background preloader

Pendant

Facebook Twitter

Communication non verbale : ces gestes qui vous trahissent - Articles - Bien-être. Votre interlocuteur vous inonde de paroles ou, au contraire, se fait discret. Comment cerner la personne qui se trouve devant vous? Est-elle honnête avec vous? Comment se sent-elle? Plusieurs signes ne mentent pas lorsque vient le temps de découvrir les véritables sentiments de votre interlocuteur.

Et il ne pourra rien faire pour les dissimuler. Même les plus grands manipulateurs laisseront transparaître leurs véritables intentions face à un observateur attentif. Cette science, difficile à maîtriser, porte un nom : la synergologie. En fait, la communication passe par le langage, mais aussi par de petits gestes révélateurs, posés inconsciemment. Le mensonge En observant votre interlocuteur, vous serez en mesure de déterminer s'il dit la vérité ou s'il ment. Le menteur Il aura tendance à dissimuler son visage; Ses narines frémiront légèrement; Il clignera plus rapidement des yeux; Ses yeux fixeront un point vers la droite.

L'honnête La gêne Le gêné Le type à l'aise La confiance L'ennui. Entretien d’embauche: 4 façons de répondre à une question dont vous ne connaissez pas la réponse. Les entretiens d’embauche demandent beaucoup de préparation. Et même si vous vous entraînez, vous risquez tout de même de tomber sur une question à laquelle vous ne savez pas répondre.

Le cas échéant, vous devez à tout prix éviter de vous laisser submerger par l’angoisse du blanc, qui menacerait de mettre en péril tous les points que vous avez marqués jusqu’alors dans l’interview. Voici 4 façons de répondre à une question dont vous ignorez la réponse et de sauver les meubles ! 1. Prenez votre temps Essayez de gagner un peu de temps de réflexion en commentant la question elle-même, en tant que question. Un « Hmmm… c’est une excellente question. 2. Souvenez-vous que la plupart du temps, les recruteurs vous posent des questions-pièges non pas pour vous entendre déballer directement la bonne réponse, mais pour mieux cerner votre façon de penser. 3. Vous pouvez également essayer de réorienter la question et de l’amener sur un terrain que vous connaissez bien. 4. Source : The Muse. Entretien d'embauche: les attitudes à éviter.

Cinq minutes: c'est le temps qu'il faut à 37 % des employeurs pour juger un candidat en entretien d'embauche. Et en quinze minutes, 71 % d'entre eux savent si vous correspondez au poste à pourvoir, d'après un sondage mené par le cabinet CareerBuilder France auprès de 500 recruteurs. Assez expéditifs, ils fonderaient leur premier jugement sur les attitudes du postulant, plus ou moins à l'aise dans la relation. Pour la moitié des recruteurs interrogés, le manque de contact visuel est le premier critère de défiance. Suivi de près par la mauvaise position sur son siège, l'absence de sourire ou le fait de montrer un embarras (bouger sur sa chaise, jouer avec quelque chose sur la table...) .

A éviter également, les signes de fermeture, comme croiser les bras sur son torse pendant l'entretien, ou de trop forte assurance, comme de broyer la main du recruteur par une "poignée de main trop puissante"... Rien n'est perdu cependant... Un chasseur de têtes vous contacte. Comment réagir? - À la une - actionco.fr. «Bonjour, monsieur Martin; êtes-vous libre de parler?» Si un interlocuteur inconnu à vos oreilles vous tient un jour un tel discours, ne croyez pas qu'il vous prend pour un agent secret en mission. C'est plutôt lui qui est en mission et qui pourrait bien donner un coup d'accélérateur à votre carrière! En effet, les chasseurs de têtes abordent généralement les cadres à potentiel par téléphone, sur leur lieu de travail. Ils savent que vous n'attendez pas leur appel et que vous pouvez ne pas être à l'aise pour répondre.

Pour autant, «je conseille aux cadres de toujours prendre l'appel et de réserver un bon accueil au consultant au bout du fil, confie Philippe Vidal, directeur du cabinet de recrutement Vidal Associates. Il ne faut pas vous fermer une porte même si vous n'êtes pas, a priori, à la recherche d'un nouveau poste.» Ce premier contact étant important, il ne faut pas hésiter à planifier immédiatement un rendez-vous pour pouvoir parler librement à votre interlocuteur. L’entretien de groupe. Le plus important est de ne pas rester muet : un candidat silencieux sera oublié dans le débat …et dans la suite du process de recrutement. Néanmoins, ce n’est pas forcément le plus volubile qui produira le meilleur effet. Il faut donc trouver un juste équilibre entre écoute et prise de parole.

Savoir écouter est une qualité recherchée, elle est le signe d’un tempérament tolérant et empathique. Ecouter permet de comprendre comment l’autre fonctionne. Or, les meilleurs négociateurs sont ceux qui savent adapter leur discours à leurs interlocuteurs. Attention, il ne suffit pas d’écouter religieusement ! Savoir résumer et recentrer le débat est une qualité. Ne monopolisez pas la parole : vous devez savoir placer vos arguments, sans pour autant dominer les autres et ne pas leur laisser le temps de s’exprimer. Evitez le conflit : dans tous les cas, sachez rester courtois et diplomate, il vaut mieux jouer le rôle de médiateur que de chercher à imposer à tout prix ses opinions. 8 erreurs fatales lors d'un entretien d'embauche sur Skype. Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien.

Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche. Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. Keljob vous livre le Top 10 des postures à éviter. 1 Une poignée de main molle Premier contact entre le candidat et l’employeur, la poignée de main donne le ton à l’entretien. Elle est déjà révélatrice d’une certaine personnalité : timide, assurée, prétentieuse ou effacée. « La poignée de main idéale est franche, sans être trop appuyée », avance Julie Isabelle-Binon, fondatrice du cabinet de recrutement Team RH.

Geste banal mais à la fois capital, la poignée de main a même fait l'objet d'une étude scientifique. 2 Les bras croisés « Un candidat assis les bras croisés est sur la défensive. "Ces gestes ne sont pas rédhibitoires [...], ce ne sont pas des critères de sélection, mais avant tout des indications sur votre personnalité. " 3 La main devant la bouche 5 Les sourcils froncés. Impressionnez l’employeur en posant ces 6 questions à votre entretien d'embauche. Vos dernières recherches seront affichées ici. Voici un bon conseil à tous les candidats à un job : quand vous passez un entretien, à votre tour, vous devez aussi interviewer le recruteur ! Après tout, si c’est vous qui allez occuper le poste, autant essayer de savoir s’il vous correspond réellement. Bien que vos questions concernant le salaire, les avantages, l’horaire méritent une réponse, elles ne vous aideront point à retenir l’attention de votre employeur potentiel. Ce dernier aime les candidats préparés, bien renseignés, curieux.

Pensez plutôt à poser l’une des six questions suivantes qui multiplieront par dix votre pouvoir de séduction ! 1. Vous montrez que vous êtes du genre à prendre le taureau par les cornes et, en plus, on vous donnera une idée plus claire du rôle que vous auriez à jouer dans l’entreprise. 2. Grâce à cette question, vous en saurez plus sur les raisons pour lesquelles la dernière personne a perdu ou abandonné le poste. 3. 4. 5. 6. Plus d'infoEntretien d'embauche. Réussir ses entretiens d'embauche.

Entretien d'embauche collectif : 5 conseils pour se démarquer. Dans la majorité des cas, lors d'un entretien collectif, l'un des recruteurs anime tandis qu'un autre prend des notes et relève des indices sur votre savoir-faire et vos connaissances, votre maîtrise et votre état d'être lors des mises en situation. Après une brève présentation de l'entreprise et du poste, un tour de table vous laissera moins d'une minute pour vous présenter. Puis, les recruteurs vous proposeront une mise en situation, parfois déroutante, afin de vous observer en situation de groupe. 1. Souriez en parlant !

Soyez en mesure de vous présenter de façon efficace en moins d'une minute. Idéalement vous devriez connaître votre présentation aussi bien qu'un acteur connaît son texte. Ce n'est pas ce que vous dites qui fait la différence mais comment vous le dites. Aussi choisissez vos mots, écrivez votre présentation et entraînez-vous jusqu'à ce que vous soyez parfaitement à l'aise. >> Entretien d'embauche : les 12 erreurs de langage corporel à ne pas commettre << 2. Écoutez 3. 4. Entretien : Comment répondre à la question "qualités et défauts" ?

Les questions illégales en entretien d'embauche. Qu'un recruteur cherche à cerner votre personnalité, c'est son droit. Mais que vous souhaitiez préserver votre vie privée, c'est aussi le vôtre. Si les employeurs ont parfois du mal à ne pas franchir la barrière de l'intime, la loi est pourtant claire sur le sujet et protège les candidats. Le pouvoir d'investigation de l'employeur est en effet limité et encadré. "L'article L. 1221-6 du Code du travail stipule ainsi que les informations demandées doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles", explique Yasmine Bakhoum, avocate spécialiste en droit social.

Entretien d'embauche, savoir conclure, les 5 dernières minutes.