background preloader

Alphabetisation

Facebook Twitter

* Gomme & Gribouillages - Ressources pédagogiques * Quelles applications pour apprendre à écrire? J’ai reçu de nombreux messages à propos de l’utilisation de la tablette dans l’apprentissage de l’écriture. Il y a plusieurs applications disponibles que vous pouvez retrouver dans notre Liste des Applications & Jeux Proposés sous la rubrique « Applications de Psychomotricité Fine et de Graphisme ».

Voici un exemple d’un plan de travail à partir de quelques unes d’entre elles. La tablette présente l’avantage d’impliquer le doigt de l’enfant. C’est très intéressant pour l’aider à développer sa dextérité avant même de lui apprendre à tenir un stylo dans la main. Il est indispensable de se munir d’un stylet pour tablette afin de poursuivre cet apprentissage dans les conditions les plus proches de l’écriture sur papier. Dans un premier temps, pour travailler la pince pouce-index la Sauterelle Tactile vous recommande deux applications : Dexteria de Binary Labs et Ready to Print de Essare. Dans Lost Rabbit, l’enfant doit emmener le lapin jusqu’à la carotte sans toucher les limites du chemin. Démonstration Grapholignes "J'apprends à écrire autrement" L'écriture des lettres cursives au CP. Voici le fruit d'un long questionnement mené autour du graphisme en CP. Par "graphisme" j'entends écriture pure (apprentissage du tracé des lettres).

En effet, dans les IO du cycle 2, le terme "écriture" regroupe la partie graphisme, la production d'écrit et la copie. J'utilise donc ces "sous-termes" dans mon emploi du temps et mes menus. Je vous fais donc part ici de mes réflexions sur le sujet... La méthode que j'utilise : Je pratique la méthode Danièle Dumont (son site : legestedecriture) en me basant sur les progressions de ses cahiers d'apprentissage. Je suis en train de retravailler cette progression de manière à l'adapter à Taoki. Le cahier n°4 est intitulé "aide personnalisée". Le cahier n°1 propose donc une progression particulière basée sur les catégories de gestes graphiques (les boucles, puis les coupes, etc.). Je prépare donc les cahiers moi-même, à la main.Certains élèves se détachent rapidement des couleurs, d'autres en ont besoin plus longtemps.

Ma progression est 1. 2. 3. Le geste d'ecriture par Danièle Dumont. * Générateur de feuilles scolaires / écriture cursive. * Quadrillées, lignées, à musique et surtout scolaires... vous les trouverez toutes regroupées ici, sur le blog de Jérôme Desmoulins. Une petite pépite à conserver soigneusement dans ses favoris! * A titre d'exemples * La deuxième feuille, pour ceux qui ne connaissent pas, est particulièrement intéressante pour nos élèves dyspraxiques ou ayant des problèmes au niveau de l'écriture cursive. Je l'ai découverte il y a deux ans au cours de mes recherches sur ce trouble DYS, pour un de mes loupiots de C.P, grâce notamment au site de Lakanal qui détaille ici (en bas de page) cet outil qui aide beaucoup nos petits élèves en difficultés.

Je l'ai retenté avec succès cette année pour un autre de mes élèves souffrant de troubles de la motricité et je l'utilise enfin au début de l'apprentissage de la cursive avec mes G.S. * Un autre générateur très connu : Cursive école. Exercices d'entraînement à l'écriture. Ajout: exercices format modifiable Mallory a commencé un excellent dossier que vous retrouverez chez elle!

Je me suis proposée pour créer des fiches différenciées (tous les élèves n'ayant pas les mêmes capacités)... Et gentiment, Mallory m'a envoyé ses fiches... Je n'avais donc plus que la différenciation à faire.... Un grand merci donc à Mallory!! Je mets chaque fiche en format modifiable. Les polices utilisées: opendys pour les versions DYS, amandine. ** De l'oral à l'écrit ** Ecrire à partir d'une image version DYS / Ecrire à partir d'une image ** Eviter les répétitions version DYS / Eviter les répétitions / Eviter les répétitions ** Le dialogue ** Les paragraphes ** Un point, c'est tout!

** Un point, c'est tout! ** Un point, c'est tout! Apprendre à déplacer son bras.m4v. Lignages d'écriture agrandis. Lorsque l'on apprend à écrire, il est particulièrement important d'avoir de bons outils, crayon, feuilles blanches ou lignées. En France, pour l'écriture cursive, nous utilisons un modèle de ligne appelé réglure Seyès, que nous sommes les seuls à utiliser. Ce lignage peut sembler difficile, surtout dans sa taille classique trop petite pour les petits. De plus, la multiplication des lignes rend ce lignage compliqué pour beaucoup d'enfants. Aujourd'hui, ce lignage est pourtant la règle en France pour l'apprentissage de l'écriture cursive au primaire, et présente un avantage essentiel : Notre culture de l'écriture cursive fait que nous exigeons que l'écriture des lettres t et d soit plus petite que l'écriture des lettres h,k,l,f.

J'attire votre attention sur le fait que tous les cahiers d'écriture utilisant la réglure Seyès ne se valent pas. En rééducation, j'utilise parfois des lignes d'écriture basées sur du Seyès, mais modifiées afin d'aider les enfants en difficulté. Rééducation de l'écriture de Maxime. Cette semaine, je ne résiste pas à vous faire partager la réussite de Maxime, un de mes patients qui m'a autorisé à mettre en ligne ses progrès en rééducation de l' écriture. Maxime est un jeune adolescent de 13 ans, scolarisé en classe de 4ème lors de notre première rencontre fin octobre 2012. Une écriture dysgraphique ? L'écriture cursive de Maxime est alors difficilement lisible tout en étant trop lente, ce qui entraîne des difficultés au collège : les professeurs se plaignent, les notes prises en cours sont difficilement exploitables.

Ses problèmes avec l'écriture laissent craindre une dysgraphie, mais avant de se lancer dans des bilans de dysgraphie nous décidons d'un commun accord d’entamer pragmatiquement une rééducation de son écriture. Dans son geste d'écriture, plusieurs points sont évidents : l'écriture suit difficilement la ligneles lettres rondes sont mal forméesle ductus est perturbé : il y a des levées de crayons inutiles, et également des continuités inappropriées. Le trait d'attaque devant les lettres rondes... Pour avoir une écriture cursive fluide, il est essentiel que le geste d'écriture soit aussi simple que possible.

Voici un petit cours vidéo pour expliquer pourquoi on ne met pas de trait d'attaque devant les lettres cursives rondes c o a d q et g. Pour ceux qui n'auraient pas le temps de visionner l'intégralité de ce cette vidéo, en voici le résumé : Le geste optimal pour le tracé des lettres rondes commence à droite et tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (comme les boucles). Un trait d'attaque ajoute une difficulté à l'écriture de la lettre Ce trait supplémentaire ralentit l’écriture. Par contre ce trait supplémentaire n'apporte pas plus de lisibilité. Si de plus ce trait d'attaque se fait sans lever le crayon, les conséquences ultérieures de ce type d'apprentissage de l'écriture au CP sont très fréquemment catastrophiques sur la lisibilité de l'écriture qui se déformera en accélérant dans les années suivantes. Les explications se trouvent dans la vidéo. Une application pour la rééducation de l'écriture.

Je me propose aujourd'hui de vous présenter une petite application (pour ipad) à laquelle j'ai modestement collaboré. Entendons nous bien, je ne suis pas l'auteur de cette application : c'est Emmanuel Crombez qui a développé cette application, avec également la collaboration d'une graphothérapeuthe belge. J'ai particulièrement apprécié son approche du geste d'écriture cursive, et j'ai pris contact avec lui pour lui proposer quelques améliorations qu'il a bien voulu (rapidement, en plus!) Intégrer dans la dernière version. L'application est encore très simple, mais je vous tiendrai au courant de ses évolutions futures (Et, non, je ne touche pas de royalties sur cet outil...) De quoi s'agit-il ? Cette application respecte les règles de base que j'utilise au cabinet de rééducation de l'écriture : formation des boucles fluides (sans cassure dans le e), respect du sens de rotation des lettres, un minimum de levées de crayon, et placer les accents à la fin du mot.

Pour aller plus loin : La rééducation de l’écriture chez l’adulte. L’écriture est un geste acquis qui exige certaines habilités motrices. Le geste réussi, efficace et abouti est souvent machinal. L’écriture s’organise presque à l’insu de son auteur et seul son but est soumis à la volonté consciente. Mais pour celui dont l’écriture se dégrade, le geste ne se soumet plus, il résiste, il fait souffrir et c’est là tout l’enjeu d’une rééducation de l’écriture.

La difficulté graphique ne s’installe pas brusquement du jour au lendemain (sauf dans les cas d’accidents cérébraux vasculaires ou autres) mais de façon insidieuse. D’abord, on n’y prête pas attention, on pense qu’il s’agit de maladresses passagères que l’on tente de corriger. Les conséquences de cette régression peuvent être multiples. Ces adultes n’osent pas en parler et encore moins aller consulter. Souvent, nous nous trouvons face à une dystonie de fonction ou une crampe de l’écrivain. Avant de s’engager dans une rééducation, un examen approfondi du geste d’écriture est pratiqué.