background preloader

Divers

Facebook Twitter

Don’t allow our oceans to be destroyed by deep-sea mining. Deep-sea miners bulldoze the ocean floor in search of precious minerals and metals, destroying priceless habitats like coral gardens and seamounts. Once-vibrant ecosystems are turned into mounds of rubble, permanently changing the ocean landscape. Protect our oceans and ocean animals by asking the European Commission to stop deep-sea mining today. The European Commission prefers that activists like you email them directly—so we’re making it easy for you! Below are two messages for you to choose from. When you press the Send button, a pre-addressed email box will pop up from your default email sender. Just copy and paste the message of your choice and then send it along.

When you’re finished, we ask that you fill out the short form below and press Submit so we know how many people chose to send emails. Message 1 – NO to a highly destructive activity which will have irreversible damage on our oceans Send. Le 'shark-riding', la nouvelle tendance qui menace les requins. Sur Internet, les vidéos de nageurs et plongeurs en plein "shark-riding" se multiplient.

Cette pratique consiste à s'accrocher voire enlacer des requins, en se laissant porter sur plusieurs mètres. Une nouvelle tendance qui inquiète. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Alors que chaque attaque de requins relance le débat sur leur protection, c'est un nouveau phénomène qui inquiète les défenseurs des squales : le "shark-riding". Cette pratique se répand de plus en plus à travers le monde.

En temps normal, beaucoup auraient le réflexe de s'en écarter. L'homme qui a filmé et posté la vidéo a expliqué qu'il avait lui aussi enlacé un requin et que ce dernier n'avait pas semblé être dérangé. Des rencontres à risque Mais si ce type d'aventure donne lieu à des séquences logiquement impressionnantes, il s'agit surtout d'un jeu dangereux qui pourrait mal terminer. Toutefois, les conditions étaient bien différentes car les interactions étaient calculées. Supporter Survey. Rejet en mer des vases polluées des ports de Loctudy-Lesconil : une pétition pour dire non. France Nature Environnement soutient l'action des pêcheurs langoustiniers du Finistère et signe la pétition contre la reprise du clapage en pleine zone Natura 2000 des vases portuaires de Loctudy-Lesconil (29). >> Signez la pétition lancée par le comité départemental des pêches du Finistère contre le clapage Le 22 mai, les pêcheurs professionnels ont mené une opération coup de poing en bloquant la reprise du clapage des boues portuaires.

Le clapage consiste à rejeter en mer les sédiments dragués pour l’entretien des ports de Loctudy et Lesconil. Or les vases accumulées au fond des ports se sont gorgées pendant des années d’un savant cocktail toxique composé de métaux lourds, TBT, HAP... qui une fois rejetés en mer contaminent la chaine alimentaire. Pour FNE, Eau et Rivières de Bretagne et Bretagne Vivante, ces opérations sont un non-sens environnemental. Rappel des demandes de FNE en matière de gestion des sédiments portuaires : Les abysses. Photos - Plus de 200 raies s'échouent mystérieusement sur une plage de Gaza. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Mercredi, des dizaines de raies ensanglantées ont été retrouvées mortes sur une plage de la ville de Gaza en Palestine.

Un incident tout à fait inhabituel dont les spécialistes ignorent l'origine. C'est un sinistre spectacle auquel ont assisté des habitants de la ville de Gaza en Palestine alors qu'ils se promenaient sur la plage. Mercredi, ils ont découvert que la mer avait apporté des dizaines de cadavres de raies. Si le nombre de spécimens échoués est surprenant, l'incident étonne d'autant plus que cela faisait près de six ans qu'aucune raie n'avait été vue sur la plage. Mais "cette observation est étrange pour moi, et aussi inconnue. Un choc avec un bateau ou une désorientation ? Pour l'heure, la cause de l'incident reste mystérieuse bien que plusieurs hypothèses aient été évoquées au vu de l'aspect des raies.

Islande: Des millions de harengs retrouvés morts dans un fjord. Vision d’horreur dans les fjords glacés. Pas moins de 10.000 tonnes de harengs ont été retrouvés morts le 1er février au fond d’un fjord islandais, dans le Kolgrafafjördur, la semaine dernière, rapporte le Morgunbladid. Déjà, le 30 décembre, 30.000 tonnes de harengs ont échoué au même endroit, certainement victimes d’un manque d’oxygène. Les fjords ne sont plus des havres de paix L’eau du fjord pourrait être devenue inhospitalière pour les poissons après la construction d’un pont en 2004: pour traverser le fjord, le pont a été bâti en entrée du fjord, provoquant une avancée de terre sur la mer.

«La construction de cet édifice a pu empêcher l'eau de suffisamment se renouveler, notamment en cas d'absence de vent. Le fjord pourrait donc pâtir de concentrations en oxygène trop faibles», selon Robert Arnar Stefansson, biologiste islandais. A.Ch. «Planète océan»: une bouffée d'oxygène pour éviter l'asphyxie.

«Planète Océan», ou l’occasion de faire le tour du monde (Brésil, Corée du Sud, Antarctique, Australie…) en restant chez soi, à l’aide des images de Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot, co-réalisateurs. Et ce dernier apporte une touche toute personnelle, en entraînant dans son sillage une équipe unique de chercheurs, d’océanographes et de biologistes de plusieurs pays. Globe-trotter professionnel, il a aussi écrit et réalisé de nombreux documentaires sur l’environnement et la planète. Pendant ce documentaire de 90 minutes, vous voyagerez au cœur des régions les plus méconnues de notre planète et découvrirez des images sous-marines et aériennes inédites.

Mais le film n’est pas pour autant une simple carte postale des paysages marins. Ce serait mal connaitre Yann Arthus-Bertrand. Raréfaction des espèces A l’instar de son film «Home», le photographe (reporter, documentariste, écologiste) cherche avant tout, avec «Planète Océan», à interpeller le spectateur sur les habitudes de l’Homme. The secret life of plankton. Plus un poisson d'ici 30 ans ? Surpêche et désertification des océans.

Extrait Avant-propos par Stéphan Beaucher, ancien journaliste, consultant indépendant en matière de gestion et de politique des pêches. Il a été responsable de la campagne « Océans » de Greenpeace France. Enfant, dans les années 1970, il m’arrivait d’aller en vacances à Douarnenez. Le port était une véritable fourmilière, avec le va-et-vient incessant des sardiniers, les amas de caissettes en bois verni par le mucus des poissons. Partout régnait une odeur forte (nauséabonde, diront certains…), celle du poisson que l’on vidait, découpait et mettait en boîte. Plus tard, les images du parlement de Bretagne en feu lors de la dispersion d’une manifestation de pêcheurs, de caisses de poissons jetées dans les bureaux d’une administration quelconque ou encore de rassemblements devant les portes de la Commission européenne (CE) à Bruxelles marqueraient un signe des temps.

Où étaient donc partis les bars de 3 kg qui nous faisaient marcher des kilomètres sur les grèves par tous les temps ? L'homme est-il responsable de la recrudescence d'attaques de requins en 2011? Les requins ont tué deux fois plus de nageurs et de surfeurs en 2011 dans le monde qu'en 2010, selon les dernières estimations de référence, un phénomène dont l'homme paraît responsable, en raison de l'essor du tourisme de masse et du réchauffement climatique. Au total, les scientifiques ont comptabilisé l'an passé 75 attaques de squale, qui ont fait douze morts, soit deux fois plus qu'en 2010, a indiqué à l'AFP l'ichtyologiste George Burgess, de l'Université de Floride (Sud-Est).

Ce scientifique publie chaque année en février l'«International Shark Attack File», la référence statistique dans ce domaine. Australie et Afrique du Sud dans la liste noire Les Etats-Unis ont enregistré le plus d'agressions avec 29 des 75 attaques signalées sur la planète mais ils n'ont déploré aucun décès. Le réchauffement climatique perturbe les requins L’homme est un plus grand prédateur pour le requin que l’inverse. Cœlacanthe : poisson préhistorique en danger. À: M. Jakaya Mrisho Kikwete, Président de la République Unie de Tanzanie M. Mizengo Kayanza Peter Pinda, Premier Ministre de la République Unie de Tanzanie M. Raphael Mollel et M. Ephraim Mgawe, Prédisent et Directeur général de la Tanzania Ports Authority (TPA) Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Messieurs Mollel et Mgawe, Je vous écris ce courrier pour vous faire part de ma vive inquiétude concernant le port projeté par la Tanzania Ports Authority (TPA) dans la baie de Mwambani.

La construction du port en eau profonde provoquerait aussi la destruction des récifs coralliens, mangroves et forêts côtières de la baie de Mwambani. Le projet du port s'est développé hors de tout cadre démocratique sans la consultation des organismes compétents et de la population locale. De plus, la population locale a déjà subi des expulsions illégales en lien au projet de port. . - faire respecter les statuts protégeant les cœlacanthes et la zone marine de la baie de Mwambani (MPA) Lions de mers menacés par l'industrie du saumon au Chili. VERSION FRANÇAISE DE LA LETTRE DE PÉTITION (version originale en langue espagnole disponible plus bas) ______________________________________________________ M. Sebastián Piñera Echeñique, Président de la République du Chili Palais de la Moneda, Santiago du Chili Gouvernement de la République du Chili Copie: Ambassade de la République du Chili en France M.

Jorge Edwards, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Chili en France 2 avenue de La Motte Picquet, 75007 Paris Tél.: +33 (0)1 45 51 46 68 Email: echile.francia@minrel.gov.cl ______________________________________________________ Monsieur le Président, J'ai appris avec consternation le projet du gouvernement chilien de faire tuer des lions de mers. Le ministre de l'économie M. La crise actuelle a été provoquée par la surpêche des mers, par les flottes de pêche, par la destruction et la pollution des écosystèmes marins et par l'industrie salmonicole. CARTA DE PROTESTA Sr. Estimado Sr. Atentamente, Thalassa - main basse sur l'océan. Plus un poisson d'ici 30 ans ? Surpêche et désertification des océans. Si nous ne changeons rien, nous aurons vidé les océans de tous leurs poissons avant le milieu du siècle. 80 % des stocks sont actuellement en limite d'exploitation, en cours d'effondrement ou déjà disparus. Quels mécanismes ont conduit à cette situation ?

Pourquoi les États ne jouent-ils pas un rôle de régulateurs ? En quoi les subventions publiques encouragent-elles le pillage des ressources ? Pourquoi les fameux quotas sont-ils inefficaces ? Cet ouvrage brosse un panorama mondial de la surpêche ; il avance aussi des solutions pour sauver la ressource autant que l'emploi, notamment par l'inscription de l'activité dans des schémas de développement locaux et non plus dans des logiques industrielles. Pour un tiers de l'humanité, la mer constitue l'unique source de protéines animales.

Stéphan Beaucher est consultant indépendant en matière de gestion et de politique des pêches. Bon pour la mer, bon pour nous ! - Portail public de l'alimentation : Bien manger, c'est l'affaire de tous ! Choisir son poisson comme on choisit - de plus en plus - ses fruits et légumes, c’est à dire locaux et de saison, c’est le credo de Gaël Orieux, chef du restaurant étoilé Auguste, à Paris.

Rencontre avec un amoureux de la mer. Restaurant : Auguste, à Paris (7) Spécialité : Une carte basée sur la pêche durable Le produit que vous préférez travailler ? Les huîtres, je les travaille souvent à froid, en gelée, c’est un excellent produit. Celui que vous aimez le moins ? Des astuces pour les cuisiniers en herbe ? Vous êtes connu pour promouvoir la pêche durable dans l’assiette.

Concrètement, que signifie manger du poisson issu de la pêche durable ? Cela signifie être attentif à l’espèce, la provenance, la saisonnalité et la taille du poisson. Avez-vous remarqué un changement dans les comportements des consommateurs ? La recette coup de cœur du moment ? Cardine en Chapelure de Noisette et Café Cardamome Haricot Vert au Beurre d’échalote Confite Finition et présentation : Assaisonner la cardine.

Save Maui Dolphins from Extinction. Name not displayed, Serbia And Montenegro Jul 19, 04:08 Jul 18, 08:37 Mr. Oliver Turner, United Kingdom Jul 07, 07:05 Let us all come together to protect something so beautiful send a green star Name not displayed, Poland Jul 07, 05:35 Mr. yüksel fidan, Turkey Jul 07, 04:27 There are fewer 150 dolphins left! Send a green star Serkan Paçalı, Turkey Jul 07, 00:13 send a green star Mr. Jul 06, 20:48 Maui Dolphins are in a very risky situations. Send a green star Ms. Jul 06, 18:14 We dont want this specie to be seen in books only. Send a green star Mrs. Jul 06, 18:05 Save the Maui dolphins, don't let them die out forever!

Send a green star Nichola Carter, New Zealand Jul 06, 17:01 We can not be a country where by those that rely on us for their very survival, are eliminated entirely by our own actions & all in order to line pockets & fish in excess of our actual needs- ever seen the waste of the fish markets, super markets & take away places - its disgusting ... Send a green star Ms. Jul 06, 16:19 send a green star. Fukushima Radiation Reaches US in Bluefin Tuna. Biodiversité marine : tout savoir sur la biodiversité marine.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d'abonnement à nos services de presse en ligne, d'intéraction avec notre communauté, de fidélisation et de prospection commerciale. Nos lettres d'information sont susceptibles de contenir des cookies à des fins de mesure d'audience et pour vous offrir des contenus personnalisés. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification, de suppression et d'opposition au traitement des informations vous concernant. Pour exercer ces droits, il vous suffit d'écrire en envoyant un e-mail ou un courrier à cil@prismamedia.com ou PRISMA MEDIA, Le Correspondant Informatique et Libertés, 13, rue Henri Barbusse – 92230 Gennevilliers.

Si vous acceptez que ces informations soient transmises à des partenaires du Groupe Prisma Media, ceux-ci peuvent être situés hors de l'Union Européenne. Radioactive Tuna May Raise Cancer Risk.