background preloader

Etude STMG

Facebook Twitter

Comment mesurer la performance d’une entreprise. De nombreuses sociétés de conseil ont répondu à la demande des entreprises en leur proposant de nouveaux indicateurs de performance, comme l’EVA (Economic value added EVA), MVA (Market value added), SV (Shareholder Value) et ROA (Return On Assets) pour ne citer que les plus populaires.

Comment mesurer la performance d’une entreprise

Peu importe comment ces indicateurs sont appelés, ce qui me semble important c’est le nombre d’entreprises ayant choisi d’adopter des indicateurs de performance basés sur la valeur. En effet, ce nombre ne cesse d’augmenter de façon spectaculaire depuis plusieurs années. À ce jour, 200 entreprises parmi les 1000 entreprises répertoriées par la revue Fortune utilisent un indicateur basé sur la valeur pour évaluer leur performance.

L’un des indicateurs les populaires est l’EVA développée par le cabinet de conseil Stern Stewart & Co. Cet indicateur a toutefois hérité du concept de valeur économique popularisé par David Salomon dans les années 1960 sous le terme de "revenu résiduel. " L'entreprise face à la montée des risques RH. CSS-Analysen-104-FR.pdf. Offre et demande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Offre et demande

L'offre et la demande sont respectivement la quantité de biens ou de services que les acteurs sur un marché sont disposés à vendre ou à acheter en fonction des prix. Les indicateurs de performance de l´entreprise. Tous les entrepreneurs, dirigeants de TPE ou créateurs d’entreprise, gardent en tête de suivre, de maintenir ou d’améliorer les performances de leur entreprise : chiffre d’affaires, état des stocks, carnet de commandes, panier moyen, nouveaux marchés, nouveaux produits, … Pour mesurer efficacement la performance de son entreprise, l’entrepreneur doit mettre en place des indicateurs.

Les indicateurs de performance de l´entreprise

Mesurer pour décider. Gestion des risques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gestion des risques

La gestion des risques, ou management du risque (risk management), est la discipline qui s'attache à identifier, évaluer et prioriser les risques relatifs aux activités d'une organisation, quelles que soient la nature ou l'origine de ces risques, pour les traiter méthodiquement de manière coordonnée et économique, de manière à réduire et contrôler la probabilité des événements redoutés, et réduire l'impact éventuel de ces événements. À ce titre, il s'agit d'une composante de la stratégie d'entreprise qui vise à réduire la probabilité d'échec ou d'incertitude de tous les facteurs pouvant affecter son projet d'entreprise. La gestion en continu de la grille de risques d'une entreprise suppose vision et vigilance du dirigeant et de ses conseils et cadres, pour la réadapter aux réalités du terrain et des systèmes régulatoires qui s'y appliquent.

Entreprises et incertitudes[modifier | modifier le code] Approvisionnement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Approvisionnement

L'approvisionnement est une technique ou méthode permettant de livrer un bien, ou un service, à un tiers. On peut considérer que l'approvisionnement est distingué en deux flux distincts : physique et administratif (informationnel). L'approvisionnement répond à toutes contraintes environnantes. La règle première est de livrer de la marchandise, au bon moment, au bon prix, et au meilleur coût selon le choix du demandeur.

Le terme anglais, procurement, est souvent utilisé pour mettre en évidence une gestion plus fine de l'approvisionnement, selon l'objectif : Les modes d'approvisionnement dans le circuit de la distribution[modifier | modifier le code] Les différents types d’approvisionnement[modifier | modifier le code] Il y a plusieurs chemins parcourus par un produit du producteur au consommateur final. Le circuit direct Le choix d’un mode d’approvisionnement s’effectue en fonction : La gestion des approvisionnements[modifier | modifier le code] Obsolescence. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Obsolescence

Un exemple probant est le calendrier, qui peut servir q'un an est dont l'état est parfait mais doit être changé. Pour se prémunir contre ce phénomène, les entreprises doivent exercer une action de veille technologique ou de veille sociétale pour prévoir, avec autant d'avance que possible, les changements risquant de remettre en question la valeur de leur savoir-faire. Une entreprise peut décider néanmoins de fabriquer des produits à « vieillissement programmé », ou bien encore non réparables parce que lors de leur sortie celui qui les remplacera est déjà à l'étude, ou bien parce qu'on estime que la réparation coûterait plus cher qu'un remplacement.

Cela est vrai entre autres de biens de consommation courante (d’équipement des ménages notamment) comme les appareils électroménagers, les automobiles ou l’électronique grand public (postes de télévision et de radio, hi-fi, téléphones mobiles, ordinateurs...). Sur les autres projets Wikimedia : Bac STMG 2015 : les conseils pour réussir l’épreuve anticipée d’étude de gestion.

Performance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Performance

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : performance, sur le Wiktionnaire En français, l'usage du mot implique l’idée de résultat, de réalisation, de finalisation d’un produit, alors qu'en anglais le terme se réfère au comportement, à la tenue d'un produit ou d'une personne face à une situation donnée. On observe que le français calque les concepts anglais utilisant le nom (« performance environnementale » au lieu de « comportement environnemental » par exemple), mais non le verbe anglais (les acteurs ne « performent » pas un rôle, ils le « jouent »)[1]. Notes et références[modifier | modifier le code]