background preloader

Sÿndaô & autres thérapies

Facebook Twitter

ASSOCIATION INTERNATIONALE D'HYDROTOMIE PERCUTANEE (AIHP) Formation Sÿndaô Cycle I – Musicothérapie vibratoire. Découvrir la vibration (expérimentation, modelages et gestion du stress) Expérimentez personnellement la vibration du son et des instruments acoustiques.

Formation Sÿndaô Cycle I – Musicothérapie vibratoire

Découvrez la psycho-acoustique, base de la musicothérapie et la physiothérapie vibratoire, pour prendre une posture intérieure qui vous permet une meilleure gestion du stress. Trois sessions sont nécessaires afin d’effectuer une alternance entre notions théoriques, activités de groupe et pratique individuelle. Les principaux thèmes abordés au cours de ces sessions de deux jours sont : Théorie Influence des sons sur les cellules à travers un diaporama.Qu’est-ce que la matière sonore ?

Acoustique et Musicothérapie chinoise. Présence à soi dans son quotidien Intégrer une posture physiologique.Elaborer sa position de centrage.Modelages personnels. Expérimentation avec les instruments Perception organique des sons acoustiques.Le toucher d’instruments sur différents thèmes… Souffles diphoniques Exercices respiratoires. Formation Sÿndaô Cycle II Musicothérapie vibratoire.

La synchronisation chronophysiologique (application clinique sur autrui) Après 24 ans de pratique, j'ai a coeur de transmettre la synchronisation par modelages vibratoires Sÿndaô®.

Formation Sÿndaô Cycle II Musicothérapie vibratoire

Les thèmes abordés au cours de ces modules sont : La théorie de la chronobiologie, la somesthésie & PTCLa sphère pédieuse avec étude de cas cliniquesLa sphère pelvienne avec étude de cas cliniquesLa sphère phrénique avec étude de cas cliniquesLa sphère scapulaire avec étude de cas cliniquesLa sphère crânienne avec étude de cas cliniquesLa synchronisation par rayonnement optiqueLa synchronisation par les diapasonsLes modelages manuels accompagnant la synchronisationLa globalisation par les instruments. Dépression hivernale chronobiologie. Aux 2 questions, la chronobiologie peut-elle expliquer la dépression hivernale ?

Dépression hivernale chronobiologie

La musicothérapie vibratoire peut-elle me venir en aide dans ces périodes-là ? Voici notre réponse : C'est la rotation de la terre qui induit le rythme circadien 'jour-nuit' de 24h, c'est l'inclinaison de la Terre sur son orbite elliptique solaire qui induit les saisons. À l'automne, l'hémisphère nord semble s'éloigner du Soleil et les journées sont plus courtes.

Certains humains sont plus sensibles que d'autres à cette diminution quantitative et progressive de la lumière du jour. La chronobiologie a montré qu'il existe une relation étroite entre ces états dits dépressifs et la perturbation de l'organisation temporelle de l'humain. Pour prévenir "cette dépression hivernale" non-pathologique, vous avez plusieurs possibilités : Comme la synchronisation soutient la chronophysiologie, nous proposons une approche préventive grâce aux modelages vibratoires Sÿndaô® aux changements de saison.

La puissance de l'Intention (Documentaire) Christophe ANDRÉ. TICH NHAT HANH. Marcher en Pleine Conscience. Marcher est très bon pour l'etre humain.

Marcher en Pleine Conscience

Nos ancetres lointains marchaient souvent 20 km par jour, et dans la nature bien sûr. Donc notre corps et notre cerveau se sont formés au fil des millénaires à partir de cette activité principale. Des études ont montré que le simple fait de marcher 20 minutes modifie à tout age l'activité du cerveau et amène de l'équilibre dans les neurotransmetteurs, dont la fameuse dopamine, comme le montre le schema ci-dessous : Nos nouvelles habitudes de vie trés sédentaitres et cérébrales necessitent encore plus que nous revenions souvent à ce mouvement de base qu'est la marche. Les plus sportifs pourront adopter une marche rapide en ville ou une marche en montagne, mais il existe aussi la notion de marche méditative de type pleine conscience (mindfulness) à la portée de tous, tout aussi efficace, et qui demande simplement un effort d'attention, surtout dans sa phase d'apprentissage.

Marshall ROSENBERG. Thomas d'ANSEMBOURG. Hélène d'Hennezel. Technique d'identification sensorielle des peurs inconscientes. Le syndrome de l'imposteur : ses caractéristiques et son évolution. Novembre 2012 (Mise à jour: Février 2015) Certaines personnes, souvent brillantes, sont persuadées qu'elles ne méritent pas leurs succès, malgré les efforts qu'elles ont fournis pour réussir.

Le syndrome de l'imposteur : ses caractéristiques et son évolution

Ainsi, elles vivent en permanence avec ce sentiment de duperie et craignent sans cesse que quelqu'un découvre leur présumée imposture. Ces individus souffrent du syndrome de l'imposteur. Quelles sont les caractéristiques de ce syndrome? Ce syndrome se caractérise principalement par une mauvaise attribution pour expliquer les événements positifs. Une anxiété générale;une tendance à la dépression;une tendance à avoir honte;une faible estime de soi. D'ailleurs, ce manque d'estime de soi joue un rôle important dans le sentiment d'imposture que ressentent ces personnes car il suscite une tendance à surestimer les capacités des autres et à dévaluer leurs propres aptitudes. Ce trouble risque-t-il de s'aggraver avec le temps? Inspiré des travaux de Brigit Spinath. A lire également :