background preloader

Autonomie nourricière

Facebook Twitter

Upcoming Courses - Milkwood - Permaculture courses + skills for Real Life. Frequently Asked Questions about Biochar. Biochar in the kiln.

Frequently Asked Questions about Biochar

Photo courtesy of Kelpie Wilson Biochar made from bones in a carrier for potting soils. Photo courtesy of Edward Someus. Field trials in Colombia with different concentrations of biochar. Photo courtesy of Julie Major. Biochar pot trials in the greenhouse. 1. Biochar is a solid material obtained from the carbonization of biomass. Biochar is the carbon (C) rich product when biomass, such as wood, manure or leaves, is heated with little or no available oxygen. Carbonization: The process of converting feedstock into biochar through reductive thermal processing. See Chapter 1: Biochar for Environmental Management – an Introduction, Biochar for Environmental Management: Science and Technology, edited by Johannes Lehmann and Stephen Joseph, Earthscan 2009. 2. 3. Carbonization is the process of converting a feedstock into biochar through reductive thermal processing. 4. There is also evidence from thousands of years of traditional use of charcoal in soils.

Clapas fertile du bas rhin. En savoir plus. USA: Plus besoin de frigo pour ses légumes. USA / / Amérique du nord L’artiste Jihyun Ryou, diplomée de la Dutch Design Academy Eindhoven, réinterprète les savoirs-traditionnels de conservation des aliments dans des designs actuels, pratiques et contemporains.

USA: Plus besoin de frigo pour ses légumes

Découvrez comment désemplir votre réfrigérateur en suivant ses conseils. Reconnecter avec les traditions de stockages des aliments Sur son blog Shaping traditional oral knowledg, Jihyun Ryou explique les motivations qui ont guidé son travail: « Ce projet met en lumière les savoirs traditionnels oraux qui se sont accumulés, d’expériences en expériences, et transmis verbalement de générations en générations. Particulièrement intéressée par la conservation des aliments, il me semblait alors réalisable de transposer ce savoir faire dans notre vie de tous les jours. (…) De plus, cela permet de reconnecter les différents niveaux d’êtres vivants: en tant qu’être humain à notre échelle mais aussi les aliments qui sont d’autres êtres vivants. » Du sable pour les carottes ©Edoardo Costa. Terre de liens normandie - convertisseur.

Produire ses propres semences. Produire ses propres semences Il existe plusieurs méthodes pour produire ses propres semences.

Produire ses propres semences

La plus simple, ou quand on connaît un jardinier, est de garder les graines des légumes qu’on récolte soi-même – quand on jardine – ou qu’on a achetés ou que quelqu’un nous a donnés. On peut ainsi récolter : en laissant monter en graines : des radis, des navets…à la condition de les laisser bien mûrir : des graines de tomate, de concombre, de courge, courgette, choux, melon, pastèque, phacélie, moutarde blanche ou jaune (ces trois derniers sont très bons pour comme engrais vert)… Bref, tous les fruits et légumes contenant des graines.en sélectionnant des plants : des pommes de terre. On gardera des petites pommes de terre d’environ 3 cm de diamètre, au frais et à l’abri de la lumière. Récolter des graines Toutes les plantes ne produisent pas de graines (ou en produisent peu et/ou très peu fertiles). Qui dit récolte dit contenant.

Les plantes potagères a. légumes à floraison dans l’année. Convergence Alimentaire. L'éthique du colibri. Les crises écologique, économique, sociale et culturelle que nous traversons, les enjeux auxquels nous sommes confrontés sont sans précédent.

L'éthique du colibri

La course à la croissance et aux profits illimités épuise les ressources, aliène les personnes, affame les peuples, détruit la biodiversité. L’humanité se trouve à un carrefour. L’interdépendance du vivant étant irrévocable, nous sommes appelés, si nous voulons assurer la pérennité et l’épanouissement de l’espèce humaine sur la planète, à profondément et consciemment changer la vision que nous avons du monde et de la société.

Notre modèle de société conduit l’humanité vers l’abîme. Il est principalement fondé sur une croissance économique infinie, un prélèvement sans limite des ressources naturelles, une prédominance de l’argent et de la logique économique sur la nature et les êtres humains, le non respect des équilibres naturels, le patriarcat, l’éducation à l’obéissance, les structures de domination, la compétition, la violence. Agriculture urbaine – Ville verte. Vues Intégrer Ajouter à ma playlist Pour s’affranchir de l’emprise de l’industrie agro-alimentaire mondiale, de plus en plus de citadins néerlandais se muent en cultivateurs, faisant pousser des fruits et légumes sur les toits ou en élevant des poissons dans des entrepôts désaffectés.

Agriculture urbaine – Ville verte

Leur production est bio et, surtout, dans l’esprit du développement durable. Date de première diffusion : Sam., 2 juin 2012, 14h15. Vidéo humanitaire - Vidéo spiruline. Gaïa.