background preloader

Le gaspillage alimentaire

Facebook Twitter

Wikipédia : Gaspillage alimentaire. Aliments encore consommables récupérés dans les déchets par des militants (dont Rob Greenfield).

Wikipédia : Gaspillage alimentaire

Le Monde : Chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture gaspillée. Selon la FAO, un tiers de la production alimentaire destinée à la consommation humaine est perdue.

Le Monde : Chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture gaspillée

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sylvie Gittus Le gaspillage alimentaire est présent tout le long de la chaîne alimentaire, de la production à la consommation des ménages. Dans les pays à revenu moyen et élevé, le gaspillage intervient surtout à la fin de la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Dans les pays à revenu faible, il est constaté du stade de la production à celui de la transformation. Wikiagri : Les 20 chiffres à retenir sur le gaspillage alimentaire.

21Oct2014 Le succès récent de l’émission « Gaspillage alimentaire, les chefs contre-attaquent » sur M6 et l'organisation de la seconde Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre rappellent à quel point il est important de lutter contre les pertes et les gaspillages alimentaires, d’autant plus que la FAO a publié au mois de septembre des chiffres éloquents sur le sujet.

Wikiagri : Les 20 chiffres à retenir sur le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est l’un des rares sujets concernant l’agriculture et l’alimentation qui fasse l’unanimité de la part des institutions internationales (FAO, Programme des Nations unies pour l’environnement, Commission européenne), des Etats, des syndicats professionnels comme la FNSEA, des ONG, des cuisiniers jusqu’au grand public, comme a pu en attester le succès récent de l’émission diffusée sur M6, « Gaspillage alimentaire, les chefs contre-attaquent ». FAO : Quelques chiffres clés. Ça suffit le gâchis - ADEME : Le gaspillage alimentaire, un triple enjeu. Mis à jour le 05/11/2019 Dans le monde, le tiers des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillé. En France, on estime que près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année.

Les causes du gaspillage alimentaire sont nombreuses et liées notamment à la perte de valeur monétaire et symbolique de l’alimentation par rapport aux autres dépenses et activités, à l’évolution de la société et de l’organisation familiale, aux nouvelles façons de s’alimenter, au changement de rythme de vie… Et les conséquences sont lourdes tant sur le plan environnemental, qu’économique ou social. L’objectif 2025 des pouvoirs publics est de réduire de 50 % le gaspillage sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

L’atteinte de cet objectif dépend de la mobilisation de tous : des professionnels mais également des consommateurs qui peuvent avoir un impact réel en adoptant de nouvelles pratiques de consommation. Retrouvez plus d'informations pour les : France Nature Environnement : Gaspillage alimentaire : définition, enjeux et chiffres. Laisser des céréales au champ après le passage de la moissonneuse, détourner des invendus des supermarchés vers l’alimentation animale, méthaniser des fruits et légumes jugés trop moches ou mal calibrés pour en faire de l'énergie… Ces démarches peuvent éviter aux déchets alimentaires d'être incinérés ou enfouis, pratiques particulièrement impactantes pour l’environnement.

France Nature Environnement : Gaspillage alimentaire : définition, enjeux et chiffres

Pourtant, elles n’en constituent pas moins du gaspillage alimentaire. Conso Globe : Gaspillage alimentaire - qui jette le plus en France et dans le monde. Rédigé par Jean-Marie, le 15 Oct 2015, à 12 h 16 min Les données sur le gaspillage alimentaire mondial sont édifiantes.

Conso Globe : Gaspillage alimentaire - qui jette le plus en France et dans le monde

Le monde peut produire assez d’aliments pour nourrir les 6 milliards d’habitants de la planète. Malgré tout, 82 pays n’ont pas suffisamment de nourriture pour faire vivre l’ensemble de la population décemment. Le gaspillage alimentaire est aussi un phénomène français En France, nous jetons en moyenne 21 % des aliments que nous achetons, ce qui représente 6,5 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 20 kg par an et par Français selon le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Le coût de cet impressionnant gaspillage alimentaire s’élève entre 100 et 160 euros par an et par habitant selon une étude menée par l’ADEME, soit 12 à 20 milliards d’euros au total en France chaque année.

Autre estimation : selon France Nature Environnement, chaque année, nous jetons environ 7 kilos de produits non déballés et non consommés par personne. Dossier de l'ADEME : pertes gaspillages alimentaires état des lieux. Dossier ADEME : Estimer les impacts du gaspillage alimentaire des ménages. Dossier FNE : Caratéristiques du gaspillage alimentaire.

Impacts du gaspillage alimentaire sur le changement climatique

La sensibilité du consommateur au gaspillage alimentaire : proposition d’une échelle de mesure. Alim'agri. Consultez notre dossier.

Alim'agri

France Nature Environnement. Nos outils pédagogiques Le gobelet doseur Télécharger le patron du gobelet Ce gobelet interpelle le citoyen sur l’importance de trouver la « bonne dose » dans ses comportements et usages du quotidien : acheter en fonction de ses besoins, cuisiner les bonnes quantités, favoriser les circuits courts et de proximité, favoriser les fruits et légumes non calibrés, etc.

France Nature Environnement

Il interroge aussi en creux les pratiques de production et distribution qui peuvent aussi évoluer vers des modèles plus durables et moins générateurs de gaspillage. Les infographies « Aidons le climat, arrêtons de gaspiller » (2015) Cette infographie met en perspective les impacts du gaspillage alimentaire sur nos ressources et les changements climatiques : émissions de gaz à effet de serre, consommation d’eau et d’énergie, accaparement des terres agricoles, pollutions diverses... ADEME - Ça suffit le gâchis - Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Think.Eat.Save.