background preloader

Reforme des crèches

Facebook Twitter

"La crèche n'est pas une garderie" A la suite de l'annonce par Nadine Morano d'un plan d'"optimisation" du taux d'encadrement des enfants dans les crèches, de nombreux parents nous ont fait part de leur expérience, mais aussi de leurs inquiétudes. "Un accompagnement de qualité nécessite une grande disponibilité", par Mariette G. Ma fille est actuellement accueillie dans une crèche collective de 90 berceaux à Paris, et je suis satisfaite du bon contact et des liens construits avec l'équipe depuis son arrivée. Toutefois, je partage totalement les craintes des professionnelles sachant que les effectifs d'enfants par adulte les mettent déjà très souvent en difficulté lors de l'accueil du matin et du soir, mais aussi pendant le temps des repas.

Comment confier son enfant en toute sérénité et imaginer qu'il puisse être écouté, et respecté dans ses besoins tant affectifs que physiologiques alors que les conditions actuelles paraissent déjà atteindre leurs limites ? "La crèche n'est pas une garderie", par Hélène A. Crèches: des économies sur le dos des tout-petits. Fabio Bruna - Flickr - CC Du même auteur Je crois que notre gouvernement vient de nous pondre la plus belle arnaque qui soit, et il s’en prend cette fois aux crèches. Un projet de loi modifie les modalités d'accueil des bébés et des très jeunes enfants désormais dans les crèches. Tenez, par exemple, jusqu’ici, quand une crèche était créée, ou bien s’étendait, ou encore était transformée, il y avait une visite d’un médecin de la PMI qui venait faire un tour, histoire de contrôler la chose. Eh bien maintenant, cela peut être n’importe quel professionnel de la petite enfance appartenant à la PMI.

Je cite le texte : Retrouvez les articles de l'Hérétique sur son blog. SLOVAR les Nouvelles - Expressions libres. Au gouvernement, il semble qu'on ait de curieuses notions des priorités des français. En effet, au moment où Nadine Morano vient de faire adopter un décret concernant : les règles d'accueil dans les crèches, permettant les inscriptions en surnombre dans les établissements. On apprend par Le Monde que Frédéric Mitterrand, vient de préempter des pièces du mobilier de la maison de couture Lacroix qui avaient été été mise aux enchères, chez Sotheby's afin d'éviter : "un désastre culturel" Il est vrai, diront certains, qu'il est plus facile de se motiver pour : "Une paire d'appliques, deux tabourets, une chaise, un portant, une cabine d'essayage" qui ne sont même pas signés du "maître" mais par " les créateurs Garouste et Bonetti", que de trouver une solution correcte et cohérente pour la première école des tout petits !

Que dit le décret du gouvernement sur les crèches ? " ... / ... C'est quoi un "jardin d'éveil" Selon la FCPE du 49 : " ... /... Crédit photoLe MondeLe Figaro. Retraites, crèches, ou territoires: les promesses non tenues de. La semaine prochaine, Eric Woerth dévoilera sa réforme des retraites. Evidemment, il ne fallait pas croire le Nicolas Sarkozy de 2007 ou de 2008 qui ne voulait pas toucher à la retraite à 60 ans. Le décret permettant de surcharger les crèches est publié. Qui pensait que Sarkozy allait vraiment créer 200 000 places pour nos bébés ? Les collectivités territoriales seront prochainement fusionnées et sacrifiées. Sarkozy nous avait promis de ne pas toucher aux départements.

Sacrées promesses ! Retraites : le fonds du tunnel, ou pas. Deux nouvelles informations furent lâchée ce mardi, l'une par George Tron, l'ex-villepiniste devenu secrétaire d'Etat à la Fonction Publique: ce dernier a laissé entendre que les cotisations vieillesse de la Fonction publique devraient être relevées au niveau de celles du secteur privé (7,85% contre 10,55%). Les bébés... à la consigne Nadine Morano a également tenu bon, pour le plus grand désarroi des parents et des personnels de crèche. Pas de bébés à la consigne. Garde des bébés : petits moyens pour grandes réformes. Pas de bébés à la consigne.