background preloader

Vrac cerveau

Facebook Twitter

Les secrets de notre cerveau. Ayant fait l’expérience d’une forme rare d’accident vasculaire cérébral et d’une lourde opération chirurgicale du cerveau, le Dr.

Les secrets de notre cerveau

Taylor a observé et stimulé la « reconstruction » son propre cerveau de l’intérieur. Aujourd’hui, elle témoigne et fascine : elle s’est désormais « engagée à informer le public sur la beauté et la résilience de l’esprit humain, sur la réadaptation neurologique, et la valeur essentielle du don d’organe (notamment du cerveau) pour la recherche » . La 4ème de couverture de « Voyage au-delà de mon cerveau » annonce la couleur : nous sommes face à une expérience unique ! Le jour où Jill Bolte Taylor, chercheuse en neurosciences à Harvard, est victime à trente-sept ans d’un accident vasculaire cérébral, sa vie bascule : elle assiste à la dégradation de ses facultés au point qu’en l’espace de quelques heures elle ne peut plus marcher, parler, lire, écrire, ni même se rappeler à quoi sa vie ressemblait jusque-là.

++++Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner: Amazon.fr: Collectif: Livres. Le cerveau, des lignes de code ? Le transhumaniste Kurzweil se plante. Quand on s’intéresse à ce que le monde du numérique dit du corps et de la vie, il y a des chances pour qu’on tombe assez vite sur des prédictions intimidantes : « Bientôt, nous serons tous des cyborgs » ; « En 2045, nous aurons complètement fusionné avec les machines » ; etc.

Le cerveau, des lignes de code ? Le transhumaniste Kurzweil se plante

Un des spécialistes de ce genre de déclarations, c’est un type du nom de Ray Kurzweil – dont je vous ai déjà parlé ici. Inventeur assez génial, homme d’affaires avisé, Kurzweil est devenu depuis une vingtaine d’années le promoteur d’un courant qu’on appelle le transhumanisme – et qui considère que l’homme fusionnera bientôt avec les machines, donnant ainsi naissance à une posthumanité –, des idées que Kurzweil vend dans le monde entier à coup de livres et de conférences, des idées qu’il vend aussi à des entreprises surpuissantes : Google l’a engagé pour diriger un programme sur l’apprentissage du langage par les machines. Les effets étonnants de la méditation sur le cerveau ! Des études scientifiques (comme celles du Dr Sarah Lazar) ont montré que des personnes qui méditent quotidiennement, peuvent influencer la structure et le fonctionnement du cerveau dès 8 semaines d’entraînement (avec des conséquences positives sur la santé).

Les effets étonnants de la méditation sur le cerveau !

Voici les changements mis en avant dans les études : - Ralentissement du vieillissement du cortex cérébral (épaisse couche de neurones qui entourent le cerveau) Nous pouvons voir dans le noir. Tout du moins, la moitié d'entre nous, selon une nouvelle étude.

Nous pouvons voir dans le noir

Dans un lieu plongé dans l’obscurité totale, les yeux ouverts, déplacez votre main lentement devant votre visage. Que voyez-vous? Si vous distinguez une forme, une ombre, il ne s’agit pas d’une production de votre imagination. Une nouvelle étude en science cognitive montre que la moitié d’entre nous est capable de «voir» le mouvement de leur main en l’absence de lumière. Tout réside, bien entendu, dans le sens du terme «voir». Duje Tadin, professeur de sciences du cerveau et de sciences cognitives à l’université de Rochester, qui a dirigé l’étude publiée en ligne par la revue Psychological Science le 30 octobre 2013, précise, sur le site de l'université, que «si l’on parle du sens conventionnel de la vision naturelle, nous ne voyons pas dans le noir absolu». En d’autres termes, nous pouvons voir sans voir. Une découverte très intéressante pour mieux comprendre le fonctionnement cérébral.

Michel Alberganti Partagez cet article. Cette zone du cerveau qui rend sensible à la musique. CERVEAU - Les mélomanes en savent quelque chose, le plaisir procuré la musique peut être quasiment égal à celui que génèrent la nourriture ou encore certains psychotropes.

Cette zone du cerveau qui rend sensible à la musique

Mais comment l'expliquer? En 2011, une équipe de chercheur avait remarqué qu"écouter de la musique appréciée augmentait le niveau de dopamine, un neurotransmetteur à l'origine de la sensation de plaisir. Mais impossible de dire pour quelle raison et par quel mécanisme provoquait la libération de cette molécule dans notre cerveau. La même équipe de chercheurs de l'Université McGill à Montréal pense avoir désormais trouvé la réponse.

Perception du cerveau: il voit des choses, mais pas nous. SCIENCE - Notre cerveau est un petit cachottier.

Perception du cerveau: il voit des choses, mais pas nous

Il paraît qu'il perçoit en permanence des tas de choses qu'il ne daigne pas partager avec nous. Beer Compound Could Protect Brain Cells from Damage - Votre cerveau n'a pas le même âge que vous ! Découverte de la région du cerveau qui permet de faire la différence entre l’imagination et la réalité. La capacité à garder séparée la réalité de l’imagination est liée à la présence d’un pli dans notre cerveau, selon une récente recherche.

Découverte de la région du cerveau qui permet de faire la différence entre l’imagination et la réalité

Un des gros travaux de la mémoire, est de garder intact ce qui s’est passé par rapport à ce nous avions imaginé : si l’on s’est dit quelque chose à haute voix ou à nous-mêmes, si nous avons effectivement verrouillé la porte derrière nous ou tout simplement pensée à verrouiller la porte. Des scientifiques ont identifié l'origine de l'imagination dans le cerveau humain. Des scientifiques de l'université de Dartmouth ont réalisé des IRM sur des cerveaux de volontaires durant un exercice mental.

Des scientifiques ont identifié l'origine de l'imagination dans le cerveau humain

Des trous noirs dans la matière blanche. $OUT =str_replace(" )", ")", $OUT); Rev Med Suisse 2012;8:1935-1936 Introduction.

Des trous noirs dans la matière blanche

Et si on calmait le jeu ? - J'aime l'EFT. On a vu dans « Ces discussions qui tournent mal »pourquoi certains sujets déclenchent si facilement des débats houleux.

Et si on calmait le jeu ? - J'aime l'EFT

La question est alors : comment éviter d’en « rajouter » ? Quand dans une discussion, notre interlocuteur commence à s’énerver, c’est signe qu’il se sent mis en cause personnellement. Son amygdale perçoit donc la situation comme dangereuse. Alors : - Son Cerveau rationnel n’est plus aux commandes, donc il est impossible d’espérer une discussion constructive dans ce contexte. . - Son Cerveau émotionnel va mettre en action de très vieux programmes d’auto-défense : se raccrocher à des idées toutes faites, et / ou passer à l’attaque. . - Il risque donc de devenir de plus en plus désagréable. - Et à moins d’être un modèle de douceur et de calme, on peut très vite devenir aussi désagréable que lui. Coma profond : une activité cérébrale inconnue détectée par des chercheurs. Des chercheurs canadiens ont découvert l'existence d'un nouveau type d'ondes cérébrales, les ondes Nu, chez un patient en coma profond.

Le cerveau n'en a pas fini de délivrer ses secrets. Lors d'un coma profond, lorsque plus aucune activité du cerveau n'est détectée sur l'encéphalogramme (EEG), les médecins parlent de mort cérébrale. Toutefois, des chercheurs viennent de découvrir un nouvel état de conscience, situé entre la mort cérébrale et la "ligne continue" de l'EEG. TIMIDES : UN CERVEAU HYPERACTIF !

Samedi 2 octobre 2010 6 02 /10 /Oct /2010 11:59. Quand l’Esprit guérit le Corps. Mais cette aptitude se manifeste-t-elle dans des cas plus sérieux ? Certains praticiens, persuadés de l’importance et de l’efficacité de la collaboration avec le "médecin intérieur" présent en chacun de nous, développent des méthodes d’accompagnement originales. Quelles que soient leurs différences théoriques ou pratiques, ces approches encouragent le patient à explorer sa propre voie de guérison.

Au-delà du profit personnel que chacun peut en tirer, l’ensemble de la société a tout à y gagner, en maîtrisant mieux le coût du système d’assurance maladie. Verra-t-on notre cerveau fonctionner en direct ? - Sciences. Angéite isolée du système nerveux central / vasculite cérébrale (pdf) GIGA - Laboratoire de Bioénergétique et Excitabilité Cérébrale. Une étude d’Harvard montre que le cannabis ne cause pas de schizophrénie.

Traduit de l’article publié le 08/10/13 sur : Une nouvelle étude de l'Université d’Harvard peut aider à rejeter les préoccupations concernant le lien entre l'utilisation de la marijuana et de la schizophrénie. Cerveau : la naissance des souvenirs observée en direct. Sur cette image, on peut observer un neurone en culture. Les sentiments dans notre cerveau - Sciences.