background preloader

Ceux qui l'accusent

Facebook Twitter

Cumul, indemnités de licenciement... que dit le droit du travail dans le PenelopeGate ? François Fillon a toujours exclu de rembourser les sommes liées au "Penelope Gate", arguant que son business familial était "légal".

Cumul, indemnités de licenciement... que dit le droit du travail dans le PenelopeGate ?

Même à supposer que Penelope Fillon a vraiment travaillé pour son mari, cette légalité est-elle si évidente ? Certains points de droit du travail posent question. Eric Rocheblave, avocat en droit du travail, décrypte pour Marianne cette affaire aux enchevêtrements multiples. Qui sont Charles et Marie Fillon, les étudiants rémunérés 84.000 euros ? Assistant parlementaire : le job d'étudiant de rêve.

Qui sont Charles et Marie Fillon, les étudiants rémunérés 84.000 euros ?

D'après le "Canard enchaîné" du 1er février, Marie et Charles Fillon ont été rémunérés, à hauteur de 84.000 euros, comme "assistant parlementaires" par leur père François Fillon, à l'époque où il était sénateur de la Sarthe, entre 2005 et 2007. François Fillon peut-il être mis en examen avant la présidentielle ?

Jeudi dernier sur TF1, alors qu'il tentait d'éteindre la polémique née des révélations du "Canard" de la semaine dernière sur l'emploi supposé fictif de son épouse Penelope, François Fillon avait déjà révélé qu'il avait employé deux de ses enfants. "Lorsque j'étais sénateur, il m'est arrivé de rémunérer, pour des missions précises, deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétence. " Affaire Fillon: d'où peuvent venir les révélations? Trois questions auxquelles François Fillon n'a pas répondu durant sa conférence de presse. "Voilà, mesdames et messieurs, tout est sur la table.

Trois questions auxquelles François Fillon n'a pas répondu durant sa conférence de presse

" En concluant son intervention face à la presse, lundi 6 février, François Fillon l'a assuré : toute la lumière est désormais faite sur les différentes affaires d'emplois présumés fictifs qui concernent ses proches et entravent sa campagne présidentielle depuis deux semaines. Pourtant, si le candidat du parti Les Républicains a apporté plusieurs précisions, notamment sur le statut de son épouse Penelope, au moins trois questions restent en suspens.

Franceinfo dresse la liste des choses que François Fillon n'a pas dites lors de son "opération vérité". Affaire Penelope Fillon : les ratés de la com’ de crise. Depuis 24 heures, François Fillon est empêtré dans l’affaire dite du "Penelope Gate".

Affaire Penelope Fillon : les ratés de la com’ de crise

Mercredi, le Canard Enchaîné révélait que son épouse avait été employée pendant plusieurs années comme son assistante parlementaire, puis comme celle de son suppléant, à l’Assemblée nationale, pour une rémunération totale de 500.000 euros brut. Le tout pour un travail réel qui pose questions. Les soutiens du candidat de la droite, et l’ancien Premier ministre lui-même, sont rapidement montés au créneau pour étendre le feu, mais ils n’ont fait que nourrir le foyer.

Fillon s'empêtre dans ses bobards. Fillon s'empêtre dans ses bobards Frnçs Flln vt lvr n ptt mnsng cœr d l’près-md, lrs d s cnfrnc d prss. l ssy d s’n dbrllr dns l sr, sr Twttr, ctt fs… ms prx d’n grssèr mnp.

Fillon s'empêtre dans ses bobards

Lnd près-md, dnc, dvnt près d 300 jrnlsts, Frnçs Flln tnt d dmnr l trrn d «Flln Gt». Dns s mr, ls jrnlsts n gnrl t l’mssn nvy spcl n prtclr, cpbl d’vr dffs jd drnr n ntrvw dtnt d 2007 d Pnlp Flln ffrmnt prps d sn mr : «J n’ jms t sn ssstnt q q c st d c gnr. Les erreurs et approximations de la défense de Fillon. Le candidat de droite à la présidentielle s’est justifié lundi devant la presse, avec des arguments parfois étranges.

Les erreurs et approximations de la défense de Fillon

Après dix jours d’accusations concernant l’emploi de sa femme et de ses enfants comme assistants parlementaires, François Fillon a lancé une contre-offensive, lundi 6 février, en convoquant la presse. Le candidat des Républicains a « présenté [ses] excuses aux Français » mais il n’a pas renoncé à se présenter à l’élection présidentielle, martelant que « tous les faits évoqués [étaient] légaux » et qu’il n’avait « rien à cacher ». Pourtant, certaines de ses déclarations posent questions, voire se révèlent fausses.

Synthèse : Les multiples affaires Fillon pour ceux qui n’ont rien suivi Sur le montant du salaire de Penelope Fillon. Politique. Cette crise démocratique que révèle l’« affaire Fillon. Ces nouvelles révélations sont d’autant plus insupportables pour l’opinion que François Fillon a construit son personnage public et son programme politique sur l’austérité.

Politique. Cette crise démocratique que révèle l’« affaire Fillon

Le candidat de la droite aura beau jeu désormais d’imposer à la France du sang et des larmes s’il était avéré que lui-même n’hésite pas à se servir largement dans les caisses pour son enrichissement personnel ou celui de ses proches… Mais que révèle plus profondément ce nouvel épisode d’une campagne présidentielle qui commence à ressembler à un chamboule-tout démocratique ? La dislocation du paysage politique. L'oeil du web - Twitter réagit fortement à l'affaire Fillon. (20+) L'affaire Fillon vue de l'étranger : «Pourquoi la France est-elle si corrompue ?» L’Orient le Jour (Liban).

(20+) L'affaire Fillon vue de l'étranger : «Pourquoi la France est-elle si corrompue ?»

Pour le quotidien, l’affaire pourrait «finir façon Dominique Strauss-Kahn en 2012 ou façon Lionel Jospin en 2002». Peu confiant sur l’avenir politique de l’ancien Premier ministre, l’Orient le Jour souligne le climat de défiance dans lequel survient cette affaire. François Fillon s’est distingué de ses adversaires en faisant valoir sa probité. «Son "qui imagine le général de Gaulle mis en examen ? "» Affaire Fillon : pourquoi les enfants sont aussi concernés? Le scandale de l'affaire des emplois présumés fictifs de Penelope Fillon s'étend aussi à deux des enfants du couple, Marie et Charles, employés comme assistants quand leur père François Fillon était sénateur.

Affaire Fillon : pourquoi les enfants sont aussi concernés?

Le point sur cette autre affaire qui plombe la campagne du candidat. La déclaration de François Fillon sur TF1 Alors qu’il venait s’expliquer jeudi 26 janvier au 20 heures de TF1 concernant les soupçons d’emplois fictifs concernant son épouse Penelope, révélés par le «Canard enchaîné» la veille, l’ex-Premier ministre a pris les devants et a indiqué qu'il avait rémunéré «deux de (ses) enfants qui étaient avocats» pour des missions qu'il leur avait confiées quand il était sénateur (18 septembre 2005 au 17 juin 2007).

Or dès le lendemain de cette intervention télévisée des incohérences ont été pointées. Les nouvelles révélations du «Canard enchaîné» Affaire Penelope Fillon. Le Canard enchaîné alourdit la note à 900 000 € Dans son édition à paraître le 1er février, le Canard enchaîné revient sur les suspicions d’emploi fictif de Penelope Fillon.

Affaire Penelope Fillon. Le Canard enchaîné alourdit la note à 900 000 €

Après avoir affirmé la semaine dernière que l’épouse de François Fillon avait perçu 600 000 € de revenus comme assistante parlementaire et à la Revue des Deux Mondes, l’hebdomadaire alourdit l’addition à 900 000 €. Il ouvre également un nouveau volet en affirmant que les enfants de François Fillon ont perçu 84 000 € brut comme assistants parlementaires au Sénat. L’épouse de François Fillon, Penelope, soupçonnée d’emplois fictifs, a touché au total plus de 900 000 euros brut comme collaboratrice de son mari et à la Revue des Deux Mondes, affirme Le Canard enchaîné dans son édition de mercredi. Affaire Penelope Fillon : la réplique cinglante du "Canard Enchainé" aux théories complotistes. Par Emeline Le Naour Depuis plus d'une semaine, les coups pleuvent. Et pas seulement sur le clan Fillon.

À l'origine des révélations sur le "Penelope gate", le Canard Enchaîné, a dû essuyer une salve d'attaques venant, naturellement des soutiens politiques du candidat mais aussi de la part de certains médias. Thèse du complot et "instrumentalisation de la gauche"... Les arguments de la défense du candidat, qui a affirmé avoir été "victime d'un coup d'État institutionnel", ont été largement relayés ces derniers jours et cela a fini par agacer le palmipède. Benoît Hamon sur l'affaire Penelope Fillon : "Cette histoire tourne au calvaire" Par Julien Absalon Benoît Hamon n'accable pas François Fillon. Tandis que François Bayrou appelle très clairement François Fillon à se retirer de la course à la présidentielle à cause des soupçons d'emplois fictifs - dits Penelope Gate - qui pèsent sur son épouse, le candidat socialiste préfère se tenir loin de la polémique. "Cette histoire tourne au calvaire pour lui et sa famille.

Affaire Fillon - Jean-Louis Debré : "Il y a beaucoup d'imprécisions, de contradictions" Interview exhumée, CDI retrouvé… ces éléments qui mettent à mal la défense des Fillon. «Fillon et sa Penelope dehors!»: Quand Renaud retourne sa veste en concert. PEOPLE Après avoir affirmé son soutien au candidat de la droite, le chanteur ne veut plus en entendre parler... Publié le Mis à jour le Et encore un soutien en moins pour François Fillon. « On se fait pourrir dans la rue » : les appels au retrait de Fillon continuent. Les défections se propagent dans les rangs de la droite depuis les révélations sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Lui « tiendra bon ». Fillon cherche à reprendre la main, Bayrou réclame son retrait. Plusieurs responsables politiques ont réagi ce dimanche aux soupçons d'emplois fictifs qui mettent en difficulté le candidat de la droite. Ségolène Royal considère notamment que Penelope Fillon serait «victime d'un dispositif qu'elle ignorait».

Alors que ce week-end, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon tenaient meeting et que Benoît Hamon a lancé sa candidature, le candidat de la droite se serait préparé à s'expliquer lundi, selon plusieurs sources. «Fillon ne renoncera pas» mais «il va changer de stratégie, être plus offensif dans sa défense», a assuré un de ses proches à l'AFP. Henri Guaino : François Fillon "ne tiendra pas jusqu'au premier tour"