent ces liens que nous utilisons au quotidien pour les plus mordus d'info d'entre nous. Le billet que j’ai publié la semaine dernière : « Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? » a suscité un certain nombre de réactions, commentaires, échanges, qui me donnent envie de prolonger la réflexion, en creusant plusieurs points sur lesquels on a attiré mon attention. Décidément, vous allez voir que la curation est un sujet d’une grande richesse juridique, mais d’une grande complexité également… L’épineuse question du droit applicable Dans mon billet, je pars du principe que le droit français est applicable aux pratiques de curation et de propulsion de contenus sur Internet. La question est assez difficile à trancher et renvoie aux règles relatives au droit applicable en matière de dommages causés en ligne.

To LINK. Le “framing” de sites web : reproduction illicite de contenu ? La méthode la plus répandue pour créer un lien hypertexte consiste à choisir une portion de texte ou d’une image en dessinnant une zone active et de les transformer en liens cliquables.

Le “framing” de sites web : reproduction illicite de contenu ?

Une fois cliqué, ce lien hypertexte amène à une nouvelle page ou site web. Il existe une autre méthode, appelée “framing” (frame = cadre), qui va beaucoup plus loin puisqu’elle fait appel à l’incrustation du contenu d’une autre page ou site web dans la page active. On peut donc afficher dans la même fenêtre de navigation plusieurs pages web en même temps, chaque page s’affichant dans son propre cadre. Le terme technique qui a été suggéré pour décrire le framing est la transclusion. De point de vue technique Dans l’exemple ci-dessus, la fenêtre de navigation est découpée en 3 tranches et chacune affiche un document html distinct.