background preloader

Culture, médias et pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale (1945-1991)

Facebook Twitter

Culture, médias, pouvoirs aux Etats-Unis et en Europe occidentale 1945 – 1991 – Carnet de recherche de l'Inathèque. Question dʼhistoire contemporaine des Concours externes de lʼagrégation et du CAPES dʼhistoire Sélection de sources audiovisuelles issues des fonds de lʼInstitut National de lʼAudiovisuel (INA) La liste de ressources audiovisuelles organisées dans ce guide tente dʼillustrer en images et en sons les principales thématiques développées dans la question dʼhistoire contemporaine au programme des concours externes de lʼagrégation et du CAPES dʼhistoire et géographie en 2019 et 2020. Ce guide a été réalisé par Emmanuelle Luccioni, documentaliste à l’Ina. Cette bibliographie sélective se compose de documents vidéos et audios issus des fonds de lʼINA, accessibles principalement en ligne sous la forme de liens vers le site Ina.fr et la fresque interactive de lʼIna : Jalons.

Dans tous les cas, lʼintégralité des documents sélectionnés est consultable dans les centres de consultation de lʼinathèque, à Paris et en région 1. 1.1 La fin de la guerre 1.2 La guerre froide 1.3 Les institutions internationales. Écrivains et politique : du prophétisme à l'expertise. A mesure de l'autonomisation progressive des champs littéraires et politiques, les relations des écrivains à la politique se sont profondément transformées au cours du XXe siècle. Dans une passionnante enquête, la sociologue Gisèle Sapiro analyse ces évolutions. Les récentes polémiques sur la commémoration du centenaire de Maurras ou la réédition des pamphlets de Céline nous ont offert, s'il en était besoin, une nouvelle occasion de vérifier combien littérature et politique ont eu partie liée au cours du XXe siècle mais également, du fait même de l'écho et de la vigueur des débats récents, combien ces relations demeuraient aujourd'hui aussi fortes que controversées.En cette rentrée littéraire paraissent nombre de textes littéraires qui entretiennent un rapport plus ou moins étroit à la politique, à commencer par le magistral Utopie de Pierre Guyotat.

Les révolutions sexuelles sont-elles le moteur de l’histoire ? Rediffusion de l'émission du 16 février 2018 Aujourd'hui, nous reviendrons sur le terme de révolution sexuelle. Nous évoquerons le rôle des femmes dans les mutations sociétales ainsi que l'importance des mouvements féministes. "Le corps est historique, le corps est social, l'amour se fait aussi avec les gestes et les mots d'une époque et d'un temps ; c'est donc difficile en effet de connaître le concret derrière les discours. [...]

Il y avait une révolte de la part des ouvriers ; les ouvriers trouvaient que la bourgeoisie était favorisée parce qu'elle avait les moyens de contraception. Et dans les statuts du syndicat d'action révolutionnaire d'avant 1914, il y a des articles qui nous surprennent beaucoup : tu ne feras pas trop d'enfants. Il y avait un mouvement néo-malthusien composé d'hommes et de femmes qui militaient pour la contraception. Donc on voit la volonté et le désir qui s'expriment dans une société corsetée et normée. " Ici la table-ronde en vidéo : L'année 1963 (1/4) : Le traité de coopération franco-allemand (22 janvier) Retour sur l’année 1963 à travers une sélection d’archives radiophoniques proposée par Philippe Garbit. En ce jour historique, à 17h41 très précises, entrons dans le salon Murat, au premier étage de l’Elysée.

Les lambris et les colonnes dorées brillent sous l’éclat des lustres illuminés. Devant la double entrée, une table ovale recouverte d’un tapis rouge derrière laquelle sont assis dans cinq fauteuils Louis XVI, le général de Gaulle, le chancelier Adenauer, le ministre allemand des affaires étrangères, Monsieur Pompidou et Monsieur Couve de Murville. Il n’y a pas un homme dans le monde qui ne mesure l’importance capitale de ce traité. Il ouvre les portes d’un avenir nouveau pour l’Allemagne, la France, l’Europe, le monde. Général de Gaulle Quelques jours après la signature du traité franco-allemand, le Général de Gaulle met son veto à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun (14 janvier 1963).

Alfred Hitchcock, présente son film « Les Oiseaux » au Festival de Cannes 1963. L'année 1968 (3/4) : Qu'est-ce qu'un hippie ? Au micro d'André Bourrin, Michel Lancelot, qui venait de publier, Je veux regarder Dieu en face, répondait à la question : qu'entend-on par le mot hippie ? Il y a deux origines au mot hippie, c'est ce qui arrive très souvent lorsqu'un mot devient très courant, presque galvaudé, on ne sait plus très bien d'où il vient. Les deux origines possibles sont comme suit : la première, hippie serait une déformation du mot américain hipster, qui étaient des jeunes écrivains, des jeunes poètes de la génération beatnik, c'est-à-dire des années 50, qui avaient pris pour chef de file Norman Mailer, l'auteur Des nus et des morts.

La seconde viendrait de hip, qui lui-même est une déformation de hep, qui est une interjection joyeuse de la langue américaine. A Nanterre où les événements de mai vont débuter, l’émission Recherche de notre temps aborde de nouveau la question des universités : En 1968, l'émission Recherche de notre temps posait aussi son micro dans les gares pour faire parler les voyageurs : Mai 68 (3/7) : Etudiants et Ouvriers. Chroniques de Mai : une série en sept volets de Dominique Chagnollaud, diffusée pour la première fois sur France Culture en 1988. Suivez avec nous les événements de l'Année 68 au travers d'une mise en abyme documentaire qui reprend les événements de façon chronologique, de la bouche de ceux qui ont fait l'époque.

Les témoignages : Henriette Asséo et Jacques Tarnero du Mouvement du 22 Mars, Pierre Chaunu, Historien, Alain Geismar, de la Gauche Prolétarienne, Jacques Rémy, étudiant en Sorbonne, Jacques Sauvageot, de l'UNEF, Alain Krivine, de la Jeunesse communiste révolutionnaire, Georges Séguy, secrétaire général de la CGT, Michel Jobert, directeur de Cabinet de Georges Pompidou, René Bonnety, de la CFDT, Alexandre Hébert et Yves Rocton, de FO - Nantes, Yvon Chotard, UNEF - Nantes, Bernard Tricot, secrétaire général du général De Gaulle, Edouard Balladur, membre du Conseil d’administration de l'ORTF et Maurice Grimaud, Préfet de police de Paris Avec les voix de :

Detroit, tombeau d'Aretha Franklin et d'un certain âge d'or noir américain. Detroit, capitale de la musique noire ? C’est l’image qui colle à la ville du Michigan, aujourd’hui plus que jamais tandis qu'on y enterre Aretha Franklin, reine de la soul music, née à Détroit où elle est morte, le 16 août 2018. C’est dans les années 1960 que Detroit s’imposera comme un haut lieu de la soul, notamment à la faveur du label Motown, pierre angulaire de ma musique noire dans l’industrie du disque outre Atlantique. Et si Aretha Franklin n’a jamais signé le moindre tube sur le label Motown, son nom comme celui de la maison de disque restent inextricablement liés à l’histoire de la ville de Detroit. Motown Tamla Records naît le 12 janvier 1959. D'abord sous le nom du label Tamla, avant que la maison de disques ne devienne, un an plus tard, "la Motown". Quand les émeutes fumaient encore Quand Berry Gordy crée la Motown, le souvenir des grandes émeutes qui avaient embrasé Detroit en 1943 fume encore.

Le capitalisme comme libération. La radio actrice de l’histoire avec les voix de Mussolini, d'Hitler, du Général de Gaulle, de Pierre Schaeffer... 1980 |Deuxième volet de la série "Un homme et une ville" consacrée à Guglielmo Marconi, avec sa fille qui évoque les relations de son père avec Mussolini, Pierre Schaeffer qui analyse le rôle de la radio dans l'Histoire, avec des archives : Charles de Gaulle, Hitler, Mussolini, le pape Paul VI, Malraux...

Guilelmo Marconi mesurait-il à quel point son invention allait bouleverser l"histoire ? Disparu en 1937 il eut largement le temps de réaliser que la radio et la maîtrise des ondes étaient devenues un enjeu majeur de ses années 30 qui annonçaient un avenir très sombre. Dans le deuxième des trois volets de la série "Un homme et une ville" consacrée à Guglielmo Marconi, on pouvait entendre sa fille évoquer les relations de son père avec Mussolini et Pierre Schaeffer analyser le rôle jouée par la radio dans les grands moments de l'histoire.

Un technicien témoignait de sa participation, à la première retransmission d'une émission, le 26 novembre 1921, à l'hôpital Lutétia. L’avion espion U2, la guerre froide du renseignement en 1960. Le quatrième pouvoir : "Radio Londres, des Français parlent aux Français" Du Quatrième Pouvoir, celui des medias, la radio a été, en plusieurs moments de l'histoire du 20ème siècle, un puissant moyen d'influence sur les opinions publiques qui joua un rôle important, en particulier, durant la Seconde Guerre Mondiale. S'il est un programme de ce temps-là resté gravé dans notre mémoire, c'est bien celui qu'émettait en langue française la BBC du 19 juin 40 au 25 octobre 44 : Radio Londres. Radio Londres c'était six bulletins d'information quotidiens et deux émissions : Les Français parlent aux Français, placé sous l'autorité du gouvernement britannique, et Honneur et Patrie, sous la responsabilité de la France Libre du Général de Gaulle, dont le porte-parole était Maurice Schumann.

Les voix de Radio Londres c'était alors notamment celles de Jacques Duchesne, Jean Oberlé, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Pierre Bourdan… celles de Jean Marin/Yves Morvan, de Pierre Lefèvre, de Jacques Brunius et du plus loufoque de ses chroniqueurs, Pierre Dac.