background preloader

Résaux sociaux et instantanéité de l'information

Facebook Twitter

France - Hotmail, Outlook, Skype, Actualités, Photos et Vidéos. Mélissa Bounoua : « Lire Libé comme un magazine » Slate.fr : Interview de Melissa Bounouna. 20 novembre, 2014 0 commentaire Culture RP a rencontré Melissa Bounoua, journaliste pour slate.fr et reader.fr, lauréate du trophée Labcomwomen dans la catégorie journaliste.

Slate.fr : Interview de Melissa Bounouna

Les journalistes, rien que des brandeurs. Journalistes en herbe, si vous êtes suractifs sur les réseaux sociaux, que vous soignez vos CV en ligne ou que vous scrutez les occurrences de votre nom sur le Web, c’est que, tel un Monsieurjourdain.com, vous faites du personal branding sans le savoir.

Les journalistes, rien que des brandeurs

Le personal branding, c’est cet art très branché qui consiste à faire de soi-même une marque en s’offrant une visibilité sur le Net. Dès 1997, dans un article théologiquement intitulé «The brand called you» («La marque vous a appelé»), Tom Peters, un essayiste américain orienté business, prophétise l’avènement de l’entreprise-personne et de son corollaire, le nom-marque. Partant du constat que l’ère de l’emploi à vie est révolue, Peters anticipe une révolution copernicienne du travail où ce n’est plus la fonction qui fait l’homme mais l’inverse. Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence. « Le numérique dévore le monde », prévient, depuis quelques années, le gourou de la Silicon Valley, Marc Andreessen, et il est en train d’absorber le journalisme.

Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence

Pour le meilleur ou pour le pire ? Jusqu’ici, pour assurer leur médiation sur l’actualité, les journalistes dépendaient des événements, de leurs sources, des experts et de leur rédaction-en-chef (ou si l’on préfère de leur ligne éditoriale). Ils sont désormais de plus en plus à la merci des nouvelles boites noires de l’ère numérique qui s’intercalent pour trier, choisir et distribuer l’information. Et parfois en produire ! Aidés de nouveaux filtres automatiques, les nouveaux géants de la technologie -- Google et Facebook en tête--, ont pris en quelques années les clés d’accès d’une information consommée désormais en majorité sur terminaux mobiles, désintermédiant de facto les médias historiques.

Algorithmes et information / Les pigeons [Assises du journalisme] Double particularité cette semaine.

Algorithmes et information / Les pigeons [Assises du journalisme]

D’abord, nous inaugurons aujourd’hui un partenariat avec le site d’information Rue89 . A intervalle régulier, nous construirons avec la rédaction de Rue89 une émission en commun [voir l'article sur le site de Rue89 ]. Les journalistes vont-ils devenir des marques grâce à Internet ?, par Xavier Ternisien. L’utilisation des réseaux sociaux dans le travail de journaliste. Les manifestations à Baltimore, le séisme au Népal, en 2015, ou encore les attentats à Paris.

L’utilisation des réseaux sociaux dans le travail de journaliste

Bon nombre d’évènements demandait aux journalistes une utilisation des réseaux sociaux pour en traiter l’information. Aujourd’hui, plus de 91% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux pour leur travail, selon une étude Cision France. Depuis le Printemps arabe et l’attentat du marathon de Boston, certains journalistes se sont même spécialisés. Plus de la moitié des journalistes se disent incapables de se passer de cet outil pour exercer leur métier. Catherine Cervoni : Etude : journalistes et réseaux sociaux : décryptage de leurs usages - Only CathOnly Cath. Etude : journalistes et réseaux sociaux : décryptage de leurs usages Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les journalistes.

Catherine Cervoni : Etude : journalistes et réseaux sociaux : décryptage de leurs usages - Only CathOnly Cath

Etude Journalistes ReseauxSociaux 0915 2. JOURNALISTES ET RESEAUX SOCIAUX Compte rendu d%C3%A9bat Press Club. Infographie : les journalistes français et leur usage des réseaux sociaux. La majorité des journalistes ont recours aux réseaux sociaux pour promouvoir et partager leurs articles, élaborer une veille sur leurs sujets de prédilection et développer leur "Personal Branding".

Infographie : les journalistes français et leur usage des réseaux sociaux

Plus de 91% des journalistes français utilisent les réseaux sociaux comme un outil professionnel et 40% y consacrent plus de 2h par jour, selon une étude réalisée par Cision auprès de 240 journalistes. Par ailleurs, 70% estiment que les réseaux sociaux ont amélioré leur réactivité et 37% leur productivité. Twitter est le réseau considéré comme le plus important professionnellement, suivi par Facebook et Linkedin. Journalistes et réseaux sociaux : décryptage de leurs usages.

Etude Cision France Lyon, le 10 septembre 2015 Les réseaux sociaux se sont imposés dans le quotidien des français et sont devenus un outil professionnel incontournable pour les journalistes.

Journalistes et réseaux sociaux : décryptage de leurs usages

Dossier - Journalistes belges et réseaux sociaux. Les réseaux sociaux font-ils partie de la profession de journalistes ?

Dossier - Journalistes belges et réseaux sociaux

Les journalistes devraient arrêter de s’asseoir au bord de la rivière et plonger dedans. Si même Christophe Barbier s’y met !

Les journalistes devraient arrêter de s’asseoir au bord de la rivière et plonger dedans

« Aider les lecteurs à trier dans l’infobésité », c’est l’une des priorités de la nouvelle formule de L’Express lancée mercredi, expliquait le directeur du magazine. L” »infobésité » serait la source de tous nos maux, et beaucoup de nouveaux médias veulent nous mettre au régime sec. On pense bien sûr aux Jours, lancés il y a peu par des anciens de Libération estimant qu” « il n’y a jamais eu autant d’informations, mais qu’on n’a jamais eu autant de mal à être bien informés ». L’autre promesse à la mode, c’est de ralentir le rythme en s’échappant du flot continu de l’actu. Les périls de l’instantanéité. Cent vingt minutes.

C’est la durée de vie maximale de 95 % des mots clés et des sujets de discussion dans l’ensemble des médias sociaux. Ce chiffre illustre bien un aspect de l’environnement médiatique dans lequel évoluent nos débats de société : un contexte bouillonnant de nouvelles où l’instantanéité est reine. Plusieurs voient les différents médias sociaux et électroniques comme des avancées démocratiques sans précédent. Ainsi, jamais n’aurions-nous été aussi bien informés qu’aujourd’hui. ARE SOCIAL NETWORKS A ‘NEW’ NEWS MEDIUM? The vast virtual web spun among Internet users via social networks facilitates the circulation and sharing of information among individuals. Thanks to these national and international networks, information spreads from one family to another, from one company to another and from one nation to another. It travels in an unlimited and instantaneous manner, without being restricted by boundaries, time zones or financial cost.

Therefore information becomes immediate and accessible regardless of physical or cultural barriers, as illustrated by the global retransmission of images of revolutions in Tunisia and Egypt. While social networks have become a lever in the distribution and sharing of information, can they be considered as a fully-fledged news medium? Polymorph information The Facebook network, which counts almost 200 million users around the world, is a clear illustration of the universal information-sharing possibilities offered by social networks. Réseaux sociaux Publier d’abord, vérifier après… Les réseaux sociaux ont bouleversé le métier de journalisme. Autant sur le plan technique que déontologique. 60% des journalistes se sentent moins contraints par les règles journalistiques sur les réseaux sociaux que dans les médias classiques La banque néerlandaise ING a publié récemment une étude sur l’impact des réseaux sociaux sur les informations.

Cette enquête a été menée auprès de 165 journalistes à travers le monde. Principal constat: 68% des journalistes estiment qu’ils ne peuvent plus exercer leur profession sans utiliser les réseaux sociaux. Twitter est plus rapide que les médias traditionnels, la preuve. La revue américaine PLOS One vient de publier une étude consacrée aux « trending topics » (TT) de Twitter, ces sujets tendance qui sous la forme de mots, de hashtags ou de phrases sont tweetés et retweetés dans le monde entier. Ce travail, réalisé par des chercheurs espagnols et suisses, en collaboration avec les laboratoires NEC de Heildelberg, repose sur une compilation de plus de 300 000 TT en provenance de 62 pays recueillis entre 2013 et 2014.

Voici les deux grands enseignements de cette étude. Twitter a dix ans et nous adorons le détester. Par Clara Schmelck, journaliste médias à Socialter, billet invité Nid d’algorithmes incontrôlables, infomédiaire menaçant la souveraineté des médias, volatile hasbeen dépassé par Snapchat : en dix ans, Twitter est devenu le réseau social qu’on adore affubler de noms d’oiseaux, comme si nous désespérions des outils que nous utilisons désormais quasi tous pour informer. En 2016, le site social lancé par Jack Dorsey revendique 320 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont 254 millions hors des Etats-Unis. Les médias sociaux ont-ils phagocyté le journalisme? – Formation SAWI de "Spécialiste en médias sociaux" Avez-vous déjà prêté attention à la manière dont vous consommez l’actualité?

Je veux dire : êtes-vous plutôt papier ou support numérique? Journalistes et reseaux sociaux int site. Les réseaux sociaux sont-ils compatibles avec le journalisme ? La place des réseaux sociaux dans l'information journalistique / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés. Arnaud Mercier est Professeur en Sciences de l’information et de la communication.