Blogs et observatoires

Facebook Twitter

Véritomètre - 2012 - i>TÉLÉ - Le discours politique passé au vérificateur. L'HISTOIRE - Le « Véritomètre » refait surface - Actualité France - Monde. Ce fut un inénarrable sketch de Thierry Le Luron et Bernard Mabille dans les années quatre-vingt, avec Georges Marchais dans le rôle du « cobaye ». Le « Véritomètre », censé vérifier l'exactitude des propos des hommes politiques, est de retour... sous une nouvelle forme. Une initiative de la chaîne iTélé et du site d'informations en ligne owni.fr. Selon les deux partenaires, « le "Véritomètre" permet à chacun de consulter une très importante base de données », provenant de sources officielles comme l'INSEE, l'OCDE et Eurostat. Lesquelles couvrent six grandes thématiques qui dominent la campagne présidentielle - é conomie et fiscalité, Éducation nationale, immigration, santé, sécurité - actualisées et enrichies en continu. L'outil permet de « vérifier l'exactitude des propos tenus par les candidats et mesurer leur crédibilité grâce à la première application Web de fact-checking (vérification des faits) ».

>>> Faites entendre votre voix ! Fact-checking participatif, par le service politique du Monde. Le phénomène Mélenchon sur twitter. Chaque semaine, je publie l'état de l'influence des candidats à la présidentielle sur Twitter mesuré par l'outil Tweetlevel conçu et mis en ligne par l'agence Edelman au sein de laquelle je travaille.

le phénomène Mélenchon sur twitter

Pour rappel, Tweetlevel est le seul outil gratuit qui mesure la réalité de l'influence sur Twitter en intégrant des critères quantitatifs et qualitatifs et en détaillant les composantes de l'influence selon trois critères : la popularité, l'engagement et la confiance. Les graphiques illustrant cette note montrent l'évolution des scores depuis le création du baromètre, en décembre dernier. Par ailleurs, et afin de gagner en visibilité, j'ai pris le parti de ne montrer que les 10 premiers candidats du classement Tweetlevel. Score global : Jean-Luc Mélenchon prend la tête du classement pour la première fois Le phénomène Jean-Luc Mélenchon est en marche sur Twitter. Note de popularité : François Hollande semble irrattrapable Note de confiance : Eva Joly prend la 3ème position.

Voxe.org. L'observatoire des promesses électorales. Quand se joue l'élection présidentielle? A 100 jours de la présidentielle, peut-on déjà dessiner les contours du gagnant?

Quand se joue l'élection présidentielle?

Rien n’est moins sûr. Si François Hollande est en tête des sondages, les jeux ne sont pas encore faits. C’est en tout cas une des leçons à tirer des élections précédentes. Si en 2007, la victoire de Nicolas Sarkozy était acquise dès la mi-janvier, en revanche en 1981 et 1988 les rapports de force se sont figés début février.

Et les élections de 1995 et 2002 rappellent que les scrutins peuvent basculer dans les dernières semaines, comme l’explique Le Monde. Le politologue Jérôme Jaffré estime que Nicolas Sarkozy court le même risque que Valéry Giscard d’Estaing lorsque celui-ci a attendu le 2 mars 1981 pour annoncer sa candidature «restant enfermé dans sa tour d'ivoire de l'Elysée» alors que l’opinion s’était déjà cristallisée en faveur de François Mitterrand. Photo: Carte électorale/ REUTERS publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur. Des pas perdus. Leftblogs, collectif de blogs de gauche.

365 mots ni plus ni moins. Sarkofrance. Partageons mon avis. Followed. La campagne a donc vraiment commencé sur le web et la plupart des candidats ont créé leur propre site de campagne.

Followed

Marine Le Pen ne déroge pas à la règle et a lancé il y a quelques semaines le site marinelepen2012.fr. On peut y trouver, entre autres, une biographie de la candidate, ses actualités, son projet… Mais on y trouve aussi dans l’onglet “la campagne” le parfait matériel du militant : tracts et dépliants officiels denonçant le chômage, la dette, l’insécurité et l’immigration. Voyons celui sur le chômage et la pauvreté : Une communication simple et directe : la photo choc d’un sans abri accompagnée d’un message sur le chômage et la pauvreté en France.

Mais l’homme que l’on voit est-il vraiment celui que l’on croit : un “bon français” lambda, victime de tous les maux de la société française? Non. Il n’est ni français, ni sans abri. Il s’appelle Brian Y., travaille et habite en Floride. On y voit Brian Y. Il apparaît aussi sur d’autres séries photos. En travesti : Laurent Lucas. Elysée 2012. Présidentielle 2012. Coulisses de campagne. Pour toutes les situations politiques, il existe une phrase de Georges Clemenceau.

Coulisses de campagne

Tenez, celle-ci: ""Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission". Une phrase toujours d'actualité. Que veut donc enterrer François Hollande, en multipliant les commissions? Certainement pas la moralisation de la vie politique et la énième réforme institutionnelle, sujet confié à Lionel Jospin épaulé par une brochette de haut fonctionnaires, et de Roselyne Bachelot, ce qui fait grincer des dents à l'UMP. Après tout, à la demande de Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur avait bien travaillé avec Jack Lang puis avec Pierre Mauroy sur la réforme de la Constitution et celle des territoires. Que veut donc enterrer François Hollande? Que veut donc enterrer François Hollande? A quoi servent les promesses de campagne et le travail des partis politiques, si on les asphyxie dans des commission Théodule?

Mind Map about Sarkozy - Discover cool stuff about Sarkozy, related concepts, ideas and keywords. Blog de la recherche à Sciences Po. La décision électorale en 2012 Pascal Perrineau Armand Colin/Recherches, janvier 2013 L’élection présidentielle de 2012 fait partie de ces rares élections où, six mois avant l’échéance, le sort du second tour paraissait scellé.

Blog de la recherche à Sciences Po

Elle se distingue fortement des derniers scrutins (1995, 2002 ou 2007) qui avaient connu un jeu politique plus ouvert et incertain. Tout s’est déroulé comme si les « figures imposées » l’avaient emporté sur les « figures libres » : figure de la mobilisation gauche-droite, figure des préoccupations économiques et sociales, figure du bilan dans un contexte de crise… À l’hyperprésidence de Nicolas Sarkozy, fragilisé à droite, a répondu la campagne de François Hollande en faveur d’une présidence normale.

Le candidat socialiste a profité de l’effet catalyseur de la primaire socialiste pour rassembler son propre camp. Voir le sommaire sur le site de l’éditeur. Pascal Perrineau est directeur du CEVIPOF. Site d'analyse de la communication des candidats à la présidentielle 2012. Observatoire des Présidentielles 2012.