background preloader

Donald Trump

Facebook Twitter

La Silicon Valley unie contre Donald Trump | Glenn CHAPMAN | États-Unis. Les titans des technologies font ainsi pleuvoir leurs dollars sur la démocrate Hillary Clinton, et beaucoup font ouvertement campagne contre son adversaire républicain. Steve Wozniak, Ev Williams, Jimmy Wales et Pierre Omidyar, respectivement cofondateurs d'Apple, Twitter, Wikipédia et eBay, figuraient ainsi cet été parmi la centaine de signataires d'une lettre ouverte du secteur avertissant que Donald Trump à la Maison-Blanche serait « un désastre pour l'innovation ». Le milliardaire républicain fulmine contre les immigrés et a proposé de « fermer » une partie de l'internet pour raisons de sécurité. Il a critiqué Apple parce que la firme fait fabriquer ses appareils à l'étranger, et Amazon sur ses impôts. « Trump représente l'exact opposé de tout ce en quoi ils croient [dans la Silicon Valley] ; accueillir les immigrés, un ordre mondial cosmopolite », souligne Geoffrey Skelley du Center for Politics de l'université de Virginie.

Moins d'incertitudes avec Clinton Envoyer Trump dans l'espace. Trump veut poursuivre les femmes qui l'accusent d'agression sexuelle | La présidentielle américaine 2016. « Une fabrication totale. Les événements ne se sont jamais produits. Jamais » a-t-il déclaré lors d'un rassemblement du Parti républicain à Gettysburg, en Pennsylvanie, samedi. M. Trump venait y annoncer le plan d'action qu'il appliquerait lors de ses 100 premiers jours à la Maison-Blanche. Toutes ces menteuses seront poursuivies quand les élections seront finies. Le candidat républicain, qui a nié en bloc toutes les accusations portées contre lui, a déclaré que toutes les femmes qui ont témoigné l'ont fait dans le seul but de nuire à sa campagne électorale.

Donald Trump a montré du doigt la presse, l'accusant de couvrir la campagne électorale en favorisant sa rivale démocrate. « Ce sont probablement le [Parti démocrate] et l'équipe d'Hillary Clinton qui ont mis de l'avant ces menteuses et leurs histoires fabriquées, mais nous allons probablement le découvrir plus tard, devant les tribunaux. » « Ils essaient désespérément de supprimer ma voix et celle du peuple américain », a-t-il déclaré.

Les chances de victoire s'envolent pour Donald Trump. À un peu plus de deux semaines du vote, les sondages montrent que la probabilité d’une victoire d’Hillary Clinton est très élevée. Les partisans de Donald Trump continuent pourtant de croire la victoire à portée de la main. Leurs arguments sont de moins en moins convaincants. Les meilleurs outils pour suivre l’évolution d’une campagne présidentielle américaine sont les moyennes des sondages nationaux et les moyennes de sondages au niveau des États à partir desquelles on peut évaluer les chances de chaque candidat d’obtenir une majorité de 270 votes ou plus au collège électoral. Ces instruments sont unanimes à prédire une victoire d’Hillary Clinton. Au moment d’écrire ces lignes, la moyenne de sondages de RealClearPolitics donne une avance de 6,1 points à Hillary Clinton, celle du Huffington Post lui donne 7,1 points et celle de FiveThirtyEight estime son avance à 6,3 points.

Ces avances sont stables depuis une semaine et ont affiché une augmentation notable depuis quelques semaines. Trump: les Américains se trouvent à la croisée des chemins. International URL courte Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a déclaré que sa campagne électorale était une occasion de changements qui n'arrive qu'une fois dans la vie, alors que son adversaire la démocrate Hillary Clinton s'oppose à ces changements. « Le changement doit venir de l'extérieur de notre système déficient.

Notre campagne représente une opportunité unique de changement, comme on n'en rencontre qu'une fois dans sa vie », a déclaré M. À titre d'exemple, il a invoqué le président républicain Abraham Lincoln sous lequel l'esclavage aux États-Unis avait été aboli. « Aujourd'hui, nous nous trouvons à la croisée des chemins. Le candidat républicain a également dévoilé les premières mesures qu'il prendrait s'il était élu président le 8 novembre. « Voici mon plan d'action sur 100 jours pour rendre sa grandeur à l'Amérique. Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Trump dit qu’il poursuivra ses accusatrices. Aujourd’hui, en plus de parler de son programme économique, Trump a promis à ses partisans qu’il engagera des poursuites judiciaires contre les femmes qui l’ont récemment accusé de comportements à caractère sexuel inappropriés.

«Toutes ces femmes ont menti quand elles ont fait ces sorties publiques pour nuire à ma campagne», a-t-il dit devant une foule réunie à Gettysburg, en Pennsylvanie. Il a enchaîné avec cette affirmation qui lui a valu cris de joie et applaudissements: «Ces événements ne se sont jamais produits. Jamais. Toutes ces menteuses seront poursuivies en justice quand l'élection sera terminée.» Depuis quelques semaines, une dizaine de femmes ont déclaré publiquement avoir été victimes d’attouchements et d’avances inappropriés et non sollicités de la part du milliardaire de l’immobilier. Il n’en est pas à ses premières menaces de poursuites judiciaires ce mois-ci.

Il a aussi parlé de son programme politique.