background preloader

Glycémie et diabète

Facebook Twitter

[BioTCom] 03 : le superpouvoir des plantes ! Les 2 types de #diabètes : différences en un petit résumé. Un pancréas artificiel en expérimentation - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol. Les chercheurs de l’Inserm de Montpellier testent sur des patients un dispositif composé d’un capteur, d’une pompe et d’un algorithme.

Un pancréas artificiel en expérimentation - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol

La glycémie du patient est ainsi mesurée en continu et l’insuline perfusée par la pompe. L’essentiel de ce projet européen réside dans l’algorithme qui est « capable de faire le lien entre le capteur et la pompe de façon automatique ». D’après l’article de l’Inserm, 20 personnes munies de ce mécanisme ont repris une vie normale durant un mois. Cette étude est « la première à mesurer l’efficacité d’un tel dispositif en vie réelle durant un mois, 24 heures sur 24.

Ce résultat est très important », souligne Éric Renard, coordinateur de la publication. Actualité à exploiter avec : Lycée général et technologique/Terminale S spécialité SVT/Glycémie et diabète Actualité en lien avec : Diabète : un serious game dans l'univers de Lucky Luke. À Daisy Town, l’état de santé de certains habitants se dégrade.

Diabète : un serious game dans l'univers de Lucky Luke

Inquiet, le maire de la ville appelle Lucky Luke à la rescousse. Dans le jeu "Rififi à Daisy Town", le joueur, qui incarne le célèbre cowboy créé par Morris et fêtant ces 70 ans en 2016, mène l’enquête en discutant avec tous les personnages de l’univers de la bande dessinée et en observant leurs comportements. Grâce au maire et à tous les habitants, la ville se mobilise pour enclencher des changements d’habitudes de vie et lutter contre une épidémie de diabète. Diabète de type 1 : une "cape d'invisibilité" pour tromper le système immunitaire. DIABÈTE.

Diabète de type 1 : une "cape d'invisibilité" pour tromper le système immunitaire

Un percée dans la recherche clinique sur le diabète de type 1 vient d'être faite par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, de l'Université Harvard et de l'hôpital pour enfant de Boston. Dans deux publications dans Nature Medicine et Nature Biotechnology, l'équipe explique avoir créé une "cape d'invisibilié" permettant de greffer des cellules productrices d'insuline sans que le système immunitaire ne les repère. Ce matériau "furtif" permettrait d'administrer un traitement à base de cellules souches qui remplacerait durablement les injections d'insuline auxquelles sont quotidiennement soumises les personnes atteintes de cette maladie auto-immune. Bactéries programmables ? - Portraits de chercheurs. Contre le diabète, une nouvelle protéine serait une bonne arme.

Lorsque le glucose est en trop grande quantité, une molécule (une forme de glycérol) apparaît en excès et ses effets sont nocifs.

Contre le diabète, une nouvelle protéine serait une bonne arme

Or, une protéine, nouvellement découverte (l'enzyme G3PP), dégrade activement cette molécule. © Image Point Fr, Shutterstock Contre le diabète, une nouvelle protéine serait une bonne arme - 2 Photos Cette enzyme, appelée glycérol-3-phosphate-phosphatase (G3PP), dont on ignorait jusqu'alors l'existence dans les cellules des mammifères, joue un rôle clé pour éliminer les effets d'un excès de sucre, expliquent ces chercheurs dont les travaux sont dirigés par Marc Prentki et Murthy Madiraju du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'université de Montréal (CRCHUM).

Cette avancée est publiée lundi dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (Pnas). Lorsque le glucose est anormalement élevé dans l'organisme, le glycérol-3-phosphate dérivé du glucose atteint des taux excessifs dans les cellules, ce qui peut provoquer des dommages aux tissus. Foie et Pancréas. Insuline, secrets de fabrication - Histoires de recherche. Le diabète de type 1 : définition, symptômes, traitement.

Son incidence est en constante augmentation depuis 30 ans.

Le diabète de type 1 : définition, symptômes, traitement

L’Institut national de veille sanitaire (InVS) l’évaluait à 8 pour 100.000 enfants âgés de moins de 15 ans en 1988, et 15 pour 100.000 enfants en 2007. Qu’est-ce que c’est ? Le diabète de type 1 ou diabète insulinodépendant (DID) est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Ce trouble se traduit par un taux de glucose dans le sang (glycémie) trop important : on parle d’hyperglycémie. Ainsi, le diabète se caractérise par un état d’hyperglycémie chronique. Comment ça s’explique ? Diabétique et obèse... à 3 ans et demi ! DIABÈTE.

Diabétique et obèse... à 3 ans et demi !

Elle a 3 ans et demi, pèse 35 kilos, et est déjà atteinte du diabète de type 2, une maladie liée à l’obésité qui touche habituellement surtout des adultes. Le cas de cette petite fille d’origine hispanique, dont l’anonymat a été préservé, vient d’être présenté au 51e congrès européen sur le diabète qui se déroule à Stockholm (European Association for the study of Diabete / EASD 2015).

Elle est en effet l’une des plus jeunes enfants à avoir développé cette grave affection, le diabète touchant plus de 350 millions de personnes dans le monde, avec plus d’un million et demi de morts dues au type 2 en 2012, selon l’OMS. Deux principaux types de diabète sont aujourd’hui décrits.