background preloader

Génétique

Facebook Twitter

L'évolution ignore la marche arrière. Le sourire de la drosophile.

L'évolution ignore la marche arrière

Source Commons. Évolution ADN dans l'histoire. Image Source : Wiki Commons Spectrum of human genetic diversity today is vastly different from only 200 to 400 generations ago A study dating the age of more than 1 million single-letter variations in the human DNA code reveals that most of these mutations are of recent origin, evolutionarily speaking.

évolution ADN dans l'histoire

These kinds of mutations change one nucleotide – an A, C, T or G – in the DNA sequence. Over 86 percent of the harmful protein-coding mutations of this type arose in humans just during the past 5,000 to 10,000 years. ADN, le disque dur de demain ? Deux chercheurs de l'université de Harvard sont parvenus à stocker 700 To de données informatiques dans un gramme de matière.

ADN, le disque dur de demain ?

Pour cela, ils ont directement utilisé de l'ADN. L'idée de stocker des données informatiques dans de l'ADN n'est pas nouvelle. Pourtant, cette fois, les choses s'accélèrent avec la parution, dans la revue Science, des travaux de deux chercheurs de l'université de Harvard. Ceux-ci ont réussi à stocker la copie numérique de l'ouvrage que publiera bientôt l'un d'entre eux dans quelques microgrammes de matière faite de molécules d'ADN synthétisées, rapporte clubic.com.

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter. L'ADN serait la clé USB du futur ? Oui, l'homme-ordinateur n'est pas un fantasme. ADN et groupes humains. BertandJordan Généticien moléculaire Entre deux personnes prises au hasard, on trouve donc environ 3 millions de différences ponctuelles dans l’ADN (une lettre changée), plus environ neuf cent mille différences portant sur la duplication ou l’absence d’un segment d’ADN.

ADN et groupes humains

Nous considèrerons essentiellement les différences ponctuelles, la découverte des autres différences est très récente et les études sont en cours. L’homme qui ne descendait pas d’Adam. Un peu de l'homme de Denisova dans le génome des habitants de Papouasie. CROISEMENTS.

Un peu de l'homme de Denisova dans le génome des habitants de Papouasie

Dans le passé, il y a eu des croisements entre groupes d'humains modernes, avec notamment l'homme de Neandertal disparu il y a 30.000 ans environ. Mais alors que les flots de gènes hérités des Néandertaliens dans le génome des hommes d'aujourd'hui ont été documentés par de nombreuses études, peu était connu sur ce qui persiste de l'ADN de l'homme de Denisova, une espèce primitive qui se serait éteinte il y a au moins 30.000 ans, expliquent les auteurs de l'étude publiée dans la revue Science. Une rencontre singulière.

Génie génétique : nous sommes des mutants en gestation - Dernières infos - Sci-Tech - La Voix de la Russie. C’est ainsi que la production de testostérone chute brutalement chez les hommes qui sont en train de s’efféminer, notent les scientifiques.

Génie génétique : nous sommes des mutants en gestation - Dernières infos - Sci-Tech - La Voix de la Russie

Les progrès du génie génétique permettent déjà de créer des cyborgues et il n’est plus rare de voir des enfants conçus non pas par deux mais par plusieurs parents. DECOUVERTE. Des centaines de gènes "zombies" se réactivent après la mort. "Est-ce que la mort signifie réellement la fin de l'existence ?

DECOUVERTE. Des centaines de gènes "zombies" se réactivent après la mort

" C'est sur cette interrogation philosophique que la très sérieuse revue Science annonce la parution d'une étude déconcertante : elle montre que chez les souris et les poissons zèbres - deux modèles animaux phares de la recherche médicale - des gènes sont encore en activité quelques jours après la mort. Un constat à prendre avec prudence puisque l'étude n'a pas encore été soumise à une revue à comité de lecture : elle a été déposée sur le serveur de pré-publication BioRxiv. Mais selon ses auteurs, des chercheurs de l'Université de Washington (États-Unis), cette technique pourrait trouver des applications médicales majeures dans deux domaines distincts : la greffe d'organes et la médecine légale.

D'étranges créatures marines bousculent la vision de l'évolution › Biologie. Le système nerveux serait apparu à deux reprises au cours de l'évolution de façon totalement indépendante, suggère une étude menée sur le génome des cténophores, une créature marine d'aspect translucide.

D'étranges créatures marines bousculent la vision de l'évolution › Biologie

Crédits : Université de Berkeley. 8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution. Un entretien avec Jean-Sébastien Steyer.

8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution

Une alliance pour partager les données génomiques et cliniques. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Sandrine Cabut Dix ans après l'annonce, en avril 2003, du premier séquençage d'un génome humain, fruit d'une impressionnante collaboration internationale, le collectif joue à nouveau à plein pour faire entrer les recherches en génomique et leurs applications médicales dans une nouvelle ère.

Une alliance pour partager les données génomiques et cliniques

Plus de 70 organisations, dont de prestigieux instituts de recherche, universités et centres hospitaliers, situées dans une quarantaine de pays, ont décidé de mettre en commun leurs données génomiques, mais aussi cliniques. La création de cette Alliance globale, ainsi que l'ont nommée ses fondateurs, a été officiellement annoncée le 5 juin, après plusieurs mois de gestation. Your Genome Is a Post-Apocalyptic Wasteland. It’s way more than just a twisted ladder. Contrary to what you may have heard, your genome is not a highly sophisticated, finely tuned data storage and processing device. It’s a post-apocalyptic wasteland. Comment le stress dégrade notre ADN. Dimanche 27 juin 2010 7 27 /06 /Juin /2010 08:19 Voici le deuxième opus de la médecine psychosomatique, qui tend à prouver, au contraire de certains chercheurs, que nos émotions et nos actions façonnent l’expression de nos gênes de façon constante.

A la demande de certains lecteurs, je vais d'abord vous définir le terme "ADN": En biologie, c'est le principal constituant des chromosomes, qui sert de support à l'information génétique et à sa transmission héréditaire (Acide DésoxyriboNucléique), les chromosomes étant eux-mêmes les éléments constituants du noyau d'une cellule. Si l’on sait que nos états d’âmes et nos traumatismes influent sur notre santé (comme vu précédemment), les travaux récents démontrent qu’ils vont au-delà, jusqu’à attaquer notre ADN avec des conséquences que je vais exposer ci-après : Violences, mauvais traitements, névroses et troubles psychologiques laissent des traces indélébiles une fois atteint l’âge adulte.

Voici un schéma : Dans la face de ce poisson, les prémices de notre visage. TRÉSOR. Entre amis, une ressemblance génétique étonnante. Les gens ont tendance à choisir des amis qui leur sont génétiquement proches, à tel point que les personnes d'un même cercle social peuvent être aussi proches que des cousins au quatrième degré. C'est le résultat d'une étude publiée lundi 14 juillet aux Etats-Unis, dans les comptes rendus de l'Académie nationale des sciences. Nos amis nous ressemblent génétiquement ? Une conclusion abusive et dangereuse. Chandler, Rachel, Ross, Monica, Joey et Phoebe étaient-ils génétiquement programmés pour s'entendre ?

(DR) Personne ne doute que les interactions établies entre individus dans une société, autrement dit les relations sociales, ne sont pas totalement le fruit du hasard ; cette question est au cœur de toutes les sciences humaines, de la sociologie à l’histoire et l’économie. Un article récent publié dans PNAS, la revue de l’académie des sciences des USA, intitulé "Friendship and natural selection" pourrait laisser croire que cette question intéresse aussi la génétique ou la génomique et la biologie évolutive.

Les relations conditionnées par la génétique ? Parmi mes collègues, le doute est unanime. Un monde sans sexe, la fin d'un scandale scientifique de cinquante ans. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Yann Chavance Chez les animaux, la règle semblait immuable : pour avoir une descendance, il faut un mâle et une femelle. L'omniprésence de la reproduction sexuée dans le monde animal est pourtant longtemps restée un mystère. Pourquoi devoir chercher un partenaire lorsque l'on pourrait simplement produire un clone de soi-même, comme le font d'ailleurs les bactéries ?

La vie serait-elle plus ancienne que la Terre ? Doit-on ressusciter les espèces disparues ? Hécatombes de microbiologistes depuis 2001 !!!!! Epidémie mortelle chez les microbiologistes Dans ce contexte ultra-sensible de recherches en ingénierie génétique à vocation militaire ainsi que de course effrénée aux profits, une série suspecte de décès touche le milieu des scientifiques en microbiologie depuis le 11 Septembre 2001.

Le Blog De Jacques Testart. Universalia 2014, Encyclopaedia Universalis, mars 2014. Né en 1925 dans une famille jurassienne, catholique et conservatrice, l’enfance d’Albert Jacquard fut surtout marquée par un accident dramatique qui le laissera défiguré. Après des études brillantes à l’École polytechnique, Albert Jacquard devient haut fonctionnaire à la Seita (Société nationale d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes) et à la Santé publique. Jacques.testart.free. Bioéthique et débat public : une proposition de loi à revoir. Le 16 février dernier, à l'Assemblée nationale, a été adoptée en première lecture une proposition de loi relative à « l'organisation du débat public sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ».

Le vieillissement de l’organisme peut être reporté - Dernières infos - Société - La Voix de la Russie. Les Chinois proposent de donner naissance aux génies seulement - Dernières infos - Société - La Voix de la Russie. Des souris avec des cellules cérébrales humaines sont plus intelligentes. Découverte d'une première grenouille à avoir accouché de têtards. Scientist creates lifelike cells out of metal. Scientists trying to create artificial life generally work under the assumption that life must be carbon-based, but what if a living thing could be made from another element? One British researcher may have proven that theory, potentially rewriting the book of life.

Lee Cronin of the University of Glasgow has created lifelike cells from metal — a feat few believed feasible. L’odeur du chercheur, biais expérimental. Maigrir par l’ADN ! - Dernières infos - Sci-Tech - La Voix de la Russie.