background preloader

Armées Française

Facebook Twitter

Vers le champ de bataille 3.0 ou comment le progrès technologique changera la façon de faire la guerre. L’armée française, des rues de Paris au désert du Sahara. Une frégate française a mené une opération d'influence au large de la Libye. Pour des raisons liées à la guerre d’Algérie, et alors qu’elles avaient acquis une expérience certaine en la matière, les forces françaises sont plutôt timides quand il s’agit de mener des opérations psychologiques (PSYOPS), que l’on appelle désormais « opération militaire d’influence » (OMI).

Une frégate française a mené une opération d'influence au large de la Libye

Selon la Doctrine interarmées des opérations militaires d’influence [.pdf], les OMI « regroupent l’ensemble des activités dont l’objet est d’obtenir un effet sur les comportements d’individus, de groupes ou d’organisations (info-cibles) afin de contribuer à l’atteinte des objectifs politiques et militaires. » Pour cela, précise le document, elles « mettent en œuvre des médias spécifiques ou non aux forces armées. Elles réalisent des actions conçues principalement aux niveaux stratégique ou opératif. Elles sont conduites le plus souvent au niveau tactique. Elles s’inscrivent dans la durée.

Mais l’armée de Terre n’est plus la seule à mener ce genre d’opération. FusionSight, un monoculaire de vision nocturne révolutionnaire. De nos jours, l’usage de jumelles de vision nocturne (JVN) s’est répandu, y compris au sein de groupes terroristes armés. « Sur les JVN, on commence effectivement à retrouver, sur certains théâtres, des adversaires qui en sont équipés.

FusionSight, un monoculaire de vision nocturne révolutionnaire

Tel est le cas notamment au Levant, avec des combattants de Daech qui utilisent ce type de matériel. Il s’agit souvent de matériel de basse qualité et tous les combattants n’en sont pas dotés », expliquait récemment le général Grégoire de Saint-Quentin, le patron du Commandement des opérations spéciales (COS). Aussi, avait-il affirmé, « le maintien de notre supériorité suppose de pouvoir rester constamment au niveau des dernières évolutions technologiques : miniaturisation, niveau de définition, champ large, etc ». Et cela d’autant plus que « pour ce qui concerne les JVN, nous avons de très belles sociétés en France. » Le fait est, avec Bertin, la filiale du groupe CNIM. Photo : Bertin Technologies – A Dalivoust. La France profite pleinement de la croissance du marché mondial de l'armement. En 2015, la France a battu un record en terme de prises de commandes sur le marché de l’armement.

La France profite pleinement de la croissance du marché mondial de l'armement

Selon le rapport sur les exportations d’équipements militaires remis au Parlement au début du mois, il est question d’un montant supérieur à 16 milliards d’euros. Dans le même temps, d’après une étude de l’institut britannique IHS Jane’s, le marché mondial de l’armement a connu une « année record » en 2015, avec un montant total de 65 milliards de dollars, soit une hausse de 6,6 milliards sur un an. Jamais une telle croissance n’avait été observée jusqu’à présent. L’instabilité au Moyen-Orient, la hausse des budgets militaires en Europe et les tensions en mer de Chine méridionale expliquent en partie cette évolution. Pour Daesh, les Français sont "plus dangereux" que les Américains. Dans le récent hors-série publié par Le Monde et France Infos sur le jihadisme, l’on peut lire un entretien très intéressant donné par l’anthropologue franco-américain Scott Atran.

Pour Daesh, les Français sont "plus dangereux" que les Américains

Ce directeur de recherches au CNRS et à l’École normale supérieure s’est en effet intéressé à la façon de penser des combattants de l’État islamique (EI ou Daesh) et surtout à l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes et de leurs adversaires. Pour cela, Scott Atran s’est rendu au Kurdistan irakien avec une collègue, Lydia Wilson, et Doug Stone, un général américain en retraite ayant servi en Irak sous les ordres du général Petraeus. Renseignement antiterroriste : qui fait quoi de la DGSI et de la DGSE ?

A la suite du conseil national du renseignement (CNR), qui s’est tenu mercredi à l’Elysée, au cours duquel le « pilotage opérationnel quotidien » du renseignement sur le terrorisme visant le territoire national a été explicitement confié au ministre de l’Intérieur, nous pouvons apporter des précisions sur le fonctionnement de la lutte antiterroriste.

Renseignement antiterroriste : qui fait quoi de la DGSI et de la DGSE ?

Tout d’abord, la DGSE ne passe pas sous la « tutelle » du ministère de l’Intérieur, mais le cœur du dispositif tient en une « coopération opérationnelle » entre la Direction générale de la sécurité intérieure et Direction générale de la sécurité extérieure. Les autres services de la communauté du renseignement, qui ont une mission dans le domaine de la lutte antiterroriste (LAT), s'organisent autour de ce « noyau ». L'entreprise française ECA Dynamics planche sur un robot humanoïde à vocation militaire. On est encore loin de « L’attaque des clones » et de « La revanche des Sith »… Mais des entreprises de robotique s’en inspirent.

L'entreprise française ECA Dynamics planche sur un robot humanoïde à vocation militaire

Ainsi, ECA Dynamics, fruit d’une alliance entre les entreprises françaises ECA Group (engins robotisés terrestres et navals) et Wandercraft, qui développe notamment un « exosquelette », a présenté à la Direction générale de l’armement (DGA) un projet de robot humanoïde à l’occasion du dernier salon Milipol, en novembre.

Si les financements suivent, ECA Group espère pouvoir présenter un premier prototype de robot humanoïde d’ici deux à trois ans et compterait sur une mise en service au sein des forces armées à l’horizon 2020-2025. Il ferait appel à des technologies dites duales (c’est à dire civiles et militaires). Ces droïdes auront-ils vocation à être armés pour remplacer les soldats sur le champ de bataille? Vers une nouvelle hausse des effectifs de la Force opérationnelle terrestre? Au lendemain des attentats commis à Paris en janvier, le ministère de la Défense a lancé l’opération intérieure Sentinelle, en mobilisant, dans un premier temps, 10.000 soldats, essentiellement issus de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de l’armée de Terre.

Vers une nouvelle hausse des effectifs de la Force opérationnelle terrestre?

Seulement, comme Sentinelle s’inscrit désormais dans la durée, il a donc fallu revoir à la hausse les effectifs de la FOT, ces derniers devant passer de 66.000 à 77.000 hommes. Et pour cause : en raison de cet engagement, l’armée de Terre a dû renoncer à déployer 18 compagnies (3.000 hommes) dans les territoires d’outre-Mer. Mais le plus préoccupant reste encore la préparation opérationnelle des unités appelées à intervenir sur un théâtre extérieur, qui a été drastiquement réduite depuis janvier. Le Réseau Intranet des Forces Aéro-Navales phase 2 qualifié par la DGA. Dans la foulée du programme RIFAN étape 1 (Réseau Intranet des Forces Aéro-Navales), la Direction générale de l’armement (DGA) avait confié, en décembre 2008, au groupement formé par EADS Defence & Security (aujourd’hui Airbus Defence & Space), DCNS et Rohde & Schwarz le soin developper la phase 2 de ce système.

Le Réseau Intranet des Forces Aéro-Navales phase 2 qualifié par la DGA

À l’époque, la DGA avait expliqué que ce marché, d’un montant de 242 millions d’euros, comprenait « la définition d’un nouveau réseau basé sur la technologie IP (Internet protocol), son déploiement à bord des bâtiments en service, ainsi que la rénovation et la numérisation complète des moyens de transmission V/UHF de ces bâtiments ». Et sans oublier le maintien en condition opérationnelle de ce système pendant les 5 premières années d’exploitation.

Capacités accrues pour les Rafale et Mirage 2000N de l'opération Chammal. « Nous conservons notre éthique militaire : nos frappes sont ciblées pour réduire au maximum les risques de dégâts collatéraux.

Capacités accrues pour les Rafale et Mirage 2000N de l'opération Chammal

C’est d’abord une question d’éthique, mais aussi d’efficacité. The French Way of War. France’s military may suffer from a poor reputation in American popular imagination, dating from historical events like the rapid fall to Nazi Germany in World War II and the colonial-era defeat at Dien Bien Phu.

The French Way of War

This is a mistake: The French airstrikes on Islamic State positions in Syria are only the beginning of the counterattack against ISIS, as French officials themselves are promising. And as anyone familiar with France’s military capabilities can attest, when it comes to war the French are among the very best. Moreover, whatever France does probably will not look like anything the U.S. would do. Premier vol français d'un radar passif aéroporté, une technologie prometteuse pour la détection des avions furtifs. Un F-22 Raptor en mauvaise posture face à un Rafale. L’histoire avait fait grand bruit. En novembre 2009, de l’exercice international Air Tactical Leadership Cours (ATLC) organisé aux Emirats arabes unies, des Rafale de l’Escadron de Chasse 1/7 Provence s’étaient particulièrement mis en valeur face à des Eurofighter de la Royal Air Force et des F-22 Raptor américains.

En dog fight (combat aérien rapproché), le Rafale montra ses qualités. Ainsi, dans un combat 4 contre 4, les pilotes français réalisèrent des scores de 4 à 0 et de 3 à 1 lors de deux confrontations contre les Typhoon de la Royal Air Force. Mais ce qui pu surpendre leurs homologues américains fut le comportement du Rafale face au F-22 Raptor, ce dernier n’ayant réussi qu’à mettre qu’un seul coup au but en 6 confrontations. The French ‘Shot Down’ U.S. Stealth Fighter — War Is Boring. Turns out fancy new American jets aren’t invulnerable New evidence confirms that a French fighter pilot once “killed” an American F-22 Raptor stealth fighter in mock combat. Although not unprecedented, the simulated shoot-down is still a big deal for a couple reasons.

For one, the Lockheed Martin-made F-22 is supposed to be the most fearsome warplane in history, a quarter-billion-dollar-per-plane technological marvel that flies higher and faster than its opponents while avoiding detection by radar. The Pentagon is counting on a tiny number of the pricey Raptors — slightly more than 180 — to ward off potentially much larger numbers of enemy planes for the foreseeable future. Every mock dogfight the F-22 loses undermines the Pentagon’s plans for air dominance.

L’armée engagée dans la sécurité intérieure : un « changement stratégique » de longue durée. (Article précédemment paru dans l'Opinion du 6/7 mai) L’annonce, par le président de la République, d’une rallonge budgétaire pour les armées, à l’issue d’un conseil de défense le 29 avril, a masqué une évolution très nette de la politique militaire de la France. « Un changement stratégique », assurent les proches du dossier. Le monde s'arme de plus en plus, le Rafale en profite. Les exportations de matériels militaires progressent dans le monde.

La France a engrangé 25 milliards d'euros de contrats en quatre ans. Saphir vs USS Theodore Roosevelt : touché, coulé et censuré ! Après les attentats, la France ne va pas changer de politique de défense. L'Europe est-elle prête à le faire? « Les services de renseignement français sont parmi les meilleurs du monde. (Cet entretien est précédemment paru dans L'Opinion le 3 novembre) Il y a des failles de détection dans la couverture radar de l'espace aérien français. Le coût de la dissuasion nucléaire ne représente que 0,15% du PIB. Vers une quatrième armée pour le cyberespace? Il y a 100 ans, le sergent Frantz et le caporal Quenault remportaient la première victoire aérienne de l'histoire de l'aviation. François Hollande, stakhanoviste des interventions militaires. Publié le (Article précédemment paru dans L'Opinion le 11 septembre) Les écoles militaires, un levier d'influence négligé par la France? Comment on peut, en trois clics, découvrir la carte des stations d'écoute des espions de la DGSE.

Le décret relatif à la création de la Direction générale de la sécurité intérieure a été publié. Un missile hypersonique pour les Forces aériennes stratégiques à l'horizon 2035? Le chantier du "système d'information des armées" est lancé. Première mondiale : Le drone de combat nEUROn a volé en patrouille avec un Rafale et un Falcon 7X. Blog Archive Le général de Villiers prépare Cap 2020, un projet "fédérateur" pour la transformation des armées. Blog Archive Révélations sur le budget du renseignement américain. Blog Archive Le GIGN a 40 ans. Working with the French Army. French British Wars : Land Battles : Victories : Defeats : Rivalry : Hate France. Blog Archive Le coup de chapeau d'un militaire américain à ses homologues français. Speaking Truth Unto Power: Chapeau France! Centrafrique: les défis sans réponse de l'opération Sangaris.