background preloader

Mini moratoire de l'UE

Facebook Twitter

Pollen angels: The E.U.’s ban on bee-killing pesticides begins. Will it help? On April 29, the day that the European Union voted to ban three of the most widely used pesticides in the world, I was at an insecticide industry conference in England having having tea and cookies.

Pollen angels: The E.U.’s ban on bee-killing pesticides begins. Will it help?

The ban on clothianidin, imidacloprid, and thiamethoxam — collectively called neonicotinoids – would begin on Dec. 1, and was specifically aimed at seeing if this class of pesticide was indeed making honeybees too stupid to find their way back to the hive, as some studies suggested. Delicious snacks aside, the mood in the conference room was apocalyptic. The panic persisted despite the fact that the E.U. ban came with many exceptions: The ban was only for two years, for instance. It did not ban all neonicotinoids; even the ones that were banned could still be applied to crops like winter wheat, because honeybees don’t fly in the winter and could care less about wheat. Greenhouses were also exempt from the ban, on the grounds that what happens in the greenhouse stays in the greenhouse.

Contre-attaque des fabricants de pesticides

L’UE remet à plus tard l’interdiction de 3 pesticides tueurs d’abeilles. Les Etats membres de l’Union ont échoué à s’accorder sur l’interdiction de trois insecticides utilisés en enrobage des semences.

L’UE remet à plus tard l’interdiction de 3 pesticides tueurs d’abeilles

Or, ces pesticides ont des impacts négatifs sur la survie des colonies d’abeilles. La semaine pour les alternatives aux pesticides a commencé le 20 mars. L’Europe lance un plan d’inaction pour les abeilles pour l'occasion, semble-t-il. Le 15 mars, les 27 Etats ont échoué à s’accorder sur l’interdiction de trois insecticides néonicotinoïdes. Un moratoire de deux ans sur les cultures de colza, tournesol, maïs et coton avait été proposé par la Commission européenne le 31 janvier dernier, suite à un avis de l’agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) publié le 16 janvier. Inacceptables : c’est ainsi que l’Efsa avait jugé les risques que ces pesticides, tels qu’utilisés actuellement et depuis les années 1990, font peser sur les abeilles. Comment Bruxelles veut protéger les abeilles sans bannir les pesticides. Greenpeace réclame l'interdiction de 7 pesticides pour protéger les abeilles. Greenpeace demande l'interdiction de sept pesticides accusés de contribuer au déclin des abeilles, dont trois sont déjà dans le collimateur de la Commission européenne, dans un rapport scientifique rendu public mardi 9 avril.

Greenpeace réclame l'interdiction de 7 pesticides pour protéger les abeilles

"Les données scientifiques sont claires et montrent que la nocivité potentielle de ces pesticides est largement supérieure à tous les avantages qu'ils pourraient apporter en termes de lutte contre les parasites et d'augmentation des rendements agricoles", estime l'ONG, à l'initiative de ce rapport conduit par des scientifiques d'Exeter (Grande-Bretagne) et d'Europe centrale.

Pour Greenpeace, sept pesticides présentent "les dangers potentiels les plus immédiats pour la santé des pollinisateurs" et doivent être interdits. Y figurent notamment trois néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), utilisés pour le maïs, le colza, le tournesol et le coton, que la Commission européenne souhaite suspendre pendant deux ans. Interdiction de pesticides tueurs d'abeilles : les questions en suspens. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric C'était une première mondiale.

Interdiction de pesticides tueurs d'abeilles : les questions en suspens

La Commission européenne a annoncé, lundi 29 avril, qu'elle allait suspendre pour deux ans, à compter du 1er décembre, l'utilisation de trois insecticides impliqués dans le déclin accéléré des abeilles domestiques et des insectes pollinisateurs (bourdons, papillons, abeilles sauvages, etc.). La décision, toutefois, n'implique pas une disparition totale de ces substances dans l'environnement. Lire : Abeilles : trois pesticides interdits dans l'Union européenne Trois insecticides interdits pour certains usages Les trois molécules interdites, l'imidaclopride, le thiaméthoxame et la clothianidine appartiennent à la famille des néonicotinoïdes, insecticides parmi les plus utilisés au monde en agriculture et que l'on retrouve dans des dizaines de produits tels le Cruiser, le Gaucho, le Poncho ou le Cheyenne.

Lire : Pesticides : un risque enfin admis pour les abeilles D'autres utilisations maintenues. Trois pesticides tueurs d'abeilles interdits dans l'Union européenne - Environnement. Insecticides tueurs d’abeilles: Générations Futures se félicite que le vote d’aujourd’hui permette à la Commission d’interdire des usages de ces pesticides.