background preloader

#13novembre2015

Facebook Twitter

13 Novembre : et revoilà les traqueurs de "mystérieuses coïncidences" Revoilà les théories du complot !

13 Novembre : et revoilà les traqueurs de "mystérieuses coïncidences"

Une semaine seulement après les attentats, le site français Wikistrike balance une autre bombe : l'Etat français aurait coordonné, avec les services secrets, les attaques de Paris. Rien que ça. Comment, s'appuyant sur des faits en partie vrais, constuire une théorie du complot ? Cas d'école. Attentats du 13 novembre : comment l'AFP a travaillé pour redonner un visage aux victimes. Comme de nombreux organes de presse, l'AFP a tenu à récolter et publier des éléments biographiques sur chacune des victimes des attentats du 13 novembre.

Attentats du 13 novembre : comment l'AFP a travaillé pour redonner un visage aux victimes

L'un des journalistes mobilisés dans la cellule chargée de ce travail raconte. Fusillade à l’hôtel Pullman : naissance, vie et mort d’une rumeur. Samedi 14 – 21h10.

Fusillade à l’hôtel Pullman : naissance, vie et mort d’une rumeur

Le journaliste Thomas tweet avec le compte de son agence de presse : 8 minutes plus tard la journaliste chilienne Ivanna Lopez et son confrère français Gaspard Augendre évoquent une intervention de la police avenue de Suffren. Ces trois journalistes sont les premiers à évoquer ce qui, par le bouche oreille, deviendra l’une des plus importantes rumeurs de ce week-end : une nouvelle fusillade à deux pas du Champ-de-Mars. StreetPress a remonté les 15.458 tweets mentionnant l’« Hôtel Pullman » et les 1970 qui évoquent le « Champ-de-Mars ».

Retour sur les événements, minute par minute. Une très mauvaise blague Quand il s’empare de son téléphone, Gaspard est en caisse dans le 15e. . « Personne n’en parlait à la radio. 10 rumeurs et intox qui circulent après les attentats du 13 novembre. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations.

10 rumeurs et intox qui circulent après les attentats du 13 novembre

Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement. Attaques à Paris : les réseaux sociaux entre effroi, solidarité et paranoïa.

A nouveau, les réseaux sociaux ont joué un rôle essentiel dans l'information tout au long de la dramatique soirée du vendredi 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Attaques à Paris : les réseaux sociaux entre effroi, solidarité et paranoïa

Les premiers tweets sont tombés aux alentours de 21h30, vendredi. Des hashtags inquiets, apeurés : #fusillade dans le Xe arrondissement, #explosion au Stade de France pendant le match France-Allemagne. Le début d'un long cauchemar, vécu en direct par des centaines de milliers de connectés dans le monde. Le compte-gouttes des réseaux sociaux va s'emballer, pour devenir un torrent, puis un fleuve. Tweetping - Porte Ouverte. Attentats à Paris : les dispositifs spéciaux des géants du web pour aider, rassurer et informer. Ce matin, on n’avait pas encore la tête à publier des articles sur les thématiques habituelles.

Attentats à Paris : les dispositifs spéciaux des géants du web pour aider, rassurer et informer

Alors j’ai voulu souligner le rôle hyper important des réseaux sociaux vendredi dernier. Alors que Paris était attaqué, comme beaucoup je suis allé directement sur les réseaux sociaux pour suivre les événements en direct. Devant l’horreur des faits, les internautes se sont montrés forts et solidaires pour venir en aide en direct aux victimes de ces tragiques événements. Twitter a eu un rôle plus qu’important en mettant en place des hashtags comme #porteouverte ou #rechercheParis, Facebook aussi en plaçant des fonctionnalités pour indiquer être en sécurité… Petit tour d’horizon de ces fonctionnalités mis en place par les géants du web. Twitter #PorteOuverte Pendant les attaques à Paris, les internautes ont fait preuve de solidarité spontanée avec le hashtag #PorteOuverte. Selon Topsy, un peu moins de 600.000 tweets auraient été partagés, avec des pics à 7.000 tweets par secondes.

Géolocalisation & tweeter

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction.

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen !

Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ... Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise. Avoir le réflexe #MSGU Vous êtes au cœur de l’événement.

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent.