background preloader

Psychologie Positive

Facebook Twitter

L'Education «positive» n'est pas aussi positive qu'on croit. Temps de lecture: 8 min L'éducation «positive» –qui consisterait à repenser les relations parent-enfant dans une perspective gagnant-gagnant– est partout: elle inonde la presse parentale, des blogs entiers et des milliers de pages de forums lui sont consacrée, les livres qui y font référence se vendent par poussettes entières –J'ai tout essayé, de la psychothérapeute Isabelle Filliozat s'est vendu par exemple à plus de 62.000 exemplaires–les conférenciers qui s'y réfèrent déplacent des foules. Encore confidentielle il y a 10 ans, elle est devenue aujourd'hui à ce point incontournable que le Conseil de l'Europe la considère comme l'approche éducative la plus à même de respecter les Droits de l'Enfant et a entrepris de diffuser une plaquette pour la populariser...

Du statut d'alternative éducative, elle semble s'être érigée au rang de norme voire, comme le titrait récemment Libération, de «dogme». Un concept flou Influences idéologiques L'éducation positive est-elle dogmatique? Les concepts clés de la parentalité positive, par Isabelle Filliozat - Les Supers Parents. Si vous vous intéressez à la parentalité positive, vous connaissez très certainement Isabelle Filliozat, l’auteure (entre autres) de livres que nous vous recommandons fortement : Il n’y a pas de parent parfait, J’ai tout essayé ! Ou Au cœur des émotions de l’enfant. Si vous ne la connaissez pas, Isabelle se présente ICI. Isabelle Filliozat vous propose désormais aussi une formation vidéo d’une heure et 13 minutes, que nous vous recommandons aussi chaudement.

La formation est divisée en 4 modules et chaque module peut être acheté séparément…mais sincèrement, nous vous recommandons la formation complète. Comment ne pas vous recommander cette formation d’ailleurs, dont l’intitulé est « La parentalité positive, ou comment communiquer différemment avec votre enfant » ? Cette formation est disponible sur le site Internet Weelearn, et Ludovic, son créateur, a eu la gentillesse de nous l’offrir pour vous la faire découvrir. Voici un aperçu de la formation : I. 1. La colère doit être entendue ! La Discipline Positive : quand la fermeté alliée à la bienveillance est une méthode d'éducation... Et peut-être aussi de management!

La psychoclinicienne Béatrice Sabaté introduit la Discipline Positive de Jane Nelsen en France Les Danoners ont eu la chance de découvrir la Discipline Positive en avant-première lors de la conférence organisée pour eux, au siège de Danone, le 6 septembre dernier. Leurs témoignages enthousiastes nous ont donné envie d’aller y regarder de plus près. Pour cela, nous avons lu l’ouvrage de Jane Nelsen, récemment paru aux éditions du Toucan et nous avons rencontré la psychoclininicienne Béatrice Sabaté qui l’a adapté et qui a introduit la Discipline Positive en France.

Méthode humaine et positive pour “construire” ses enfants et les préparer à l’avenir en en faisant des individus responsables, La Discipline Positive aussi une intarissable source d’inspiration pour mieux conjuguer vie familiale et vie professionnelle… Et aussi pour perfectionner son management. Aux sources de la Discipline Positive, une “autre” psychologie Alfred Adler, le père de la Psychologie Individuelle La réconciliation?

Psychologie positive en environnement professionnel. Pourquoi les salariés sont-ils soumis à un stress professionnel dont les effets son délétères sur leur santé et les performances des entreprises dans lesquelles ils exercent ? Ce stress relève-t-il de leur personnalité ou les conditions de travail peuvent-elles être incriminées ? Peut-il être question de stratégies d'accompagnement défectueuses ? Les salariés peuvent-ils apprendre à faire face ? Comment ? Force est de constater qu'apporter des éléments de réponses à ces questions devient un enjeu, à la fois de santé publique mais aussi économique. Par conséquent, avoir recours à des solutions alternatives est une nécessité.

Remerciements Préface Sommaire Introduction Psychologie positive et monde du travail : entreprises, institutions et associations Chapitre 1 La psychologie organisationnelle positive : analyse et perspectives Chapitre 2 Les applications organisationnelles de la psychologie positive : bilan et feuille de route théorique et pratique pour l'avenir Presse Manager & Réussir. Psychologie positive au travail - psychologiepositive.info, site francophone de référence sur la psychologie positive. Trois sortes de déterminants du bonheur au travail peuvent être distingués : les déterminants environnementaux, sociodémographiques et individuels. Les déterminants environnementaux qui influent sur le bonheur au travail sont l’autonomie, la possibilité d’utiliser ses compétences, la clarté des objectifs, la variété des tâches, la clarté des feedback et des informations sur l’avenir, la paye, la sécurité physique, la considération et le soutien du manager, les relations sociales, la valeur sociale du travail et la valeur que le travailleur lui accorde.

Certaines de ces déterminants agissent de manière curvilinéaire, comme la sécurité physique. Pour d’autres, il y a un point optimal après lequel il y a une chute du bonheur, c’est le cas de l’autonomie ou de la variété des tâches. Les travailleurs plus âgés sont plus heureux. Nous avons des regards différents sur nos travaux respectifs. Le bonheur au travail a une influence sur le comportement au travail et la performance. La Psychologie Positive en milieu professionnel : interview de Sonia Pollissard, Consultante et Formatrice.

Retour à la page précédente Interview Retrouvez Sonia Pollissard sur la formation "Psychologie Positive" Comment en êtes-vous venue à vous intéresser à la psychologie positive ? Coach et facilitatrice, j'accompagne les démarches de qualité de vie en entreprise, d'innovation sociale et managériale. Les constats sur le mal-être au travail, comme sur la difficulté à innover et à créer de la valeur durable sont des signes forts que le système actuel est en bout de course. Quelle est votre définition de la psychologie positive ? La psychologie positive est une discipline récente, née il y à peine 15 ans dans la culture anglo-saxonne. Subtilités importantes : 1) Ce n'est pas une version améliorée de la méthode Coué ou de la pensée positive. 2) La psychologie positive ne nie pas le mal-être et la souffrance.

Un de ses pères fondateurs, Martin Seligman nous apprend qu'une vie heureuse repose sur 3 piliers : une vie engagée, pleine de sens et nourrie par des émotions positives. Psychologie Positive au Travail. Le management au « sens » de la psychologie positive. Par Michaël Pichat et Coline Delavelle. La mouvance de la psychologie positive propose plusieurs réponses à ces questions, réponses complémentaires mais toujours centrées autour du postulat suivant, que chacun est libre de partager et d’appliquer ou non : le seul primat et la seule focalisation sur la rentabilité ne sont pas compatibles avec le développement professionnel comme humain des salariés de l’entreprise.

Certaines de ces conceptions managériales « positives » sont ici mentionnées, assorties d’une invitation à réfléchir à son propre positionnement en la matière. Le leadership « serviteur » Aux antipodes d’un management descendant et directif, Greenleaf (2002) définit de la façon suivante ce qu’il nomme le leadership « serviteur » : • Le leader « serviteur » se caractérise également par son écoute, à nouveau réelle, de ses collaborateurs, conscient qu’il est préférable, d’un point de vue humain comme pragmatique, de laisser l’information en partie venir des opérationnels, experts quotidiens du « terrain ».

Pour conclure. Utiliser la psychologie positive dans l'entreprise. " S'appuyer sur les points forts d'un collaborateur plutôt que sur ses points faibles " Trois questions à Florence Servan-Schreiber Vous vous définissez " Professeure de bonheur ". D'où vous est venue l'idée de ce métier pour le moins atypique ? Je me suis formée à la psychologie positive aux Etats-Unis grâce au professeur Tal Ben Shahar qui a été le premier à enseigner le bonheur à Harvard.

Les chercheurs se sont rendus compte qu'il y avait beaucoup de remèdes pour pallier les risques psychosociaux dans l'entreprise... mais très peu de méthodes pour favoriser l'épanouissement d'un salarié. La psychologie positive se concentre sur ce qui marche dans la vie d'un individu, ses points forts plutôt que sur ses faiblesses, son anxiété, son stress... Le bonheur attire le succès, ce n'est pas le succès qui attire le bonheur. Concrètement quels types de programmes suggérez-vous aux entreprises ?

Comment en apprendre plus sur la psychologie positive ? La psychologie positive. Un nouveau modèle pour la psychothérapie et la prévention ? Connaître le lien entre satisfaction et succès. Au cours de cette conférence d’une heure, Florence Servan-Schreiber nous apprend, à l’aune de la recherche scientifique, ce qui encourage la satisfaction et le succès. Qu’est ce qui nous distingue positivement les uns des autres et nous permet d’inspirer notre environnement ? Les forces de caractère L’autonomie L’optimisme La gratitude Découvrez aussi l’atelier-conférence Il se compose de : la conférence : Leader & positif (1h) + un atelier de mise en pratique (2h) pour identifier son style de leadership et expérimenter les outils du management positif. Pour quel public : leaders et managers.Contactez–nous pour un devis ou des renseignements Nos autres thèmes d’intervention LA conférence expériencePar défaut, le cerveau est tout puissant sur le reste de notre organisme.

Les conférences sont opérées par : Manifeste de Psychologie Positive | Psychologie positive. Le Manifeste de la Psychologie Positive a été créé lors de la 1ère réunion Akumal en Janvier 1999 et a été révisé à l’occasion de la2ème réunion Akumal en Janvier 2000, par les auteurs suivants : Ken Sheldon, Barbara Fredrickson, Kevin Rathunde, Mike Csikszentmihalyi, et Jon Haidt. 1. Définition La psychologie positive est l’étude scientifique du fonctionnement humain optimal. Il vise à découvrir et promouvoir les facteurs qui permettent aux individus et aux communautés de prospérer. Le mouvement de la psychologie positive représente un nouvel engagement de la part des chercheurs en psychologie pour concentrer leur attention sur les sources de la santé psychologique, allant ainsi au-delà de l’accent porté jusque là sur la maladie et les troubles psychologiques.

(Sheldon, Fredrickson, Rathunde, Csikszentmihalyi, et Haidt, 2000) 2. 3. Les applications potentielles de la psychologie positive comprennent : 4. Les stratégies spécifiques pour amener ces fins consistent à : Martin Seligman: La psychologie positive. La Psychologie Positive pour tous. Psychologie positive. La psychologie positive est une discipline de la psychologie fondée officiellement en 1998 lors du congrès annuel de l'Association américaine de psychologie par son président de l'époque, Martin E.

P. Seligman (cf. son discours publié en 1999 dans le journal de l'APA, The American Psychologist). Cependant, la psychologie positive a des racines plus anciennes. La psychologie positive ne doit pas être confondue avec la pensée positive, une pseudo-science[1] basée sur l'autosuggestion[2], faisant l'objet de nombreux best-sellers vendus à des millions d'exemplaires à travers le monde depuis les années 1950[3].

Ce domaine de la psychologie s'inscrit ainsi dans la tradition de la psychologie expérimentale dont elle utilise les méthodes, basées sur la validation d'hypothèses, et elle se rapproche dans ses concepts de la psychologie humaniste (dont elle diffère surtout par ses méthodes). La psychologie positive a rapidement connu un franc succès auprès du grand public. . - Motivation Martin E. 8 cartes outils de discipline positive à découvrir (Jane Nelsen) Vous connaissez peut-être le livre de Jane Nelsen et Adrian Garsia « la discipline positive » qui donne les clés pour éduquer nos enfants avec fermeté et bienveillance. Je viens de recevoir le paquet de 52 cartes outils issues du livre.

Je trouve ce format parfait pour celles et ceux qui n’ont pas forcément le temps de lire le livre en entier et qui souhaitent néanmoins mettre en place les principes de la discipline positive. Si vous avez déjà lu le livre, ces cartes vous serviront de fiche de révision ou de mémorisation. Pour finir, j’apprécie l’idée de pouvoir les transporter partout pour pouvoir les consulter en cas de force majeure ! En voici 8 parmi les 52 proposées : Pour se procurer les 52 cartes outils, rendez-vous sur le site de l’éditeur (9,90€). Je vous recommande également la lecture du livre au format poche et de sa version pour les adolescents (disponible sur amazon.fr et fnac.com) Nous travaillons en ce moment sur un ebook à propos de la parentalité « épanouie ».

14 outils de Parentalité Positive et Bienveillante ! Nous vous proposons dans cet articles de continuer à recenser ces outils de Parentalité Bienveillante et Respectueuse ! Et c’est à travers l’email (incroyablement riche en bons conseils) qu’une maman a posté sur la liste parents conscients, que nous allons découvrir ensemble 14 outils… que vous pourrez facilement mettre en place chez vous ! (Chaque outil est bien entendu agrémenté de nos commentaires ;-)) 1- Commencer par s’occuper de soi Pour rester connecté à ses enfants, voilà ce qui marche pour moi (dans l’ordre et en partant de la base):Être reposée.

C’est-à-dire dormir suffisamment et bien. Ça veut dire aussi que parfois je fais des siestes, tant pis pour le ménage! On pourrait aussi ajouter : remplir son propre réservoir affectif. 2- Être à l’écoute des besoins Après, j’essaie d’écouter mes enfants et d’honorer leurs demandes. Chez nous c’est un peu pareil, Lou (bientôt 3 ans et demi) supporte de moins en moins les cris (qui sont d’ailleurs de moins en moins fréquents). 10 clés pour une éducation positive - Education. « La Petite Maison dans la prairie devrait être condamnée », plaisante Sophie Benkemoun, qui a créé en France en 2006 l’Atelier des parents, une méthode formalisée aux États-Unis par Adele Faber et Elaine Mazlish. « La famille Ingalls n’existe pas, assure-t-elle, même chez vos voisins !

» Tous, nous rêvons d’une famille unie. Mais la réalité rime plus souvent avec désobéissance et insolence, bazar et bagarres… Ajuster le curseur n’est guère aisé. « Il est plus complexe d’être parents, souligne la psychologue Nicole Prieur, auteure de Grandir avec ses enfants (l’Atelier des parents), en raison de la multitude de modèles contradictoires, mais surtout parce que l’on est face à soi. Les parents d’aujourd’hui sont amenés à définir leurs propres valeurs ».

Comment transformer le quotidien et la relation quand on n’est pas Mary Poppins ? Pour secourir les parents, les propositions se multiplient : Super Nanny à la télévision, ouvrages éducatifs, ateliers de soutien parental. Fixez des limites. Management et psychologie positive - Regards croisés Manager-Managés sur Viadeo.com.

Il y a trente ans, les interventions à propos de l'entreprise tournaient toutes autour de la nécessité de mettre l'Humain au centre. Aujourd'hui, dans bien des cas, ni le constat, ni le discours n'ont changé. Pourquoi tant de stress ? Pourquoi tant de situations critiques et manipulatoires ? Que l'on, en soit toujours au même point interroge. ou c'est une volonté de ne pas le faire, ou il y a des freins culturels plus profonds qui empêchent de faire, ou… je ne sais quoi. Le constat que je peux établir est le suivant :1- la pratique de la coopération ne fait pas partie de nos habitudes.

Nous fonctionnons, dès l'école dans un système de compétition et de concurrence. 2- notre culture de communication nous amène à plutôt - juger, critiquer, accuser, mettre le doigt sur les erreurs, pointer l'échec - plutôt que - encourager l'action, pointer les progrès, féliciter, soutenir -3- la croyance que mettre la pression permet d'obtenir de meilleurs résultats est largement répandue. Cool Parents Make Happy Kids- L'Education positive et bienveillante | L’obéissance, un concept d’éducation et de management dépassé ?