background preloader

Routaumobile

Facebook Twitter

De la phobie scolaire au surinvestissement du savoir. La phobie est une peur irrationnelle concernant un objet ou une situation.

De la phobie scolaire au surinvestissement du savoir

Peur, angoisse, sont des affects premiers que le sujet tente de tenir à distance par des conduites d’évitement de l’objet phobogène. Cet objet peut être un animal (les araignées, les chiens, par exemple), une chose (les couteaux), ou une situation ; on connaît surtout l’agoraphobie (peur des espaces vides, de la foule), et la claustrophobie (peur des espaces clos). Le sujet évitera d’affronter ces situations ou de se trouver en présence de ces objets : il n’osera plus sortir dans la rue, changera de trottoir à la vue d’un chien, supprimera tous les couteaux de sa cuisine. Ces évitements peuvent s’étendre et conduire à une restriction progressive de toutes les activités.

École buissonnière ou phobie scolaire ? Il y a plus d’une bonne ou mauvaise raison de ne pas aller à l’école, mais depuis le milieu des années 2000, il en est une qui se développe, du moins en France : la « phobie scolaire ».

École buissonnière ou phobie scolaire ?

Au plus simple, c’est un comportement de refus angoissé de l’école chez l’adolescent. Selon une étude ancienne, les deux tiers des cas reconnus seraient précurseurs de troubles névrotiques, voire psychotiques chez l’adulte. Oui, mais voilà : psychiatres, médecins et pédagogues s’interrogent sur l’utilité d’une telle catégorie pathologique, car on ne sait pas trop à quelle cause l’attribuer.

Plusieurs thèses se partagent l’explication du phénomène. Une phobie suppose une causalité endogène. Philippe Mazereau et al. Phobie harcelement et decrochage scolaire. Phobie scolaire : pourquoi lui ? pourquoi elle ? Derrière l’expression assez floue de phobie scolaire ou refus scolaire anxieux se cachent des situations diverses mais une détresse commune : une peur panique à l’idée de se rendre à l’école.

Phobie scolaire : pourquoi lui ? pourquoi elle ?

Une souffrance partagée par des milliers d’enfants et leurs parents, en mal d’écoute et de reconnaissance. «Nous l’emmenions à l’école et le CPE était obligé de le tenir pour que nous puissions partir sinon il courait après la voiture. » Pour Sophie et Gwenaël, la deuxième semaine de rentrée en 6e de leur fils Nicolas a sonné le début du cauchemar. Maux de ventre, maux de tête… ils ne se sont pas tout de suite inquiétés pensant que cela allait passer, mais un matin Nicolas n’a pas pu se lever. « Les maux n’apparaissaient plus seulement le matin avant de partir au collège mais aussi le soir, du coup il dormait mal. » Quand l’angoisse monte… « On ne sait pas vers où nous diriger » Pour Nicolas, le verdict du centre médico-psychopédagogique (CMPP) consulté est sans appel : trouble du comportement.

Notes. Phobie scolaire???? En réponse à mam2000 Soutien Bonjour laeticia , je suis assistante sociale scolaire et je m'occupe d'élèves qui présentent une phobie scolaire ; la phobie est une chose que le jeune ne peut maîtriser donc les menaces ne servent absolument à rien , par contre il est indispensable qu'il ait une prise en charge très rapidement.

Phobie scolaire????

As-tu rencontré le médecin scolaire ? As-tu fait faire un diagnostic médical par un pédo-psychiatre ? Vois l'assistante sociale du collège et explique lui la situation , il faut que ton fils soit reconnu dans sa difficulté sinon il va se fermer complètement ; pour ce qui est du retour au collège , il existe des conditions d'accueil spécifiques pour les jeunes qui présentent ce genre de problème , il s'agit des P.A.I (projet d'accueil spécialisé)le médecin scolaire pourra t'expliquer de quoi il s'agit .

Fais tout ça avec ton fils , ne laisse pas dire qu'il joue la comédie , il souffre , la phobie scolaire est une pathologie pas un caprice !!! Bises Lire plus Re. Pôle Académique de Soutien à l'Innovation - PASI Nancy-Metz. Dispositif de Scolarisation (DISSCO) pour élèves à besoins éducatifs particuliers : mise en oeuvre (1) PRIX ACADEMIQUE DE L’INNOVATION 2012 remis le 7 juin 2012 par Jean-Jacques Pollet, recteur de l’académie de Nancy Metz, chancelier des universités de Lorraine.

Pôle Académique de Soutien à l'Innovation - PASI Nancy-Metz

La cité scolaire Erckmann-Chatrian de Phalsbourg propose, depuis la rentrée 2009, un dispositif de scolarisation destiné à des élèves à besoins éducatifs particuliers, en l’occurrence hospitalisés dans le centre médico-psychologique Mathilde Salomon à Phalsbourg. Le concept de ce dispositif est porté par l’association de santé mentale des adolescents sise à Phalsbourg (A.S.M.A. 1 rue de l’hôpital, 57370 Phalsbourg).

Devant l’augmentation des pathologies liées à l’adolescence (phobie scolaire, anorexie, boulimie, scarification, dépression, et autres troubles du comportement), la nécessité de créer un dispositif adapté à ces comportements s’est imposée. Consultez : Le bilan 2009/2010 de la première année de mise en oeuvre du projet. Pdf_nras62_De_Ketelaere_et_alii. Phobie Scolaire.