background preloader

Métamorphose du travail numérisation

Facebook Twitter

Les PME françaises, championnes du télétravail. Le télétravail, un atout certain pour la compétitivité des PME. La compétitivité, facteur clé de succès La compétitivité d’une entreprise se définit comme sa capacité à vendre et fournir des biens sur un secteur concurrentiel.

Le télétravail, un atout certain pour la compétitivité des PME

Pour cela, l’entreprise doit se démarquer par rapport aux autres acteurs du marché, en proposant des prix attractifs et une qualité de service optimale. Dans un contexte économique difficile, l’argument prix est d’autant plus important pour le client. Pourquoi les Français aiment le télétravail ? Pour 71% d'entre eux, le travail à distance est une véritable révolution que les entreprises françaises devraient s'empresser de développer, selon une première étude sur le sujet, publiée cette semaine.

Pourquoi les Français aiment le télétravail ?

Les Français préfèrent travailler chez eux. C'est ce que révèle le baromètre du télétravail 2015, réalisé par Zevillage et le cabinet Inférence, spécialiste dans l'analyse du langage. Durant les mois de février et mars derniers, 10.000 échanges entre les internautes ont été passés au peigne fin. «Flexibilité», «productivité», «équilibre», «créativité», «performance», … sur Facebook et Twitter, les superlatifs employés par les internautes ne manquent pas. Pour 71% d'entre eux, le télétravail est une véritable révolution que les entreprises françaises devraient s'empresser de développer.

«Nous ne sommes pas si loin de nos voisins européens et américains, la France compte environ 15% de salariés qui ont un contrat de télétravail. . » • Economies et meilleure qualité de vie. Le télétravail, levier de bien-être et de performance. Publié le 07/01/2014 Attention, cet article a été publié le 07/01/2014.

Le télétravail, levier de bien-être et de performance

Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Mesurer les relations entre bien-être, performance et mobilité au travail : tel était l’objectif de l’enquête Mobilitis réalisée en novembre 2013 par OpinionWay. S’il en ressort que la mobilité est bel et bien devenue une réalité au cœur de l’entreprise, sa perception diffère selon le statut des interrogés. Une demande forte Si 16 % des salariés bénéficient d’un accord formel de télétravail, 50 % reconnaissent pratiquer le travail à distance de façon formelle ou informelle. Et si on parlait de l'avenir du travail? Entretien avec Martine Bordonné, directrice de projets RH, référente télétravail France chez Orange.

Et si on parlait de l'avenir du travail?

Martine Bordonné est directrice de projets RH chez Orange. Elle est également référente télétravail du groupe pour toute la France, animant une communauté multidisciplinaire d’actrices et acteurs engagé-es dans la transformation de l’organisation. Pour elle, le télétravail est loin d’être uniquement une mesure permettant la conciliation des temps de vie des collaboratrices et collaborateurs ; c’est l’occasion d’un dialogue neuf entre les parties prenantes de l’entreprise, et une formidable opportunité à saisir pour engager une réflexion collective sur l’avenir du travail. Eve le blog : Bonjour Martine, vous êtes directrice de projets RH chez Orange, en charge notamment du développement déploiement du télétravail.

Pouvez-vous nous rappeler l’historique du télétravail chez Orange ? 0316 Travail hors les murs. Cyril Cosme (OIT) : "le travail se transforme à un rythme jamais atteint jusqu'à présent" Novethic.

Cyril Cosme (OIT) : "le travail se transforme à un rythme jamais atteint jusqu'à présent"

La 105ème réunion annuelle de l'OIT vient de s'achever. Près de 6 000 délégués du monde entier ont réfléchi sur le thème "Construire un futur durable avec un travail décent". Quel regard portez-vous sur la réalité actuelle du travail décent dans le monde ? Cyril Cosme. Un regard lucide. Mais la tâche est immense. Il reste aussi beaucoup à faire sur la qualité de l'emploi : plus de 50% de l’ensemble des travailleurs ne disposent d’aucun contrat de travail. Dans le cadre de la stratégie des ODD, il y a très clairement un nouveau consensus qui émerge sur le fait que le travail décent n'est pas une conséquence, mais bien la condition d'un développement économique durable. La transformation du monde du travail s'accélère, que ce soit avec l'intégration du numérique, du développement durable, la multiplication des migrations, la complexification des chaines d'approvisionnement... Respect des normes et hausse de la productivité sont compatibles.

Le réseau social : principal levier d'une culture de transformation numérique. Open transformation, laboratoire digital, Lean...

Le réseau social : principal levier d'une culture de transformation numérique

De nouvelles pratiques voient le jour pour motoriser la transformation digitale. Le réseau social en fait partie. Le cabinet de conseil français TNP publie aujourd'hui une enquête qualitative sur la transformation numérique des organisations en France. Elle a été réalisée auprès de 34 grandes entreprises françaises, pour la grande majorité d'entre elles de plus de 3000 salariés. Parmi ces acteurs figurent notamment Natixis, Snecma, Gefco, HP, Sopra, AXA, Maif ou encore La Banque Postale. Pour la très grande majorité des répondants (30 sur 34), l'adoption de cette culture de la transformation numérique passe notamment par la mise en place de nouvelles méthodes de travail (Agiles, Lean...). 46% des acteurs du panel affirment par ailleurs s'être engagés sur la voie de l'Open transformation.

Biznext : le monde change, le travail aussi. Pourquoi doit-on travailler autrement ?

Biznext : le monde change, le travail aussi

Les enjeux ont changé. Auparavant, dans les entreprises, les enjeux étaient uniquement de l'ordre de la croissance business. Ce n'est plus le cas, car désormais, pour les entreprises, les enjeux sont aussi sociétaux et environnementaux. La question de l'impact de l'activité (sur l'environnement, sur les salariés, etc.) ne se posait pas. Ce n'est plus le cas et ça change tout, que l'on soit une PME, un grand groupe ou une institution.

Quel changement sur le travail ? Comment faire travailler ensemble des acteurs que rien ne prédestinait à collaborer ? Faut-il manager autrement ? L'accélération de la diffusion du digital a aussi changé votre façon de travailler au sein de Numa ? Arnaud Chaigneau a 39 ans. Pour écouter et échanger avec Arnaud Chaigneau, rendez-vous à Biznext le 16 décembre. Rapport travail version finale.