background preloader

Sécurité

Facebook Twitter

High-Tech : Grande faille de sécurité sur Internet Explorer. Une autorité allemande de contrôle conseille d'utiliser un autre logiciel de navigation sur Internet que celui de Microsoft.

High-Tech : Grande faille de sécurité sur Internet Explorer

Les autorités allemandes ont mis en garde contre une faille du navigateur Internet Explorer de Microsoft qui permet à des pirates du Web de prendre la main sur des ordinateurs qui en sont équipés. Le gendarme allemand en matière de sécurité informatique a recommandé aux utilisateurs d'Internet Explorer d'utiliser un «navigateur alternatif» jusqu'à ce que ce que Microsoft mette à disposition un correctif de son logiciel. «Pour exploiter cette faille, il suffit d'attirer l'internaute sur un site préparé» qui permet de copier n'importe quel code sur le système visé avec les droits informatiques de la victime, selon l'Office fédéral pour la sécurité des technologies de l'information (BSI ou Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnik).

This Is How Facebook Is Tracking Your Internet Activity. Des sites du gouvernement piratables à cause d’une faille informatique. La semaine dernière, n’importe quel indélicat doté de compétences moyennes en informatique aurait pu prendre le contrôle de plusieurs sites gouvernementaux.

Des sites du gouvernement piratables à cause d’une faille informatique

C’est Le Canard enchaîné, dans son édition de ce mercredi, qui nous l’apprend. Selon ses informations, les sites du ministère de l’Economie, de la Fonction publique, du Redressement productif et de l’Emploi (entre autres) étaient ouverts aux quatre vents. Une faille vieille de deux ans La faute à une faille du logiciel utilisé pour construire et faire vivre ces sites – Drupal – qui permettait d’en prendre le contrôle total. Cette faille, que les services des ministères ont depuis corrigée, avait pourtant été découverte dès 2010 !

Qui veut vos données personnelles ? LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Dès que vous vous connectez à un site Web commercial, toutes vos activités en ligne sont suivies, analysées et exploitées pour créer un profil marketing personnalisé qui sera stocké, puis enrichi en permanence.

Qui veut vos données personnelles ?

Le traçage initial est effectué grâce aux "cookies", mini-logiciels déposés dans votre navigateur, et par l'adresse Internet (IP) de votre ordinateur. Cette pratique est connue du grand public, mais très sous-estimée, car pour l'internaute de base elle reste abstraite, intangible. Pour mieux la mettre en évidence, la société californienne Mozilla, éditrice du navigateur Firefox, a créé une application baptisée Collusion, qui suit la propagation de vos données sur le réseau et crée un graphique animé permettant de la visualiser en temps réel.

Sur votre graphique Collusion, chaque site visité est représenté par une pastille entourée d'un halo. Les 30 mots de passe les plus piratés sur LinkedIn. Vous l'avez vérifié en ligne : votre compte LinkedIn ne fait pas partie des 6,5 millions de profils piratés la semaine dernière.

Les 30 mots de passe les plus piratés sur LinkedIn

C'est que vous avez pensé à autre chose que "123456", "princess" ou "career" pour sécuriser votre page sur le réseau social professionnel... La société de sécurité Rapid7 a eu la bonne idée de présenter en infographie le top 30 des identifiants les plus courants parmi ceux qui ont été piratés sur LinkedIn. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces mots de passe pour hackers débutants sont désarmants de simplicité : à proscrire pour sécuriser ses comptes sur internet.

Voici, à toute fin utile, les conseils de base pour en composer de plus coriaces : - optez pour mélange de chiffres, de lettres et de caractères spéciaux (- + ! - choisissez un mot de passe de 8 caractères minimum - le modifier au moins tous les 3 mois. RetroShare. Omemo. StealthNet. StealthNet est un nouveau client anonyme pour le réseau p2p RShare (rien à voir avec RapidShare).

StealthNet

Il a été développé par des membres de Planet Peer Community à partir de l'ancien client RShare (Code source libre). Par rapport à ce dernier, StealthNet est disponible en plusieurs langues et offre de nouvelles caractéristiques comme la reprise des téléchargements (Download Resuming) ainsi que la possibilité de filtrer les résultats selon les types de fichiers. Tout au début, StealthNet était connu sous le nom RShare Community Edition (RShare CE) mais pour des raisons diverses il fut rebaptisé sous son nom actuel, d'où la désignation double "Rshare/StealthNet" des forums sur Planet Peer Board. The Freenet Project - /index.

Vidalia. Vidalia is a cross-platform graphical controller for the Tor software, built using the Qt framework.

Vidalia

Vidalia runs on most platforms supported by Qt 4.3 or later, including Microsoft Windows, Apple OS X, and Linux or other Unix variants using the X11 window system. It was originally written by Matt Edman, and is currently maintained by Tomás Touceda. Vidalia lets you start and stop Tor, see how much bandwidth you are consuming, see how many circuits you currently have active, see where these circuits are connected on a global map, view messages from Tor about its progress and current state, and let you configure your Tor client, bridge, or relay with a simple interface. Included in Vidalia is an extensive help system which helps you understand all of the options available to you. All of these features are translated into a large number of languages.