background preloader

Stratégie

Facebook Twitter

Comment transformer sa stratégie en action? Passer d'une stratégie théorique à des actions concrètes comporte de nombreux écueils. Comment mener à bien efficacement ce processus complexe ? Une étude du MIT montre comment les entreprises les plus performantes déclinent leurs priorités stratégiques en actes. "Décrire une stratégie implique de la complexité, mais l'exécuter requiert de la simplicité, constate la MIT Sloan Management Review, la revue du Massachusetts Institute of Technology. Pour avoir une influence sur les activités quotidiennes, les stratégies doivent être suffisamment simples pour que tous les dirigeants, à chaque niveau de l'organisation, les comprennent, les communiquent et s'en souviennent. " Pour rendre leur stratégie digeste auprès de leurs salariés, de nombreuses entreprises sont tentées de la réduire à une ou deux phrases, qui ressemblent à des slogans, et se concentrent sur une poignée de choix fondamentaux, telles que le choix du segment de consommateurs visés, censés résumer l'ensemble de la stratégie.

Réalisez un diagnostic pour connaître vos forces et vos faiblesses. Comprendre quelles sont les forces et les faiblesses de votre entreprise va vous permettre de prendre du recul. Le diagnostic stratégique est une démarche qui va vous apporter beaucoup. Vous allez identifier les menaces et les opportunités pour votre entreprise et adapter votre stratégie. A réaliser plusieurs fois dans la vie d’une entreprise, analyser l’ensemble de vos pratiques va être bénéfique pour vous construire à long terme. Aussi connue sous l’acronyme SWOT, il est utile pour un développement intelligent. Vous verrez qu’il est beaucoup plus efficace de travailler sur son commerce que dans son commerce. Le diagnostic stratégique des éléments propres à l’entreprise La première partie du diagnostic stratégique consiste à étudier les atouts de votre entreprise.

Au niveau interne, le diagnostic stratégique va se pencher sur vos ressources humaines en étudiant votre effectif et votre organisation. Votre entreprise face à son environnement. La fin de l’avantage concurrentiel durable … une fin stratégique en soi ? - Les clefs du management. Chap 6 diversifier ou spécialiser. Chap 7 domination par les coûts ou différentiation. L'Occitane, le petit poucet provençal devenu un géant mondial. Mes Listes Devenez Membre Boursorama Profitez de l'ensemble des services et des avantages destinés aux Membres en quelques secondes.

Devenir Membre Brest - 29200. Management et réseaux sociaux. Obama accède à la présidence des USA, en 2009, en utilisant massivement les réseaux sociaux (152 000 followers et près de 4 millions de fans sur Facebook). A l’instar des hommes politiques qui les utilisent de plus en plus, les managers les considèrent comme de véritables leviers professionnels.

Il y a un an, le PDG de LinkedIn, Jeff Weiner, a ainsi affirmé qu’il « rêvait que les 3,3 milliards d’internautes » qui ont une activité professionnelle dans le monde deviennent membres de son site. Il a même abaissé l’âge d’accès à LinkedIn, de 18 à 13 ans, pour toucher la population des « digital natives » (15/25 ans). C’est Moreno qui a mis en exergue le rôle majeur des réseaux, dès 1933, en les analysant pour poser les bases de la sociométrie. Moreno a réussi à formaliser de façon objective les attitudes subjectives des personnes en relation. Il a ainsi ouvert la voie au développement des réseaux. Mais de quoi parle-t-on ? 1. 1.1. 1.1.1 L’émergence des RSP (réseaux sociaux professionnels) . La matrice SWOT : identifiez vos avantages compétitifs, présents et à venir - Dossiers - Carrière & Management.

Cette méthode née à Stanford est un outil d’aide à la décision idéal pour un lancement ou un plan marketing. Objectif : définir une stratégie à partir d’une grille d’analyse à quatre entrées. SWOT, pour Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats (menaces). Cet acronyme anglo-saxon désigne un modèle analytique conçu par l’université américaine de Stanford dans les années 1960. Les chercheurs, au départ, voulaient étudier le fonctionnement des entreprises les plus prospères des Etats-Unis. Leurs travaux ont mis en lumière un sacré problème : même chez ces groupes puissants, 35% des objectifs n’étaient jamais atteints. Pour aider leurs dirigeants à définir des objectifs plus adaptés, et donc à prendre de meilleures décisions, les professeurs ont conçu cette matrice, qui synthétise les principaux éléments qui influent sur un choix stratégique. Pour remplir ce tableau, interrogez-vous. Stratégie d'internationalisation : comment améliorer sa performance ? - Denis LacosteTV DMA est la 1ère Web TV du Management et Droit des Entreprises, The 1st Web TV on Law and Business.

Interview de : LACOSTE Denis Stratégie d’internationalisation : comment améliorer sa performance ? L’entreprise qui cherche à améliorer sa performance par une stratégie internationale se trouve confrontée à deux questions :– Comment choisir son niveau d’internationalisation ? Existe-t-il un optimum ? – Quelles sont les modalités d’internationalisation ? Comment choisir celle qui sera la plus adéquate ? The company seeking to improve its performance by an international strategy is facing two issues:– How to choose the level of internationalization?

Pour aller plus loin : P. SWOT : analyse de facteurs internes et externes + cas IKEA. Les décisions prises au sein de votre entreprise doivent prendre de nombreux facteurs en considération. Synthétiser la nature de votre entreprise et de son environnement vous offre une meilleure vision. Vous pourrez ainsi vous fixer des objectifs concrets. La SWOT, pour Strength, Weakness, Opportunities, Threats, ou FFOM, associe les résultats d’un ensemble d’études réalisées. Idéalement, tout business, commercial ou non, devrait réaliser une analyse SWOT. Brève explication théorique suivie de l’analyse SWOT d’IKEA. Différentes analyses dans la matrice SWOT L’analyse SWOT porte sur vos forces et faiblesses, vos opportunités et menaces. Les facteurs internes, forces et faiblesses, vont avoir des effets positifs ou négatifs sur votre entreprise. Pour ce qui est des facteurs externes, on distingue les opportunités et les menaces.

IKEA est l’une des plus grandes chaines de magasin d’ameublement au monde. De quoi faire rêver, non ? Forces L’espace intérieur de ses magasins est très engageant. Externalisation ou sous-traitance. Aujourd’hui, la plupart des entreprises recourent à l’externalisation. Elle constitue un vrai choix stratégique pour celui qui fait appel à une structure externe, afin de lui confier son informatique, sa logistique ou une partie de sa production… En quoi consiste cette méthode ? Qui en sont les acteurs ? Quels sont les types d’externalisation ? Quels en sont les avantages et les inconvénients? En quoi consiste l’externalisation ? Pour une entreprise, externaliser consiste à faire réaliser par des intervenants extérieurs (autres entreprises, cabinets spécialisés…), des travaux ou missions faisant partie des activités secondaires, selon des normes et des spécifications qu’elle a choisies, et dont la bonne conduite est sous la responsabilité de ces intervenants, moyennant rémunération.

Qui sont les différents acteurs ? Dans les gros ouvrages industriels ou de BTP, ils sont généralement au nombre de trois. 1. 2. 3. Quelles sont les obligations ? 1. 2. 3. Analyse SWOT. Un bâtiment de 35 000 m2 - Le nouveau siège d'Unilever France en images [Diaporama] Le nouveau siège d'Unilever France en images [Diaporama] Le 19 mars 2015, Unilever France a inauguré son siège social à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Le bâtiment répondant aux principes du développement durable a été imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte. | Unilever, Diaporama, DPH, Epicerie © Augusto Da Silva-Graphix Images. Le choix entre l’exportation directe ou intégrée et l’exportation par l’intermédiaire d’un acteur local. Par Sandra Karen Morin, Avocat. L’exportation directe ou intégrée L’exportation directe ou intégrée consiste à assurer soi-même la promotion et la vente de ses produits et services directement auprès de ses clients, sans passer par le truchement d’un intermédiaire.

Cette solution permet d’établir un rapport direct avec la clientèle, de fixer le prix concurrentiel désiré, de maîtriser seul la politique commerciale de l’entreprise quant au choix des produits distribués, des réseaux de distribution exploités et des opérations de communication pour y parvenir. Le contact direct avec la clientèle locale favorise la maîtrise et le contrôle de l’information sur les pratiques commerciales locales et les besoins du marché visé, un traitement direct des techniques de commercialisation, des formalités administratives, ainsi que du règlement des litiges et du recouvrement des créances.

Cela étant, l’exportation directe implique pour l’entreprise d’assumer seule l’intégralité des risques liés à une telle commercialisation.