background preloader

La légende_la louve

Facebook Twitter

21 avril 753 avant JC - Fondation légendaire de Rome. Le 21 avril de l'an 753 avant JC est une date mémorable dans l'Histoire de l'Occident.

21 avril 753 avant JC - Fondation légendaire de Rome

C'est ce jour-là que Rome fut fondée si l'on en croit la légende. Des festivités commémorent encore cet événement dans la Ville éternelle tous les 21 avril. Une légende épique La fondation légendaire de Rome a été racontée et embellie par Virgile dans L'Enéide. D'après le poète, le héros Énée, fils du roi Anchise et de la déesse Vénus, s'est réfugié sur les bords du Tibre après la chute de Troie (voir l'Iliade d'Homère). Son fils Ascagne a fondé la ville Albe la Longue. Numitor, descendant d'Ascagne et roi d'Albe, a une fille qui devient vestale (servante de Vesta, déesse du foyer et du feu domestique).

Bien qu'elle ait fait serment de chasteté, elle donne le jour à des jumeaux : Rémus et Romulus, qu'elle dit avoir été conçus par le dieu de la guerre Mars en personne ! Un oracle ayant prédit au frère et rival de Numitor, que les jumeaux ne lui amèneraient que des malheurs, celui-ci ordonne de les tuer. 6H3-T1-Des-origines-de-Rome-à-la-fin-de-la-République-Word.pdf.

Italie : La grotte où la louve aurait allaité Romulus et Rémus retrouvée. La fondation de Rome. Naissance-de-romulus-_et-remus.pdf. Collègues. MON BESTIAIRE A MOI - monnaies-romaine. Afin de faire un petit intermède à ma galerie d'Empereurs... je voulais vous présenter pour tous ceux qui aiment les animaux ma petite vision du bestiaire pour les monnaies de l’Empire romain d’Occident.

MON BESTIAIRE A MOI - monnaies-romaine

Ma première pensée fut bien évidemment d’y faire figurer le fameux « denier en argent à l’éléphant piétinant un serpent ». de JULES CESAR, monnaie émise en 49-48 avant Jésus Christ.Cette monnaie était une de mes fiertés avant le vol de ma collection dont j’ai été l’objet… mais ce denier appartient à la République romaine et non à l’Empire. Alors je commencerais cette série de revers avec ce Dupondius frappé à NIMES aux effigies d’AUGUSTE et d’AGRIPPA Réf. : RIC 159; RPC I 525 Beau revers présentant le crocodile enchainé à un palmier symbole de NEMAUSUS l’ancien nom de cette merveille cité au passé archéologique si important.D’autres revers de ce même Empereur possèdent des revers animaliers. Ici, pas besoin de grands discours, les images parlent d’elles même.

Tous les souvenirs mènent à Rome. C’est un logo qu’on avait vu émerger il y a déjà quelques temps, mais qui fait son apparition publique seulement maintenant.

Tous les souvenirs mènent à Rome

La Ville de Rome, la capitale italienne, a décidé d’apposer son logo sur pratiquement tous ses produits à destination des touristes. Pas le logo de la ville, qui avait été changé en juin 2011, mais un logo spécifique que j’avais vu circuler en 2010 suit à un appel à concours. Bref, un logo sur les souvenirs, les produits touristiques et une gamme de produits de luxe « Made in Italy« , qui résume la Ville et son histoire en un pictogramme. Ab Urbe condita. Quae ante conditam condendamue urbem poeticis magis decora fabulis quam incorruptis rerum gestarum monumentis traduntur, ea nec adfirmare nec refellere in animo est.

Ab Urbe condita

Les faits qui ont précédé ou accompagné la fondation de Rome se présentent embellis par des récits fabuleux, plutôt qu'appuyés sur le témoignage irrécusable de l'histoire : je ne veux pas plus les affirmer que les contester. Tite-Live, Ab Urbe Condita, Praefatio *Le titre de la séquence est inspiré d'une leçon du Professeur Jacques Poucet sur la question. Pour consulter les fiches de langue associés à la séquence. Pour en savoir plus sur la représentation de Romulus et Remus dans la numismatique, il faut lire le très bon article paru à ce sujet sur le site Sacra Moneta. Pour creuser le sujet, un texte qui donne à réfléchir : Quand l'archéologie, se basant sur l'histoire littéraire fabrique de la "fausse histoire" : le cas des origines de Rome. Louve capitoline. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louve capitoline

La Louve capitoline ou Louve du Capitole est une sculpture en bronze des XIIe et XIIIe siècles de notre ère, conservée au palais des Conservateurs (Musée du Capitole) à Rome. Elle est un symbole associé à la légende de Romulus et Remus et à la fondation de Rome. Description[modifier | modifier le code] La sculpture en bronze de 75 cm de hauteur et 114 cm de longueur, représente un épisode de l'histoire légendaire de Romulus et Rémus : déposés sur le Tibre dans un panier d'osier, les jumeaux sont recueillis par une louve au pied du Mont Palatin, sous un figuier sauvage (le Ficus Ruminalis) situé devant l'entrée de la grotte du Lupercal.

L'animal les aurait nourris et protégés. Datation[modifier | modifier le code] Sur un buste romain de l'Agora d'Athènes, la louve a aussi la tête tournée vers les gémeaux. Histoire[modifier | modifier le code] Cette œuvre fut utilisée comme fontaine aux XIIe et XIIIe siècles. La fondation légendaire de Rome. ANTIQUITÉ La louve du Capitole n'est pas étrusque.