background preloader

Site de l'association PHOBIE SCOLAIRE Accueil

Site de l'association PHOBIE SCOLAIRE Accueil

http://www.phobiescolaire.org/

Related:  phobie harcelement et decrochage scolaireAbsentéisme, décrochages, phobies scolairesEcole inclusive 2phobie scolairemntfs

La phobie scolaire - Enfants « Qui a eu cette idée folle, Un jour d'inventer l'école, C'est ce sacré Charlemagne (…) » Même si ce refrain des années 60 fait sourire la plupart d’entre nous, il a témoigné en son temps des difficultés de certains enfants à s’adapter à l’école. Ah, ce sacré Charlemagne ! Pas si responsable que ça finalement, mais dont le rôle de bouc-émissaire a servi pendant bien longtemps à tous les écoliers apeurés... ou même aux enfants souffrant de phobie scolaire. S’il a fallu attendre Jules Ferry en 1882 pour rendre l’école obligatoire, il a suffi de peu pour initier la mode de l’école buissonnière. Pour la première fois évoquée en 1941, on apprend que sécher l’école n’est pas toujours synonyme de paresse, mais parfois le fait d’angoisses et de craintes pas toujours exprimables.

J'ai été victime de harcèlement scolaire - Témoignage Le harcèlement scolaire est une violence insidieuse, souvent invisible, qui peut occasionner de réelles souffrances chez ceux et celles qui en sont victimes. Voici le témoignage d'une madmoiZelle pour y voir plus clair. En France, le harcèlement scolaire concernerait environ 10 à 15% des enfants et adolescents scolarisés. Selon le site du Ministère de l’Education Nationale, 15% des collégien-ne-s ne se sentiraient pas en sécurité au sein même de leur établissement scolaire.

Phobie scolaire Crises d’angoisse, maux de ventre, vomissements… Submergés par la peur, la détresse, certains enfants et adolescents se rendent complètement malades à la simple idée de mettre un pied à l’école. Un phénomène en augmentation, affirment les spécialistes qui voient chaque année de plus en de cas se présenter en consultation. Anne-Laure Vaineau Sommaire Pôle Académique de Soutien à l'Innovation - PASI Nancy-Metz Dispositif de Scolarisation (DISSCO) pour élèves à besoins éducatifs particuliers : mise en oeuvre (1) PRIX ACADEMIQUE DE L’INNOVATION 2012 remis le 7 juin 2012 par Jean-Jacques Pollet, recteur de l’académie de Nancy Metz, chancelier des universités de Lorraine. La cité scolaire Erckmann-Chatrian de Phalsbourg propose, depuis la rentrée 2009, un dispositif de scolarisation destiné à des élèves à besoins éducatifs particuliers, en l’occurrence hospitalisés dans le centre médico-psychologique Mathilde Salomon à Phalsbourg.

Phobie scolaire : troubles anxieux liés à l'école et phobie scolaire Qu’est ce que la phobie scolaire? La phobie scolaire est une angoisse allant crescendo survenant dès que l’élève doit se rendre dans son établissement, jusqu’à l’impossibilité pour certains de quitter la maison. Elle peut s’exprimer avec des signes de souffrance physique réels plus ou moins marqués : douleurs abdominales, nausées, palpitations, sensation de malaise insupportable, crises bruyantes. Mon enfant souffre de phobie scolaire, que faire?

Décrochage scolaire De l'école à l'emploi : le parcours individuel d'orientation professionnelle Nicolas TORRES, adjoint à la cheffe du bureau de l'orientation et de l'insertion professionnelle, ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, direction générale de l'enseignement scolaire, sous-direction du socle commun, de la personnalisation des parcours scolaires et de l'orientation ;Xavier VINET, chef du service académique d'information et d'orientation, académie de Nantes, délégué régional de l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP) ;Françoise LEFEBVRE, proviseure du lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise, académie d'Amiens, directrice du groupement d'établissements pour la formation continue (GRETA) Sud-Oise ;Catherine BEUZIT, principale du collège Molière à Bouillé-Loretz dans les Deux-Sèvres, académie de Poitiers. Avec les contributions enregistrées de : Animatrice : Sonia LEVERD, ingénieur de formation ESENESR.

De la phobie scolaire au surinvestissement du savoir La phobie est une peur irrationnelle concernant un objet ou une situation. Peur, angoisse, sont des affects premiers que le sujet tente de tenir à distance par des conduites d’évitement de l’objet phobogène. Cet objet peut être un animal (les araignées, les chiens, par exemple), une chose (les couteaux), ou une situation ; on connaît surtout l’agoraphobie (peur des espaces vides, de la foule), et la claustrophobie (peur des espaces clos). Le sujet évitera d’affronter ces situations ou de se trouver en présence de ces objets : il n’osera plus sortir dans la rue, changera de trottoir à la vue d’un chien, supprimera tous les couteaux de sa cuisine. Ces évitements peuvent s’étendre et conduire à une restriction progressive de toutes les activités.

Phobie scolaire : pourquoi lui ? pourquoi elle ? Derrière l’expression assez floue de phobie scolaire ou refus scolaire anxieux se cachent des situations diverses mais une détresse commune : une peur panique à l’idée de se rendre à l’école. Une souffrance partagée par des milliers d’enfants et leurs parents, en mal d’écoute et de reconnaissance. «Nous l’emmenions à l’école et le CPE était obligé de le tenir pour que nous puissions partir sinon il courait après la voiture. » Pour Sophie et Gwenaël, la deuxième semaine de rentrée en 6e de leur fils Nicolas a sonné le début du cauchemar. Maux de ventre, maux de tête… ils ne se sont pas tout de suite inquiétés pensant que cela allait passer, mais un matin Nicolas n’a pas pu se lever. « Les maux n’apparaissaient plus seulement le matin avant de partir au collège mais aussi le soir, du coup il dormait mal. »

La phobie scolaire La phobie scolaire, c’est la peur irrationnelle (c’est-à-dire sans motif) d’aller à l’école. Elle se caractérise par une incapacité physique et psychique à se rendre sur les lieux et à suivre les cours. Elle est en outre le signe (le symptôme) d’une grande anxiété. Cette peur incontrôlable peut n’avoir aucun lien avec l’école en elle-même. La phobie scolaire est à différencier du décrochage scolaire où on peut certes ressentir de la démotivation, un grand désintérêt pour les cours et un certain mal-être, mais physiquement on peut se déplacer jusqu’à l’établissement. Quels sont les signes de la phobie scolaire ?

Les jeunes sans diplôme sont inégalement répartis sur le territoire Les jeunes de 16 à 25 ans qui quittent le système éducatif sans obtenir de diplôme supérieur au brevet représentent 10,5 % de cette tranche d’âge en 2011. Loin d’être uniforme sur le territoire, leur situation est en partie liée au contexte économique et social local. Elle tend toutefois à s’améliorer : en cinq ans, la proportion de jeunes sans diplôme baisse de 0,6 point et la dispersion entre les départements diminue légèrement. Auteur : Marie-Laurence Jaspar, DEPP-A1 Une forte hétérogénéité sur le territoire national, reflet des situations sociales et économiques très contrastées.Paris mis à part, les académies où la part des jeunes sans diplôme est faible se regroupent principalement sur le front Ouest de la France et dans la moitié Sud, à l’exception du pourtour méditerranéen. À l’intérieur même des académies, la situation peut être très contrastée avec une part des sans-diplôme qui peut varier du simple au double entre les départements.

La lutte contre le décrochage scolaire En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire : les actions de l'année 2016-2017 Le plan d'action "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire" se poursuit pour répondre à l'objectif présidentiel de diviser par 2 en 2017 le nombre de décrocheurs. L'accent est mis sur la persévérance scolaire et la prévention du décrochage, mais aussi sur la mobilisation partenariale, notamment avec les collectivités territoriales, au service des jeunes déjà sortis du système éducatif.

Related: