background preloader

Les affaires au Venezuela

Facebook Twitter

Celles qui touchent la Suisse ont été nombreuses ces dernières années.

Swiss Banks Land in Middle of Money-Laundering Probe -- Again. Photographer: Howard Yanes/Howard Yanes/Bloomberg Swiss banks have a new money-laundering worry: Venezuela. At the request of U.S. authorities, Switzerland has agreed to turn over records from at least 18 banks involving Venezuela’s state oil company, Petroleos de Venezuela SA, which is the subject of a widening corruption investigation by the U.S. Department of Justice, according to Swiss regulators.

Among the banks are UBS AG, EFG Bank AG and CBH Compagnie Bancaire Helvetique SA, said a person briefed on the matter. Spokespeople for the banks declined to comment. None of the 18, whose names haven’t been disclosed, has been accused of wrongdoing. The development is the latest twist in a wide-ranging investigation that U.S. authorities say has revealed evidence of bribery at PDVSA, the linchpin of Venezuela’s oil industry, as well as at BANDES, the nation’s economic development bank. The Swiss bank records are being sought by U.S. Potential Misconduct Illicit Funds Derwick Probe. Switzerland to hand Venezuela oil firm bank records to U.S. Venezuela-Skandal erfasst Top-Vermögensverwalter. Die Aquila ist mit ihren über 70 eigenständigen Partnern die führende externe Vermögensverwaltungs-Gruppe der Schweiz. Nun gerät sie in den Strudel von „Money Flight“. So heisst eine der grössten US-Operationen gegen Geldwäscher, die für Regime-Leute in Venezuela 1,2 Milliarden Dollar gesäubert haben sollen.

Scharfe Amis: „Money Flight“, Anklage in Florida Anfang Woche wurde in den USA ein Ex-Julius-Bär-Banker zu 10 Jahren Gefängnis verurteilt. Diese weiten sich rasant aus. Für die Aquila werden die Ermittlungen der Amerikaner gegen ihren Partner zum heissen Fall. „Wir haben die Zusammenarbeit mit der Aquila Swissinvest per 31. Man sei so schnell wie möglich aktiv geworden. „Als wir vom Venezuela-Geldwäscherei-Fall vernahmen, haben wir alle Kundenbeziehungen untersucht“, begründet Cotting.

„Stand heute gehe ich davon aus, dass die Aquila Swissinvest keine in den Fall involvierten Kunden betreut hat Ebenfalls ins Visier der USA rückt die Lugano-Bank Zarattini. Verschwörer: durchnummeriert. Le Nouvelliste - USA: un ex-banquier suisse condamné à 10 ans de prison pour blanchiment au Venezuela. Publié le 2018-10-29 | Le Nouvelliste A la minute - L'ancien directeur d'une banque suisse a été condamné à 10 ans d'emprisonnement par un juge américain pour son rôle dans une affaire de blanchiment d'argent portant sur 1,2 milliard de dollars et impliquant la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, a annoncé le département américain de la Justice lundi.

Matthias Krull, 44 ans, un ressortissant allemand qui réside au Panama, avait plaidé coupable en août d'avoir fait partie d'un groupe de conspirateurs alors qu'il était un haut responsable de la banque privée suisse Julius Baer. Un tribunal fédéral de Miami l'a condamné à s'acquitter d'une amende de 50.000 dollars et a ordonné la confiscation de 600.000 dollars de biens, précise le communiqué du ministère de la justice.

Cet ancien banquier a admis avoir participé à un montage qui visait à blanchir des fonds détournés des comptes de la compagnie pétrolière publique à travers de faux investissements immobiliers notamment. Credit Suisse in Venezuelan Scandal. Venezuelan Oil's Swiss Ties. Blanchiment d’argent: Le Venezuela, la nouvelle épine des banques suisses. Après le Brésil avec le géant pétrolier Petrobras et la Malaisie avec son bras financier 1MDB, voici revenu le temps du Venezuela. En l’espace de dix-huit mois, une troisième affaire de corruption massive vient de nouveau ternir la réputation de la place financière helvétique. Elle émane cette fois-ci de Caracas. Plus précisément de la société d’Etat Petróleos de Venezuela SA (PDVSA), engluée dans d’importantes affaires de dessous de table, de l’argent sale souvent caché en Suisse.

Elle porte sur plus d’un milliard de dollars. «Plus de 100 millions bloqués» En l’espace de trois ans, au moins trois enquêtes en lien avec des affaires de corruption au Vénézuela ont été ouvertes outre-Atlantique et ont été suivies par des demandes d’entraide adressées à la justice helvétique. Dans la première affaire, l’alerte est donnée par les autorités américaines en décembre 2015, avec l’arrestation à Houston de deux hommes: Roberto Rincón et Abraham Shiera.

Dix-huit banques suisses visées. Justice: Corruption au Venezuela, plainte pénale à Genève - News Genève: Actu genevoise. Genève est à nouveau au centre d’une affaire de corruption au Venezuela. La compagnie pétrolière de l’État vénézuélien, Petróleos de Venezuela SA (PDVSA), une des principales sociétés pétrolières au monde, a déposé une plainte pénale auprès du Ministère public genevois à l’encontre de cadres d’une société du canton, Helsinge Ltd, pour blanchiment d’argent, corruption d’agent public étranger et infractions de soustraction de données, a appris la Tribune de Genève. PDVSA, représentée par l’étude Canonica Valticos de Preux (CVP), a déposé sa plainte le 13 février, trois semaines avant une autre dénonciation, civile, lancée par la justice américaine contre la même société et de nombreux autres traders suisses. Une procédure qui a fait couler de l’encre outre-Atlantique suite à sa révélation par l’agence AP, le Venezuela ayant subi de plein fouet la chute des cours du pétrole; en outre, la corruption y serait endémique.

Helsinge est suspectée d’avoir corrompu des employés de PDVSA. Votre avis.