background preloader

Restrictions Budgétaires

Facebook Twitter

Les dérives du financement des agences de l'Etat. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud.

Les dérives du financement des agences de l'Etat

Dépenses publiques: comment trouver 60 milliards. On aura rarement connu renoncement plus expéditif.

Dépenses publiques: comment trouver 60 milliards

En mai 2012, le candidat François Hollande dénonçait le carcan du traité européen et vantait les mérites du modèle social français. Quelques mois plus tard, après une élection gagnée et des discussions musclées avec Angela Merkel, le chef de l'Etat, converti au "consensus de Berlin", demande "ténacité, volonté et patriotisme", pour engager un choc d'austérité sans précédent. Là où il avait fallu deux ans à François Mitterrand pour passer de la relance à la rigueur, François Hollande aura fait le chemin en six mois. La force du principe de réalité, sans doute. Rigueur : plus de 30 milliards nécessaires, selon la Cour des comptes. Qui va garder ses six mois de salaire d'ex-ministre? En ces temps de crise, l’exemplarité est devenue le maître-mot dans la bouche des politiques.

Qui va garder ses six mois de salaire d'ex-ministre?

Et pas seulement chez les socialistes: le 18 mai, Laurent Wauquiez, ministre sortant de l’Enseignement supérieur, déclarait à l'AFP ne pas vouloir percevoir ses indemnités d’ancien ministre: «Je pense que dans cette période où l’on demande des efforts, c’est important qu’on puisse montrer l’exemple. [...] Conjoncture : La Cour des comptes presse l'État de réduire ses dépenses. La Cour des comptes souligne que le précédent gouvernement a mieux contrôlé les dépenses de l'État.

Conjoncture : La Cour des comptes presse l'État de réduire ses dépenses

Mais le nouvel exécutif devra faire plus, en recalibrant certains avantages sociaux ou en supprimant des niches. Encourageant, mais encore insuffisant. The austerity question: ‘How’ is as important as ‘how much’ Europe’s embrace of austerity has sparked a debate among economists.

The austerity question: ‘How’ is as important as ‘how much’

This column argues that the debate has gone astray. Until the critical principle – ‘how’ is as important as ‘how much’ – is embraced, the austerity debate in Europe will continue to be completely out of line with the real economic trade-offs. The European debate on fiscal austerity has gone astray – focusing exclusively on the size of deficit reductions. What policy makers should really be focusing on is the budget tightening’s composition (tax versus spending) and on the accompanying policies. Indeed, the title of this Vox debate – “Has austerity gone too far?” In our view, the essential question is not 'how far' governments go but of 'how' they go far enough.

Economists have engaged in some lively debates about how to measure and evaluate the effects of large fiscal adjustments episodes in OECD countries (Europe in particular). Les députés votent 500 millions d'euros d'économies dans les dépenses, Actualités. Plus de 9 Français sur 10 veulent que le gouvernement réduise son train de vie. Politique : Les députés refusent de baisser de leurs indemnités. Le député UMP Lionnel Luca s'appliquera à lui-même la baisse de 10% refusée par l'Assemblée. Sans surprise, l'amendement défendu par Lionnel Luca (UMP) visant à réduire de 10% les indemnités des députés en 2012 a été repoussé lundi après-midi à l'Assemblée nationale.

L'ensemble des députés UMP présents, dont leur président de groupe, Christian Jacob, venu spécialement en séance à ce moment là, ont voté contre, et la gauche s'est abstenue. Seuls ont voté pour Lionnel Luca et sa collègue de Seine-et-Marne Chantal Brunel. Pour défendre cet amendement, cosigné par 32 députés (dont le porte-parole du Nouveau centre, Philippe Vigier, le villepiniste Jean-Pierre Grand, le non inscrit Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'Élysée en 2012, et le Vert François de Rugy), Lionnel Luca a estimé qu'en période de crise, cette mesure était susceptible de réaliser cinq millions d'euros d'économies.

Conjoncture : Le plan d'économies de l'État est bouclé. Un plan "d'économies" de 18,6 milliards d'euros sur deux ans... (Boursier.com) — Le Premier ministre François Fillon a présenté comme prévu lundi son nouveau plan d'économies de 7 milliards d'euros pour 2012 et 11,6 milliards d'euros pour 2013, en plus des 12 milliards déjà prévus, pour compenser les effets négatifs du ralentissement de la croissance attendu en 2012.

Un plan "d'économies" de 18,6 milliards d'euros sur deux ans...

Objectif : rejoindre l'équilibre des finances publiques en 2016, "jamais atteint depuis 1975 ! " sans "casser la reprise" et tout en "protégeant les Français", a expliqué François Fillon. "Nous avons décidé que l'Etat ferait 500 millions d'euros d'économies supplémentaires", a-t-il dit. Les collectivités locales devront aussi faire preuve de plus de transparence en matière de dépenses...

Par ailleurs le salaire des hommes politiques sera gelé, y compris celui du président de la République, les dépenses pour les campagnes électorales limitées et les aides pour les partis politiques abaissées... Par ailleurs, "les plus aisés seront davantage mis à contribution", a prévenu François Fillon. Toutes les taxes de Sarkozy. Voici la liste de toutes les taxes créées et toutes les niches fiscales supprimées par Sarkozy depuis 2007.

Toutes les taxes de Sarkozy

Taxes de Sarkozy en 2012 - Taxe sur les hauts revenus ( voir Montant de la taxe sur les hauts revenus). Hôtellerie : la taxe de 2% a vécu 10 jours. TVA: La note va être plus salée au fast-food, au bistrot ou au palace. Une sénatrice propose de supprimer 23 postes d'ambassadeur. PARIS (Reuters) - Une sénatrice centriste propose la suppression de 23 ambassadeurs "thématiques" - ceux chargés du climat ou de l'adoption, en passant par la Commission internationale des Pyrénées - afin de participer à l'effort de réduction du déficit public français.

Une sénatrice propose de supprimer 23 postes d'ambassadeur

Selon Nathalie Goulet, élue de l'Union centriste et républicaine (UCR) dans l'Orne, cette mesure permettrait d'économiser "au moins 10 millions d'euros". "A-t-on vraiment besoin d'un ambassadeur chargé de la Shoah, de l'adoption, du climat, itinérant pour l'Asie, de la lutte contre la piraterie maritime, de la rénovation des sommets France-Afrique, de la criminalité organisée, de la Commission internationale des Pyrénées, de la prévention des conflits (sic!) , du sida, etc..? " Coût de l' intercommunalité. L’ intercommunalité coûte cher à l’ Etat alors qu’elle était censée permettre aux élus de faire des économies.

Coût de l' intercommunalité

La feuille d’ impôts de nombreux français vient de s’enrichir d’une sympathique rubrique: la somme due au titre de l’ intercommunalité. En clair, le regroupement de plusieurs communes désireuses de mutualiser certaines de leurs activités.