background preloader

Astuces

Facebook Twitter

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate - Néoplanète. Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes.

Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Je vous l’accorde, le résultat n’est pas des plus coquets, mais ce type de jardinage a tout bon, car il empêche la repousse des mauvaises herbes (pas besoin de désherbant), évite l’évaporation (moins d’arrosage), nourrit et protège durablement la terre… Essayez-le, c’est assez spectaculaire, vous verrez bientôt vos légumes pointer le bout de leur nez. Et pour les plus paresseux d’entre vous, le jardinage en lasagne a d’autres avantages : on ne bêche, ni ne sarcle la terre, puisque cela perturbe l’écosystème. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! 10 astuces de maraîcher pour réussir vos cultures au potager biologique. Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne.

J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog. J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. 3 astuces pour réussir toutes vos cultures Commençons par 3 petits conseils applicables sur la plupart des cultures… Trempez vos semences dans une décoction de prêle Si vous faîtes vous même vos plants, vous avez certainement déjà subi la fonte des semis ; les plants s’étiolent, se couchent puis meurent rapidement.

Il existe une technique efficace pour éviter ces désagréments : tremper simplement les graines dans une décoction de prêle. Étalez vos semis Les saisons sont parfois capricieuses. Surveillez cette vitre. 36 idées de récup'. 1- Boîtes d'œufs Vous vous en servirez pour vos semis de grosses graines pratiqués à chaud et pour faire germer les semences de pommes de terre (un tubercule dans chaque loge). > Idée de récup' : les oeufs 2- Portes ou vitres Lors de démolitions, récupérez les portes en verre qui, posées sur un simple coffre, le transformeront en châssis high tech avec poignée incorporée. De même pour les grandes vitres latérales de bus. 3- CD et DVD inutilisés Ne les jetez pas. 4- Pot de yaourt Une fois lavés et percés à leur base pour assurer un bon drainage, ils replaceront avantageusement les godets de repiquage. 5- Barquettes de dessert lacté Ne les jetez pas, mais lavez-les puis percez leur fond. 6- Barquettes de fruit en plastique transparent Une fois vidées de leurs kiwis, fraises ou cerises… et remplies de terreau, elles feront aussi office de terrine avec un couvercle de protection en prime. 7- Caisses à poisson en polystyrène 8- Vieux cordages 9- Barils 10- Bidons d'huile 11- Palettes 13- Papier journal.

Que faire au potager selon le climat et la région ? Le climat montagnard concerne les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées. Les hivers sont rudes et l'altitude joue directement sur les températures (environ -1°C/100m). Retrouver tous les travaux à effectuer au jardin dans ces régions en : janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre, novembre, décembre. Irrigation solaire au goutte à goutte : une technique gratuite à la portée de tous. Baptisé kondenskompressor, ce système ingénieux de micro-irrigation solaire au goutte à goutte allie astucieusement recyclage, réduction du gaspillage et conservation de l’eau. Ce système d’arrosage d’une simplicité désarmante permet une utilisation optimale des ressources en eau, en particulier pour la culture dans un climat sec ou aride. Il est idéal pour les jardins communautaires, les potagers urbains mais aussi les serres de jardin.

La technique du "kondenskompressor" semble avoir été mise au point vers 2008 par « Hortelano Hortament », un jardinier amateur originaire de Palma de Majorque sur les îles Baléares. Basé sur le même principe que les distillateurs solaires comme l’Eliodomestico déjà abordé précédemment, l’idée n’est pas officiellement brevetée et ne nécessite que des bouteilles en plastique PET de récupération pour fonctionner. La base d’une bouteille de 1.5l coupée en deux et remplie d’eau constitue le réservoir. Ressources et documentation : 10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate - Néoplanète.

Contruire

Récolter des graines de radis et de salades. La boîte à outils du potagiste - Avant d'entrer dans les détails, que peut-on dire de ce mois d'avril ? La terre s'est bien réchauffée, ce qui permet aux petites graines de germer facilement. Dans le cas où il n'aurait pas eu assez de pluie chez vous, n'hésitez pas à arroser un peu le sol pour qu'il ne soit pas sec. Vous allez voir, il y a pas mal de semis à faire en pleine terre tout au long de ce mois d'avril. Chez-moi, le potager commence à se remplir petit à petit. J'espère que chez vous, c'est pareil. Pour les légumes qui poussent rapidement, je vous conseille de faire des semis échelonnés toutes les semaines ou toutes les quinzaines. Avant le coup de feu du mois de mai (le mois où il y a le plus de travail au potager), profitez-en pour aérer la terre des parcelles qui vont recevoir les légumes d'été : tomates, aubergines, courgettes, poivrons.

Voici maintenant les activités à faire ce mois au potager. Vous êtes en retard mais c'est encore possible : Terminez les plantations de bulbes d'échalotes et d'oignons. Récoltes. L'ortie, une herbe pas si mauvaise pour le jardin - A l'extérieur. La recette du purin d’ortie : - Cueillez 1 kg d’ortie, avec quelques racines et hachez le tout grossièrement. - Mettez l’ortie dans un grand bac et ajoutez 10 litres d’eau (de pluie de préférence). Entreposez-le dans un endroit isolé, car l’odeur qui va se dégager est très forte.

Laissez macérer pendant 10 jours en remuant au moins tous les 2 jours. Le purin est prêt quand il n’y a plus de petites bulles qui s’échappent lorsque vous remuez. - Filtrez avant utilisation. Le compost : Le purin d’ortie est un excellent activateur de compost . Mettez vos gants et arrachez délicatement ces plantes piquantes au lieu de les traiter comme des parasites car elles peuvent être des alliés dans le jardin notamment sous la forme de purin. L’ortie, une herbe pas si mauvaise pour le jardin Engrais et anti-insectes : Plantes aromatiques parfumées : Laissez les orties s’épanouir au milieu de vos plantations d’aromates ou de plantes médicinales, votre production gagnera en qualité. Des tomates bien rouges : Comment entretenir son potager ? / Déco & jardin / Loisirs / Accueil - Que J'adore. Au mois de mars, il est temps de donner un second souffle à son potager. Première étape, enlever les mauvaises herbes et retourner la terre.

Il faut ensuite diviser son potager. A chaque plante son espace ! Il est conseillé de changer la place des plantes chaque année pour conserver la fertilité de son terrain. Ail rose : On évite de planter deux années de suite l'ail au même endroit. Artichaut : Pour favoriser son développement, il faut supprimer les grandes feuilles qui l'entourent. Carotte : Son plus grand ennemi ? Choux : Pour éviter que les choux soient exposés à une hernie (hypertrophie des racines puis mort de la plante), il faut à tout prix éviter de les planter deux années de suite au même endroit. Courgette : Pour faciliter la levée des courgettes, on sème les graines la pointe vers le bas.

Haricot : Les haricots préfèrent la sécheresse à l'humidité. Laitue : Son semis craint la chaleur. Poireau : Son point faible ? Radis : En avril, on ne lésine pas sur l'arrosage.