background preloader

EMC

Facebook Twitter

Robert Badinter : "Que Samuel Paty soit salué, qu'on se taise, qu'on rende hommage, qu'on ne se déchire pas" Tribune de Mireille Delmas-Marty, Présidente d'honneur de l'Observatoire Pharos – Observatoire Pharos. Juriste et Professeur honoraire au Collège de France, Mireille Delmas-Marty a rédigé une tribune pour le journal Le Monde ce vendredi 23 octobre.

Tribune de Mireille Delmas-Marty, Présidente d'honneur de l'Observatoire Pharos – Observatoire Pharos

Membre-fondatrice, elle est Présidente d’honneur de l’Observatoire Pharos qui souscrit pleinement à ce message. Constatant une radicalisation des débats publics, elle appelle à la raison et à prendre garde aux dérives sécuritaires ainsi qu’à l’instrumentalisation de la justice. Résumé de la tribune de Mireille Delmas-Marty : Pour commencer, Mireille Delmas-Marty fait un point sur la fragilisation du triptyque « démocratie, État de droit, droits de l’Homme » depuis les attentats du 11 septembre 2001 qui ont entraîné le passage d’un « droit pénal de la responsabilité » à un « droit pénal de la sécurité». Elle évoque la « folie normative » et l’obsession sécuritaire qui se sont emparées de nos sociétés dans le contexte conjoint de la pandémie et du terrorisme. Blasphème en France : frontière entre liberté d’expression et délit raciste - FR – Observatoire Pharos.

En droit français, le droit au blasphème à proprement parler n’existe pas [1].

Blasphème en France : frontière entre liberté d’expression et délit raciste - FR – Observatoire Pharos

La liberté d’expression, elle, si. Elle s’établit dans les articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. La Troisième République les complète avec la loi du 21 juillet 1881 relative à la liberté de la presse, dont les limites, l’injure et la diffamation, sont rares. Cette loi de 1881 abolit le délit de blasphème [2]. Néanmoins, en juillet 1972, [3] des limites à la liberté d’expression surviennent avec la loi Pleven, du nom du ministre l’ayant portée, qui vient amender la loi de 1881. Dans un rapport de décembre 2013 intitulé Blasphème : Information sacrifiée sur l’autel de la religion, Reporters Sans Frontières (RSF) a examiné l’impact des accusations de blasphème contre des journalistes du monde entier.

Blasphème : droit ou délit ? Le portrait de Poinca : qui est Jean Jaurès ? - 02/11 sur Orange Vidéos. La lettre de Jean Jaurès aux Instituteurs et Institutrices sera lue aujourd'hui dans toutes les écoles de France.

Le portrait de Poinca : qui est Jean Jaurès ? - 02/11 sur Orange Vidéos

Il s'agit d'une forme d'hommage à Samuel Paty, le professeur assassiné à Conflans. A savoir que "Jean Jaurès" est le quatrième nom donné à des établissements scolaires après Jules Ferry, Jacques Prévert et Jean Moulin. Mais qui est-il ? Quelle est son histoire ? Quid de cette lettre ? Apolline de Malherbe donne rendez-vous aux auditeurs de RMC et téléspectateurs de RMC Découverte pour une nouvelle matinale info avec « Apolline matin ». Chaque matin dès 6h, écoutez un show radio/télé unique en France. Vidéo suivante dans 5 secondes. En hommage à George Floyd, le street artist Banksy publie une œuvre d'art avec un drapeau américain en feu. L'artiste choisit souvent des thèmes d'actualité pour ses œuvres, qui sont généralement peintes au pochoir sur les murs.

En hommage à George Floyd, le street artist Banksy publie une œuvre d'art avec un drapeau américain en feu

"Le système a échoué avec les gens de couleur. Le système blanc. " Son décolleté est jugé trop plongeant, le musée d'Orsay lui refuse l'accès. L'essentiel Une Parisienne affirme que le musée d'Orsay à Paris a refusé de la laisser entrer mardi en raison de son décolleté.

Son décolleté est jugé trop plongeant, le musée d'Orsay lui refuse l'accès

La femme a interpellé le musée sur les réseaux sociaux qui lui présente ses excuses. On ne peut pas comparer "Charlie" et Dieudonné : la liberté d'expression a des limites. Dieudonné, le 11 janvier 2014 (M.

On ne peut pas comparer "Charlie" et Dieudonné : la liberté d'expression a des limites

EULER/SIPA). Depuis le 7 janvier, à chaque jour suffit sa peine, et son débat, autour de la liberté d’expression. Robert Badinter : "Que Samuel Paty soit salué, qu'on se taise, qu'on rende hommage, qu'on ne se déchire pas" Chartelaicite 268251. Qu'est-ce qu'être citoyen aujourd'hui ?

Un citoyen, selon la définition du Larousse, est une personne jouissant, dans l’État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote.

Qu'est-ce qu'être citoyen aujourd'hui ?

En cette période d'élection, il est ultra-sollicité par les candidats à la présidentielle. Certains candidats ont élaboré leur programme sur des propositions citoyennes, d'autres débutent leur meeting par "mes chers concitoyens", d'autres encore promettent qu'ils s'entoureront de personnes issues de la société civile, de "simples citoyens". Mais les citoyens eux-mêmes, comment vivent-ils leur citoyenneté ? L'engagement citoyen prend de multiples formes, et de nouvelles formes depuis quelques années. "Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir que l'on a de changer les choses", Marie-Lys Bibeyran L'expression lanceur d'alerte existe depuis les années 90.

Elle utilise tous les moyens mis à la disposition des citoyens pour faire entendre sa voix, notamment internet. J'avais un besoin viscéral de parler. Abdelsamad Amsir a 22 ans. La charte des droits et devoirs du citoyen français. LA DEVISE de F. Bégaudeau, mise en scène B. Lambert - 16/12/15.