background preloader

Accompagner

Facebook Twitter

Accompagner Un agir professionnel. Accompagner, se tenir à côté, faire voir, rendre compte des possibles, écouter, être présent, aider à formaliser, faire émerger, initier, cadrer, baliser, assurer, maintenir, négocier..., les termes associés à l'accompagnement sont multiples et utilisés de manière différente dans des contextes variés. La multiplicité et la complexité du rôle d'accompagnateur, tant par les fonctions auxquelles il réfère que par les contextes où il s'exerce, nécessitent une clarification.

C'est dans cette voie que les auteurs se sont engagés avec une équipe de chercheurs du département Éducation et Technologie des Facultés de Namur. Ils ont ainsi tenté de mieux comprendre la pratique d'accompagnement à la lumière de leurs expériences de chercheurs-formateurs-accompagnateurs et sont entrés, pour ce faire, dans une démarche de description, d'analyse et de formalisation de leurs pratiques. Sandrine Biémar Docteur en sciences de l'éducation, elle est active en formation initiale et continue des enseignants. Accompagner au lycée, construire des parcours scolaires personnalisés. Accompagner.

Accompagner au lycée. Ecrire un livre sur ce sujet paraissait tout à fait correspondre à Yves Lecocq, qui connait bien le lycée et qui a rapporté des expériences de collègues du terrain. C’est ce qu’il nous a raconté dans une interview pour notre dernier numéro. L’interview est accompagnée d’une recension du livre par Michèle Amiel. (Il s’agit d’un livre de la collection "Repères pour agir", Sceren et Crap-Cahiers pédagogiques, 2013.) Yves Lecocq, en quoi ce livre peut-il être une réponse à ceux qui disent que l’accompagnement personnalisé, ça ne marche pas, ça crée plus de problèmes que de solutions ? D’abord, sur un plan personnel, ce livre est un peu l’aboutissement d’une dynamique d’échanges et de formation qui m’a porté des années durant et que j’ai la chance de voir se transformer en un objet concret, palpable, qui photographie à un moment donné des itinéraires intellectuels en marche pour mieux en stimuler d’autres : un livre !

La recension de Michèle Amiel. Personnaliser les apprentissages pour refonder l'Ecole ? "Individualiser ce n'est pas possible. C'est trop de travail pour les enseignants. Personnaliser par contre c'est possible". Professeur des écoles, formateur, Sylvain Connac a une longue expérience d'enseignant. Pour sortir de la spirale de l'échec scolaire, il invite dans un nouvel ouvrage, co-édité par le Café pédagogique, à revisiter l'enseignement. Une démarche réaliste qui s'appuie sur des tests et des exercices pour déjà mieux connaître ses propres repères pédagogiques. Comment lutter contre l'échec scolaire massif dans l'école française ?

C'est donc bien une révolution pédagogique que propose Sylvain Connac. Sylvain Connac : " Démocratiser l'Ecole impose de penser autrement" Résistance au changement, refondation, évaluation des élèves, Sylvain Connac définit ce qu'est la personnalisation et ses rapports avec la coopération. Personnaliser son enseignement est-ce vraiment profitable ? Personnaliser c'est pourtant ce que notre système éducatif ne sait pas faire. Non surtout pas. La différenciation pédagogique. Anosdevoirs. Compétences et accompagnements | Le socle commun pour les nuls | Scoop.it.

Mis en ligne le mardi 7 février 2012. Compétences et accompagnement sont au sommaire d’un dossier dans la lettre d’information de février 2012 éditée par Prisme. "Depuis les années 1990-​​2000, tous les sec­teurs pro­fes­sionnels se sont vu concernés d’une cer­taine manière par la question de l’accompagnement et le mot est passé insen­si­blement du voca­bu­laire familier au voca­bu­laire pro­fes­sionnel.

" Consulter la lettre de Prisme L’ACCOMPAGNEMENT : thême de la JOURNEE d’ETUDE de PRISME au CNAM le 8 février-​​vidéo de Maêla PAUL MAELA PAUL par ddjs85 L’accompagnement : entre autonomisation et territorialisation-​​ Maela PAUL (article Prisme) Une approche par com­pé­tences, de la remé­diation à la ré-​​évaluation In L’ÉCOLE DE DEMAIN Interview Jean-Pierre Obin Le Livret de com­pé­tences expé­ri­mental : comité de pilotage à à Issy-​​les-​​Moulineaux In Res­sources Jeu­nesse :

Qui va s'occuper du stagiaire ? - Du stage en entreprises en 3e... | questions d'éducation | Scoop.it. Le travail scolaire à la maison à l’ère du numérique « Veille et Analyse TICE | questions d'éducation | Scoop.it. Donner du travail à faire à la maison, des devoirs, des leçons, et autres lectures, productions, recherches etc… est une habitude tellement ancrée dans le quotidien des enseignants, des élèves et des familles qu’on s’offusque immédiatement dès que la « quantité de travail à faire après la classe » est inférieure aux standards imaginaires de chacun.

Il arrive aussi parfois que ce soit par le haut, le trop plein, que cela déborde et alors la trop grande quantité est dénoncée avec le même entrain que s’il elle avait été insuffisante. Les élèves qui connaissent bien ce rituel ont appris depuis longtemps les meilleures techniques pour ne pas se faire déborder par la quantité de travail personnel à faire, tout en assurant un résultat optimum.

En d’autres termes, comment trouver le meilleur compromis effort/rentabilité. L’arrivée du numérique renouvelle la question de manière intéressante. Les TIC facilitent les pratiques anciennes de contournement du travail à la maison. Jean-Yves Rochex « Les inégalités scolaires se construisent aussi dans la classe » Créé en 2001, le réseau Reseida, animé par Jean-Yves Rochex, travaille sur la question de l’inégalité scolaire en s’intéressant plus spécifiquement aux inégalités d’accès aux apprentissages.

Son équipe de chercheurs essaye d’ouvrir ce que certains appellent « la boîte noire » de l’école : regarder non pas seulement les inégalités une fois produites mais étudier leur fabrication dans l’ordinaire des classes, quand des élèves inégalement préparés à faire face à ce qu’on leur demande sont confrontés à des tâches préparées par des enseignants, eux-mêmes inégalement conscients des différences entre élèves… Pour cet ouvrage (1), les chercheurs ont suivi pendant plus d’un an des classes de grande section maternelle et CP, d’une part, et de CM2 d’autre part.

Toujours en essayant de mettre au jour des phénomènes récurrents qui contribuent à la production de l’inégalité scolaire. Quels phénomènes avez-vous mis au jour ? Jean-Yves Rochex. Jean-Yves Rochex. Comment comprendre cela ? L’école de la république est elle devenue l'école pour chacun?/L'autonomie des universités en 2012. Jusqu’où faut-il individualiser l’école ? - Question d'éducation - Éducation / jeunesse.

Réseau Cybersavoir | Blog | La différenciation pédagogique en apprentissage et en évaluation. Publié le 07 novembre 2011 Réseau Centre, CSDM (Automne 2006) Inspiré de la présentation de Jolène Lantier, MELS (février 2006) Mise en forme par Hélène Fontaine, c.p. CSDM (janvier 2007) Modification de Patrick Simard c.p. Modification de Martin Gagnon, c.p. Dans quels documents officiels parle-t-on de différenciation? Loi sur l’instruction publiqueRégime pédagogiqueProgramme de formation de l’école québécoisePolitique d’évaluation des apprentissagesPolitique en adaptation scolaireDifférents cadres de référenceCompétences professionnellesGuide de la sanction des études Les postulats de Burns Définition de la différenciation pédagogique Démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage afin de permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différents des objectifs communs, et, ultérieurement, la réussite éducative.Conseil supérieur de l’éducation, 1998 Quelques précisions importantes:

Apprendre s'apprend aussi hors de l'école - PortLeucate. Les apprentissages ne sont pas cloisonnés dans les murs de l’école. Des colonies de vacances aux structures d’accompagnement scolaires, ils investissent d’autres lieux en lien ou non avec l’institution scolaire. L’éducation se vit en continu et le rapprochement entre tous les modes d’acquisition de savoirs est un enjeu.

La table ronde organisée dimanche matin se faisait l’écho d’une longue histoire de voisinage entre temps de loisir et temps d’école. Le temps des loisirs, le temps de l’épanouissement Dès l’avènement de la scolarisation obligatoire, le temps libre devient un enjeu éducatif. Isabelle Montfortet précise que des études montrent une corrélation positive entre activités extra-scolaires et niveau de performance scolaire.

Avec le temps est apparu le concept d’enfant apprenant. Reprendre le chemin des apprentissages Autre situation d’apprentissage hors temps scolaire, les initiatives du type réussite éducative s’inscrivent dans une complémentarité avec l’école. Www.afev.fr. Paris, le 14 septembre 2011 DOSSIER DE PRESSE4ème Journée du Refus de l'Échec ScolaireLa parole aux enfants et aux familles.Chaque année, plus de 180 000 jeunes sortent du système éducatif sans diplôme, la France produit un échec scolaire massif. La lutte contre cet échec devient l'un des enjeux majeurs en matière de politique éducative.

Si le principe de la mobilisation contre l'échec scolaire est acté dans de nombreux textes législatifs de l'éducation, le plus difficile reste à faire : passer des paroles ou des écrits, à des transformations effectives. Pour ce faire, il nous semble indispensable de partir de la réalité vécue par les familles et les enfants pour mettre en perspective leur point de vue et leurs attentes. Sous le parrainage de Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste, nous poursuivrons donc le mercredi 21 septembre le travail initié l'an passé autour de la souffrance et de la pression scolaire. L'accompagnement, une idée neuve en éducation - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques.

Aux lendemains du Colloque du CRAP-Cahiers pédagogiques, organisé en partenariat avec Éducation & Devenir et la Mairie du XXe arrondissement qui a mis à disposition ses locaux et ses personnels pour la réussite incontestable de cette réflexion de deux jours en présence de plus de deux cents participants, un écho ici-même, en attendant d’ici quelques semaines la parution d’actes, sous la forme d’un complément, très substantiel, au Hors série numérique « Aider et accompagner les élèves dans et hors l’école » [1] Lire également le dossier très complet du Café pédagogique À écouter plusieurs interventions, on a peut-être des raisons d’être pessimiste et amer. Rien de nouveau sous le soleil, nous dit Jean-Paul Delahaye : on trouve bien des circulaires qui encouragent à un vrai accompagnement des élèves, depuis... Jules Ferry. Et finalement une mise en œuvre médiocre, qui prend la forme aujourd’hui d’une externalisation des problèmes des élèves en difficulté.

Jean-Michel Zakhartchouk Agnès Paon. L'accompagnement, nouveau paradigme scolaire ? Le CRAP-cahiers-pédagogiques organisait les 25- et 26 octobre à Paris (mairie du XXe) un colloque portant sur "l'accompagnement, dans et hors l'école". Avant la publication des actes du colloque sur le site du CRAP, je prends le clavier pour vous faire partager quelques notes et réflexions autour de ces questions. Deux interventions nous retiendront particulièrement ici, celles de Jean Houssaye et de Françoise Clerc, qui ont respectivement ouvert et clos le colloque. Cette prise de notes se veut la plus rigoureuse possible, mais je vous conseille bien entendu de lire ultérieurement les actes du colloque ou de consulter les vidéos. Ces deux interventions éclairent sur les politiques actuelles et les enjeux pédagogiques et de société qui y sont liés.

Pour le professeur, elles permettent d'agir en connaissance de cause et d'étayer ses choix et actions pédagogiques. Le soutien contre la pédagogie différenciée ?