background preloader

Smartphone à l'école

Facebook Twitter

Synthèse. Comment utiliser les ordinateurs, tablettes ou smartphones à l’école ? Cette question sera abordée, jeudi, dans le cadre de la Semaine de l’éducation et du salon correspondant, au centre d’exposition de la porte de Versailles à Paris.

Comment utiliser les ordinateurs, tablettes ou smartphones à l’école ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sophie Viguier-Vinson L’enseignement du numérique à l’école est désormais considéré comme une nécessité. Plus de 80 % des parents et des enseignants sont favorables à la formation aux nouvelles technologies et à leurs usages dans tous les apprentissages, d’après la Concertation nationale sur le numérique pour l’éducation de 2015.

Certes, des résistances subsistent, entretenues par la rumeur sur les patrons de la Silicon Valley qui mettraient leurs enfants dans des écoles sans écran, ou par le rapport PISA 2012 (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) de l’OCDE estimant nul le bénéfice de ces outils dans la réussite scolaire. Utilisation des smartphones à l'école. L'utilisation des téléphones mobiles et smartphones est devenue monnaie courante à la maison, dans la rue, dans les transports en commun et même au sein des établissements scolaires.

Utilisation des smartphones à l'école

Un député soulevait cette question, soumettant l'idée d'installer des brouilleurs GSM dans les écoles.La réponse est claire : c'est non. En début d'année scolaire, le 18 septembre dernier, le député Philippe Meunier a attiré l'attention du ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon sur l'usage des téléphones mobiles dans le cadre scolaire. Smartphones à l’école : mieux que les tablettes ? Ces derniers temps, je me suis intéressé aux tablettes numériques à l’école, notamment dans le cadre de la rédaction d’un rapport pour la DGESCO qui souhaitait avoir un bilan des expérimentations menées dans différentes académies depuis l’année dernière.

Smartphones à l’école : mieux que les tablettes ?

Je ne peux pas dévoiler les conclusions de ce rapport, mais ce travail m’a fait me poser plus de questions que ce qu’il m’a apporté de réponses. Je pense que les tablettes peuvent être un outil très utile pour les élèves, parce qu’elles intègrent de multiples fonctionnalités au sein d’une même interface, et qu’il est très aisé de faire interagir des outils (ou des applications) qui jusqu’alors demandaient de jongler avec plusieurs appareil reliés à un ordinateur. Je fais vraiment le parallèle avec un smartphone, qui est paramétré avec nos informations personnelles : comptes sur divers réseaux sociaux, mail, carnet d’adresses, etc. Mon parallèle avec les smartphones ne s’arrête pas là. Le téléphone portable, l'arme fatale des élèves.

Vivre avec son temps Dans plusieurs lycées, certains professeurs, notamment de langue, ont intégré le portable à leurs cours.

Le téléphone portable, l'arme fatale des élèves

C'est le cas au lycée Schoelcher, à Fort-de-France. « Cela se passe relativement bien » , admet le proviseur, Raymond Alger. « Les enseignants permettent ainsi aux élèves d'avoir en classe des activités leur offrant la possibilité d'utiliser, à des fins pédagogiques, des outils de communication tels que le téléphone portable, la tablette ou le baladeur. Téléphone mobile et école : irréconciliables. L’usage des téléphones mobiles perturbe la classe et déconcentre les élèves, c’est pour cela qu’en France, leur utilisation est le plus souvent interdite dans les établissements scolaires.

Téléphone mobile et école : irréconciliables

D’un autre côté, l’utilisation des nouvelles technologies à l’école est freinée par un problème de moyens ; équiper les établissements avec du matériel récent est très coûteux. De plus, quand le matériel est disponible, c’est souvent fastidieux pour les enseignants de devoir s’organiser pour réserver la salle informatique et cela interdit tout usage non programmé. Alors pourquoi ne pas utiliser tout simplement ce que les élèves ont déjà en grande majorité avec eux ? De plus en plus d’adolescents possèdent des smartphones, véritables ordinateurs de poche, avec des abonnements permettant un accès illimité à Internet.

Faut-il interdire le téléphone portable à l'école ? C'est l'une des mesures du programme d'Emmanuel Macron, le candidat à la présidentielle dévoilé jeudi : interdire l'usage des téléphones portables dans l'enceinte des collèges et des écoles primaires.

Faut-il interdire le téléphone portable à l'école ?

Cette proposition de l'ancien ministre de l'Économie est-elle concrètement applicable ? Est-ce un vrai problème ? Et qu'en pensent les enseignants ? Europe 1 fait le point. Le téléphone portable déjà interdit en salles de classe. Confiscation du téléphone portable, fouille : quels sont vos droits ? - L'Etudiant. L'appli connectée à l'école de vos enfants - Le Parisien. Testée dans une soixantaine d'écoles, une application permet de remplacer le bon vieux carnet de correspondance. « Madame, monsieur, votre enfant s'amuse à faire la poule en classe. » Certes, la surprise sera la même que vous lisiez ce mot de l'instituteur (trice) de votre enfant sur un cahier de liaison traditionnel « papier » ou sur un cahier de liaison numérique.

L'appli connectée à l'école de vos enfants - Le Parisien

Il n'empêche, vous feriez mieux de vous habituer à cette dernière option car elle s'installe progressivement dans les écoles françaises, grâce à l'application Klassroom. Cette dernière, comme nous le révélons, est discrètement expérimentée dans une soixantaine d'établissements de maternelle et d'élémentaire (dont une dizaine dans le privé) et bénéficie d'une convention de partenariat avec le ministère de l'Education nationale. Celle-ci permet également l'envoi de documents (photos, vidéos, messages audio...) de la part du personnel enseignant vers les parents, une façon de les faire entrer dans la vie de la classe.

WapEduc, l’Ecole en poche. WapEduc, l’école en poche WapEduc souhaite s’appuyer sur l’exceptionnelle technologie que représente le téléphone portable pour accompagner l’élève, lutter contre l’échec scolaire et contre la fracture numérique.

WapEduc, l’Ecole en poche

Les besoins des apprenants évoluent, les situations de nomadisme sont fréquentes. WapEduc accompagne l’enseignant et l’élève sur le chemin de la réussite. 8. Applications pour l'enseignement — Enseigner avec le numérique. Créer une application pour le CDI : communiquer à l’heure des tablettes Dans le cadre de l'édition 2014 de l'Université d'été Ludovia, Emmanuelle Mariaud propose un atelier intitulé "Créer une application pour le CDI : communiquer à l’heure des tablettes". “Le professeur documentaliste, face à l’évolution des pratiques numériques de son public, reste lui aussi plus que jamais concerné. C’est pourquoi, il s’est questionné sur la manière dont développer un outil documentaire libre destiné aux tablettes numériques (Androïd).

Cet outil vise à offrir au public (élèves / enseignants) un système d’information propice à la communication d’informations en ligne, à la recherche documentaire et à la mise à disposition des ressources numériques utiles dans le cadre scolaire. Applications éducatives pour tablettes et smartphones - eduPadeduPad. Le smartphone : un objet transitionnel ou interactionnel ? Adolescents et téléphones portables : "Les parents et l'école ont leur rôle à jouer" Êtes vous capable de vous passer de votre smartphone pendant 24 heures ?

Adolescents et téléphones portables : "Les parents et l'école ont leur rôle à jouer"

C'est le défi du lundi 6 février, à l'occasion de la 17e édition des journées mondiales sans téléphone portable. En 2016, selon une étude Deloitte sur les usages mobiles, 77% des Français possédaient un smartphone. Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, membre de l’Académie des technologies, a analysé sur franceinfo le rapport que peuvent entretenir les adolescents avec leur téléphone mobile. Il a rappelé que les parents et l'institution scolaire "ont un rôle à jouer".