background preloader

T1 : CHAP 1 les fonctionnements individuels dans l'organisation

Facebook Twitter

Comment réagit votre corps selon vos émotions ? Comprendre les notions de cours, le lien entre elles, a quoi elles servent ? LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Une des illusions les plus communes est celle de la pleine lune qui nous paraît énorme quand elle se lève à l’horizon.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Il s’agit clairement d’une mauvaise interprétation du cerveau puisque la lune, située à 385 000 km de la Terre, couvre par conséquent sur la rétine toujours le même arc de cercle d’environ 0,5 degrés, qu’elle soit à l’horizon ou au-dessus de nos têtes. L’image formée sur la rétine étant donc toujours la même, c’est la présence de l’horizon près de la lune qui nous la fait ressentir comme plus grosse. Pour s’en convaincre, on peut faire un trou dans une feuille de papier et y regarder la lune se lever, mais sans voir l’horizon. La lune nous paraît alors plus petite, si bien que si l’on ouvre l’autre œil qui peut voir l’horizon, les deux yeux vont voir chacun une lune de taille différente !

Par expérience, nous savons qu’un nuage, un avion ou un arbre sera plus petit s’il est près de l’horizon que s’il est au-dessus de nous. QG 1 Comment un individu devient-il acteur dans une organisation. Thème 1 : De l'individu à l'acteur (partie 1) Chapitre 1 : Les comportrements individuels au sein d'un groupe / La communication interpersonnelle Notions à maîtriser : Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement Quizz : personnalite.htm emotions.htm perception-1.htm sg-1.htm Vidéo sur les émotions : Notions à maîtriser : communication interpersonnelle, les objectifs de la communication interpersonnelle, les caractéristiques de la communication (le temps, le territoire, la distance, les signes verbaux, les signes non verbaux,) Ecoute active, empathie, canal, support Vidéo sur signes non verbaux : Quizz : communication-interp.htm sg2-1.htm sg-4.htm Chapitre 2 : Les interactions individu- groupe / Les interactions individu-oganisation.

Thème 1 : De l'individu à l'acteur (partie 1)

La notion d'individu. Quelques définitionsL'individu est un être concret possédant une unité de caractères et formant un tout reconnaissable.

La notion d'individu

Un individu ne peut être ni partagé ni divisé sans perdre les caractéristiques qui lui sont propres. Un individu est original, il n'existe pas deux individus totalement identiques.En biologie, un individu est un spécimen vivant appartenant à une espèce donnée. C'est un être organisé, vivant d'une existence propre, et qui ne peut être divisé sans être détruit.En psychologie, l'individu désigne un être pensant, c'est la considération psychique de l'individu biologique.En philosophie, un individu est un être raisonnable, tirant de lui-même, et non pas subissant du dehors, ce qui le met en relation avec autrui.En psychanalyse, un individu est capable de prendre conscience qu'il est distinct et différent des autres, qu'il est une personne entière, indivisible.Dans la religion, l'individu est fait de corps et d'esprit.

L'être humain Un être humain est composé d'organes. Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude. 1Cet article propose de traiter de la relation cause-effet entre les attitudes et les comportements à travers deux champs théoriques classiques de la psychologie sociale expérimentale : la persuasion et la dissonance cognitive.

Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude

La relation entre attitude et comportement occupe une place centrale dans la psychologie sociale. Cette discipline, majoritairement expérimentale aujourd’hui, étudie les comportements, les états mentaux et processus mentaux chez l’Homme en société. Conformément à la méthodologie expérimentale, seules quelques variables manipulées font l’objet d’une modification. Quand toutes choses égales par ailleurs, ces seules variables sont responsables d’une modification de l’état initial, il est possible de parler d’une relation de cause à effet.

L’introduction volontaire de ces variables est appelée manipulation expérimentale. 1 Eagly et Chaiken (1993, p.1) dans leur ouvrage de référence sur les attitudes définissent l’attitu (...)