background preloader

Perles

Facebook Twitter

DIY - brico - récup. Plantes ... Culture de champignons comestibles. La permaculture. Maraichage bio. Eolienne. Autonomie. Réseaux entraides éco-auto-construction. Bricolages. trucs. idées. Faire ses produits ménagers. DIY - brico - récup.

Outil de recherche autours des plantes. Agroforesterie. Comment mettre en place une initiative de transition. Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.

Comment mettre en place une initiative de transition

Une initiative de transition est une approche qui permet à une communauté (village, ville, bourg, quartier, université, etc.) de se mobiliser et de mettre en place des solutions pour faire face à la crise pétrolière et aux changements climatiques. Ceci permet de créer des communautés solidaires, résilientes et peu dépendantes du pétrole. Ce concept est né en Irlande, plus précisément à Kinsale, grâce à Rob Hopkins et ses étudiants qui ont travaillé sur un « Plan d'action de décroissance énergétique » (Energy Descent Action plan). Par la suite, l'idée a été adoptée et développée en 2006 dans la ville de Totnes en Angleterre. Il existe à l'heure actuelle plus de 500 initiatives dans le monde.

Pourquoi mettre en place une initiative de transition ? Le pic pétrolier, qui désigne le moment où la production mondiale de pétrole commencera à décliner du fait de l'épuisement des réserves exploitables, est un problème sous-évalué par la majorité. Alimentation - Lactofermentation : une recette simple et (...) - autoproducthèque écolotonome... Autoproducthèque écolotonome...

Alimentation - Lactofermentation : une recette simple et (...) - autoproducthèque écolotonome...

Les conserves lactofermentées sont une solution pour de succulentes conserves, facile à réaliser, et qui en plus, développent les qualités nutritives des aliments au lieu de les atténuer comme les conserves classiques ! Peut-être êtes-vous un jour tombé sur une recette de choucroute : un gros récipient en grès ou un tonneau, une planche lestée d’une grosse pierre, une mousseline anti-insectes, des kilos de choux ... bref, vous aurez abandonné ! ? Cet article a été initialement publié dans Passerelle Eco n°12. Depuis 1999, Passerelle Eco est une revue trimestrielle d’écologie pratique et de lien entre les initiatives alternatives : abonnez-vous ! Amis lecteurs, trices, salut ! Avec la méthode suivante vous allez pouvoir goûter facilement aux joies de la lacto-fermentation (pluriel rappelant qu’il n’y a pas que le chou dans la vie et le jardin...). Et c’est parti ! Voilà, c’est tout simple. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de place.

Tri sélectif : astuces pour mieux trier ses déchets - Habitat - Ecologie. Comment fonctionne le tri des déchets ?

Tri sélectif : astuces pour mieux trier ses déchets - Habitat - Ecologie

En comprenant mieux le fonctionnement d’un centre de tri, vous apprendrez à mieux identifier vos déchets et les trier plus facilement. Plastique, papier, cartonLes déchets plastiques, cartons et papiers recyclables (poubelles jaunes) sont acheminés en vrac dans le même centre de tri. Un premier tri mécanique va les séparer selon les types de matériels : le métal grâce à un aimant ;l’aluminium grâce au courant de Foucault (création de champs magnétiques) ;autres déchets selon leurs poids et leur volume. Les déchets sont ensuite dirigés vers des tapis roulants où ils sont triés à la main selon le type de recyclage :

Nettoyage au savon noir. Le savon noir a beaucoup d'utilisations !

Nettoyage au savon noir

Le savon noir est un produit économique et efficace pour tout nettoyer la maison. Utilisez du savon noir ! Il fait merveille pour nettoyer des parquets, le carrelage, le lino ou l'argenterie. Dilué ou pur, le savon noir est également très efficace pour enlever les taches, avant lavage et pour l’entretien du cuir. Printemps hésitant... Petit bombyle se repose sur une feuille morte... le temps frais retarde la floraison du prunelier, chez nous : plus bas dans la vallée ils sont tous en fleurs depuis un moment déjà... l'aurore est là où fleurit la cardamine... potentille faux-fraisier... le lierre terrestre fait de jolis tapis le longs des vieux murs... il est très apprécié par les butineurs... l'oxalis arrive aussi..

printemps hésitant...

La conception permaculturelle, graphes à l’appui. Quand on conçoit un pro­jet per­ma­cul­tu­rel, on est sou­vent amené à réa­li­ser des re­pré­sen­ta­tions gra­phiques de type “graphe”.

La conception permaculturelle, graphes à l’appui

Ces di­vers flow­charts, lo­gi­grammes, dia­grammes de flux ou autres sché­mas fonc­tion­nels per­mettent de bien se re­pré­sen­ter les in­ter­con­nec­tions entre les dif­fé­rentes par­ties du sys­tème, que ce soit pour un pro­jet hor­ti­cole ou so­cial. Ces sché­mas prennent beau­coup de temps à des­si­ner et à ar­ran­ger, mais ils donnent une vue d’ensemble qu’on n’a ja­mais quand on re­garde les élé­ments ou les re­la­tions sé­pa­ré­ment, et qu’on ne voit pas avec les yeux en ob­ser­vant son jar­din. Ils per­mettent d’y voir beau­coup plus clair dans un pro­jet et peuvent donc fa­ci­li­ter la concep­tion de ma­nière spectaculaire.

Faire des listes La pre­mière étape consiste tou­jours à faire des listes. Bienvenue au champ de pagaille.