background preloader

Actu

Facebook Twitter

Pérou. Toutes les informations sur le Pérou sont ici Pérou en France. Météo : Lima - Prévisions météo Lima et temps actuel - PÉROU - TV5MONDE. Conseils et avertissements pour Pérou. Terrorisme (voir l'avertissement) Des incidents liés au terrorisme et à la violence surviennent surtout dans les régions boisées éloignées.

Conseils et avertissements pour Pérou

Toutefois, des incidents récents, dont des attaques à la grenade, ont eu lieu à Lima. Les risques pour la sécurité demeurent élevés dans la jungle, à la jonction des départements d’Apurímac, d’Ayacucho, de Cuzco et de Junín, ainsi que dans la vallée du Haut-Huallaga, dans les départements de Huánaco et de San Martín, en raison de la présence du groupe de guérilla Sentier lumineux. Ces dernières années, on a notamment signalé des vols, des enlèvements, des cas d’extorsion, des raids, la prise de contrôle temporaire de petits villages et, plus rarement, des attentats à la bombe ou des menaces de violence à l’endroit des forces de l’ordre ou de personnes influentes dans les collectivités locales.

Il peut être dangereux de se déplacer par voie terrestre dans ces régions. Criminalité La criminalité sévit dans l’ensemble du pays. Sécurité des femmes. Pérou : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Coût de la vie au Pérou. Prix d'un paquet de cigarettes, de l'essence, d'un restaurant... Pérou. Le Machu Picchu croulera bientôt sous le poids du tourisme. La construction d'un nouvel aéroport, plus près du site, menace l'équilibre de la région et devrait aggraver la surfréquentation.

Le Machu Picchu croulera bientôt sous le poids du tourisme

C'est le symbole d'un développement touristique mal contrôlé. Il y a 25 ans, visiter le sanctuaire du Machu Picchu était un privilège réservé à quelques passionnés, avec moins de 70 000 visites par an. Aujourd'hui, le site dépasse souvent les 2500 visites par jour, limite fixée par l'Unesco pour le protéger des risques d’érosion et de glissements de terrain, et approche du million de visiteur par an. Demain, la construction d'un nouvel aéroport, plus proche du site et bien plus grand, pourrait attirer jusqu'à trois millions de personnes par an.

Au Pérou, le Machu Picchu menacé par un projet d'aéroport. « On s’y est opposés au départ, mais maintenant on est fatigués », concède Alicia, une habitante de Chinchero, dans le sud-est du Pérou.

Au Pérou, le Machu Picchu menacé par un projet d'aéroport

Depuis plus de trente ans, le débat fait rage autour du futur aéroport de Cuzco, septième ville du pays, mais première destination touristique en raison de la proximité du Machu Picchu. Maintes fois enterré pour des raisons de faisabilité, il est aujourd’hui en passe de voir le jour. Les terrains ont été achetés par l’Etat, et un appel d’offres a été lancé pour savoir qui exploitera les lieux durant les quarante prochaines années. Une vingtaine d’entreprises nationales et étrangères – dont trois françaises (1) – sont en course. L’emplacement choisi est la plaine de Chinchero, sur la route qui relie Cuzco à l’ancienne cité inca. Moins de 50 kilomètres à vol d’oiseau sépareront l’aéroport de Chinchero du Machu Picchu. Pérou : un aéroport pour desservir le Machu Picchu ? La ville de Cuzco, au Pérou, pourrait se doter d’un nouvel aéroport.

Pérou : un aéroport pour desservir le Machu Picchu ?

L’objectif de l’infrastructure serait d’engendrer des retombées économiques pour la région, et notamment de rendre plus accessible le site historique du Machu Picchu. 357 hectares de parcelles agricoles situées entre les villes de Cuzco et de Chinchero ont été achetés par l’Etat péruvien pour accueillir le futur aéroport. Le terminal actuel, bâti dans les années 1960, est considéré comme obsolète et doit donc être remplacé par une nouvelle infrastructure. Celle-ci permettrait aux touristes de débarquer à proximité du Machu Picchu, un site classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco mais qui ne peut accueillir que 2500 visiteurs par jour pour des raisons de sécurité. Le chantier doit débuter courant 2014 pour une livraison prévue en 2018. Photo : © Machu Picchu Peru Expeditions. Turismo en Machu Picchu generó cerca de US$500 millones en 2013.

Para tener una idea de por qué se dice que Machu Picchu es la joya de la industria del turismo en el Perú es preciso saber que el año pasado obtuvo US$492 millones en ingresos generados únicamente por esta actividad.

Turismo en Machu Picchu generó cerca de US$500 millones en 2013

Sigue a Portafolio en Twitter y Facebook La cifra correspondió a la visita de 1,17 millones de viajeros nacionales y extranjeros, quienes gastaron esa cantidad de dinero durante su recorrido por la ciudadela inca y el distrito vecino, el tugurizado Machu Picchu Pueblo. Lo sorprendente es que el gasto en mención se llevó a cabo en visitas que apenas duraron un día, en promedio, y hasta menos, pues el pernoctar en este destino es mínimo: la mayoría de los turistas suele regresar a la ciudad del Cusco casi inmediatamente después de abandonar el complejo arqueológico.

En detalle, según el reporte oficial del Ministerio de Comercio Exterior y Turismo (Mincetur), fueron 804 mil viajeros extranjeros y 373 mil peruanos los que llegaron a Machu Picchu en el 2013.