background preloader

QG2 - La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible

Facebook Twitter

Les conditions de travail :
‐ Santé et sécurité (accidents du travail, maladies professionnelles et risques psychosociaux, handicap, souffrance au travail)
‐ Indicateurs sociaux
‐ Eléments d’ergonomie
‐ Responsabilité Sociale de l’Entreprise et bien-être au travail

Il est habituel d’opposer la recherche des performances économiques à la recherche permanente d’amélioration des conditions de travail.


Or la prévention des risques majeurs du travail, relatifs à la santé et à la sécurité, permet non seulement de réduire les coûts cachés du travail mais, plus encore, de faire du bien-être au travail un vecteur de performance.
À partir, notamment, de l’observation et de l’analyse de vidéos, d’extraits de bilans sociaux, de tableaux de bord, l’élève est capable de :
• apprécier l’intérêt porté par l’organisation à l’environnement de travail à travers des dispositifs mis en œuvre ;
• repérer les situations de travail à risque ;
• interpréter les grandeurs caractéristiques d’un bilan social ;
• simuler, à l’aide d’un tableur, et interpréter quelques indicateurs de gestion sociale, tels que les taux d’absentéisme, de rotation du personnel, d’accidents du travail et de maladies professionnelles, dans des hypothèses de dégradation ou d’amélioration des conditions de travail ;
• caractériser le bien-être au travail dans le cadre de la responsabilité sociale de l’organisation (RSE) et dans sa recherche d’efficacité du travail ;
• rechercher des mesures simples, de nature ergonomique, pour traiter une situation de dégradation des conditions de travail.


Remarque : Au niveau de l’ergonomie, l’élève s’attachera simplement aux dispositions concernant les facteurs d’ambiance, l’aménagement des espaces de travail, mises en œuvre afin de préserver la santé et la sécurité des individus au travail.

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés. Travailler chez Google, Microsoft ou Facebook, ça en fait rêver plus d’un.

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés

Dans la majorité des classements sur les entreprises où il fait bon travailler, ces multinationales caracolent généralement en tête de liste. Question d’image, de moyens financiers mis à disposition, de fidélisation des employés et d’attraction des meilleurs talents de ce monde. Et oui car pour attirer les meilleurs candidats, il faut les choyer, leur proposer des avantages qu’ils ne trouveront pas ailleurs, les faire se sentir unique, leur montrer que l’entreprise est (quasiment) prête à tout pour qu’ils se sentent bien. Mais comment font ces multinationales pour motiver leurs salariés? Motivation au travail rime avec avantages! Voici une infographie très complète réalisée par NexGeneration sur la manière dont ces grandes entreprises motivent leurs collaborateurs. Avantage proposés aux salariés de Google, Airbnb ou encore Facebook (Source: Nextgeneration) Les grandes entreprises ne s’y trompent pas. Brochure penibilite v4. Guide penibilite Mai 2016. Facteurs de motivation : trouver les bons outils pour motiver.

Pour impliquer ses collaborateurs, il convient de bien comprendre les facteurs de motivation pour actionner les bons leviers.

Facteurs de motivation : trouver les bons outils pour motiver

Mais attention, le sujet est complexe. En effet chaque collaborateur ne réagit pas de la même manière. Alors que certains sont stimulés par le stress, d'autres sont vite dépassés par une pression trop importante. De même que la rémunération occupe une place centrale dans la préoccupation de beaucoup, pour d'autres collaborateurs, d'autres facteurs de motivation sont plus importants (équilibre vie professionnelle - vie personnelle, etc.)

D'une manière générale, la motivation d'un collaborateur dépend de son ressenti quant à ce qu'il donne à l’entreprise et ce qu'il obtient de la part de son employeur, son évolution ai sein de la structure et son appartenance sociale à l'organisation. Le ressenti des salariés, point de départ d’une réflexion sur la pénibilité. L’engagement de l’entreprise à travailler sur ce thème s’est d‘abord traduit par une phase de « professionnalisation » caractérisée par la recherche et l’analyse de documentation.

Le ressenti des salariés, point de départ d’une réflexion sur la pénibilité

Ensuite, une réflexion est initiée entre la directrice administrative et sociale, le directeur de production et le responsable qualité afin de définir les facteurs de pénibilité. Cinq facteurs sont présentés au CE et au CHSCT, qui les valident : les manutentions, les postures, les vibrations, les agents chimiques et le bruit. Pour procéder à l’état des lieux de l’exposition des salariés à ces cinq facteurs de pénibilité, des groupes de travail de salariés par corps de métiers (administratif, adaptation carrosserie, adaptation, magasin, bureau d’études, etc.) sont constitués. Préalablement à l’animation de ces groupes, la direction organise une réunion collective pour présenter la démarche retenue, les objectifs et la méthode envisagée. La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ? Test Taux d�absent�isme. rhc. elsa collet.

C'est quoi la RSE. TerreTv est une webTv spécialisée sur les thématiques environnementales et éditée par Science Frontières Production SA.

C'est quoi la RSE

Elle est née le 15 février 2007, avec le soutien de l’Ademe, du Cnes, du MEEDDAT, de l’IRD, et de l’association Science Frontières. TerreTv est un outil écologique, en cohérence avec le message qu'elle diffuse. Internet ne présente pas les inconvénients de la presse " papier ". TerreTv s'adresse au grand public, grâce à sa démarche de vulgarisation scientifique et de sensibilisation aux questions environnementales.

Les étudiants comme leurs professeurs y trouveront en particulier une mine d'informations et de programmes mis à leur disposition. TerreTv propose une diversité de programmes : débats, reportages, JT, documentaires, conférences, sketchs, courts et longs métrages, bandes-annonces, entretiens... Cahier du mve n2 juin 2013. Des coûts cachés et pourtant bien présents. - La voix des entrepreneurs. Qu’est-ce qu’un coût caché ?

Des coûts cachés et pourtant bien présents. - La voix des entrepreneurs

Définition du site chefdentreprise.com : « Un coût caché désigne le coût dû à des phénomènes habituellement non pris en compte par les systèmes comptables officiels. Selon la méthode d'analyse mise au point par H. Savall à l'ISEOR (université Lyon), les coûts cachés désignent à la fois des coûts qui sont pris en compte mais dilués dans différents postes et des coûts qui ne sont pas pris en compte et qui correspondent à des manques à gagner (coûts d'opportunité). Les coûts cachés trouvent leur origine dans des dysfonctionnements organisationnels résultant souvent de comportements humains. . « Par opposition aux coûts cachés, les coûts visibles possèdent une dénomination comptable tels que charges de personnel ou achats de matières premières.

Lyreco, Lauréat du trophée "Mieux Vivre en Entreprise" Le jeudi 28 Novembre 2013, Lyreco a reçu le trophée "Mieux Vivre en Entreprise" lors d'une cérémonie organisée par le groupe RH&M et l'Institut du Mieux Vivre en Entreprise.

Lyreco, Lauréat du trophée "Mieux Vivre en Entreprise"

Pour cette cérémonie, notre DRH, Thibault LAMIAUX et l'équipe Développement RH accompagnés par notre DG, Stéphane BOSSUT ont représenté Lyreco. Déjà labellisé "Great Place to Work" pendant 6 années consécutives et "Top Employeur" depuis 2012, Lyreco vient d'être récompensé pour sa politique en faveur du Bien-être au travail. Impulsé par la création d'un poste de Référent Santé, c'est en 2012 que Lyreco a choisi de faire du bien-être au travail, une des 5 dimensions de la stratégie "N°1 à Leader". Les actions menées, dans le cadre de cette stratégie, portent sur deux axes : - La prévention des risques professionnels : le plan de lutte contre l'absentéisme, la sensibilisation des collaborateurs, le plan de réduction de la pénibilité,...

Des coûts cachés et pourtant bien présents. - La voix des entrepreneurs. Risques psychosociaux et santé au travail, qui sont les salariés les plus exposés ? Pour mener son enquête Santé et itinéraire professionnel (SIP), la Dares (département des statistiques du ministère du Travail) s’est appuyée sur la définition du Collège d’expertise sur le suivi statistique des risques psychosociaux au travail : « Les risques psychosociaux sont les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental ».

Risques psychosociaux et santé au travail, qui sont les salariés les plus exposés ?

Réalisée en deux vagues, fin 2006-début 2007 et fin 2010, l'enquête s’est adressée aux ménages de France métropolitaine avec pour objectif de mieux connaître les interactions entre emploi, conditions de travail et santé. L’étude portait sur les salariés exclusivement. Présentation synthétique des résultats. TMS : une nouvelle campagne de prévention. Cancer du poumon : EDF condamné pour ''faute inexcusable'' Par La rédaction d'Allodocteurs.fr avec AFP Rédigé le Cancer du poumon : EDF condamné pour ''faute inexcusable'' "La maladie professionnelle dont était atteint Jean-François Cloix ayant entraîné son décès est la conséquence d'une faute inexcusable de la société EDF", indique le tribunal des affaires de sécurité sociale d'Orléans dans un jugement rendu le 27 août et révélé par le Journal du Dimanche.

Cancer du poumon : EDF condamné pour ''faute inexcusable''

M. Cloix, qui avait travaillé dans la centrale durant 30 ans comme chaudronnier, est mort en 2009, à 53 ans. Videoquiz La centrale de Chinon mise en cause. rhc. elsa colle... Les conditions de travail. Jobteaser. Principales missions d’un chef d’agence métier chez Suez Environnement Bonjour, je m’appelle Laure, je suis chef d’agence Eau Potable pour Eau et Force, qui est une filiale de Lyonnaise des Eaux, elle-même filiale de Suez Environnement.

jobteaser

SANTÉ AU TRAVAIL : Tension au travail et manque de reconnaissance, deux facteurs de RPS. Le « job strain », appellation anglophone de la tension au travail, et le manque de reconnaissance sont deux facteurs qui accroissent la survenance de risques psychosociaux.

SANTÉ AU TRAVAIL : Tension au travail et manque de reconnaissance, deux facteurs de RPS

Dans une étude publiée le 19 janvier, la Dares identifie les salariés qui y sont le plus exposés, les modes d’organisation du travail pouvant accentuer le risque d’exposition, ainsi que les effets sur l’état de santé des salariés. Dans une étude publiée le 19 janvier, la Dares s’est penchée sur deux situations de travail susceptibles d’accroître la survenance de risques psychosociaux (RPS) : le « job strain » ou tension au travail (combinaison d’une forte demande psychologique et d’une faible latitude décisionnelle) et le manque de reconnaissance. Il en ressort que les salariés n’y sont pas exposés à la même intensité selon leur catégorie professionnelle, leur sexe ou leur secteur d’activité. Manque de reconnaissance, job strain : qui est le plus touché ? Dans l’actu – RPS et TMS en tête des consultations. Les risques psychosociaux (RPS) et les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont les premiers motifs de visites dans les centres de consultation de pathologies professionnelles, d’après le bilan d’activité du réseau qui les regroupe.

Souffrance en France. Les « troubles d’adaptation aux risques psychosociaux et les troubles mentaux et du comportement » - pour reprendre la dénomination exacte de la classification internationale des maladies – constituent aujourd’hui le premier motif de consultation dans les centres de consultation de pathologies professionnelles (21 %). Ils sont suivis par les « maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif » (14,7 %). Equilibre vie professionnelle/ vie privée. Un levier de performance pour l’entreprise Le travail est, pour 92% des français, très important.

Il est perçu comme un moyen de s’accomplir et une source de développement individuel. Pourtant, ils sont 65% à estimer que le travail prend trop de place dans leur existence. Longtemps les entreprises ont eu une attitude ambivalente concernant le hors-travail, considérant que cela relevait de la sphère privée et non professionnelle. Cette distinction est aujourd’hui dépassée. L’entreprise qui veut attirer, motiver et fidéliser ses talents ne peut désormais faire l’impasse sur la question de l’équilibre vie privée – vie professionnelle. Cependant, il n’existe pas de solutions préétablies. Une société et des attentes qui changent La progression toujours plus forte des familles dites biactives – dans lesquelles les deux parents travaillent – est l’un des changements majeurs auxquels les entreprises font face. Rémunération, un levier de motivation ? Si la rémunération reste l’une des premières attentes des salariés, elle n’est pas pour autant un levier de motivation.

C'est du moins les conclusions d'une étude réalisée par les cabinets Deloitte et Nomination, auprès d’un panel de près de 5 475 décideurs. L'étude montre que sept personnes interrogées sur dix placent la rémunération (monétaire ou avantages sociaux) devant l’intérêt du travail, le développement de carrière ou l’équilibre de vie. Toutefois, « alors que près de quatre décideurs sur dix considèrent aujourd’hui leur rémunération comme insatisfaisante, ils sont plus de 85 % à estimer être reconnus à leur juste valeur dans leur poste actuel (et même 89 % pour ceux qui en ont changé dans les 12 mois précédant l’enquête) », précise Gabriel Bardinet, manager dans le département rémunération et avantages sociaux chez Deloitte. Quelle réponse aux attentes des salariés ? Les éléments de rémunération pour motiver vos salariés.

Peut-on entretenir durablement la motivation des hommes par la seule rémunération ? - Réviser le cours - Management des organisations. Il est essentiel pour les organisations, entreprises, organisations publiques et même associations, de disposer d'un personnel motivé et impliqué dans son travail. La politique de rémunération, axe essentiel de la gestion des ressources humaines, constitue un levier important pour entretenir cette motivation. Il existe cependant d'autres facteurs de motivation qui permettent d'y parvenir. 1. Quels sont les déterminants d'une politique de rémunération ? 1.1. La politique de rémunération a pour objectif principal de rétribuer le personnel pour sa contribution à la production de l'organisation. 1.2. Plusieurs contraintes doivent être prises en compte pour l'élaborer. Stress au travail : des salariés de plus en plus sous pression. Le management par le stress serait-il devenu la norme dans les entreprises françaises?

C'est l'une des interrogations que soulève la 17ème édition du baromètre "Climat social et qualité de vie au travail"*, publié jeudi 22 octobre 2015. Ainsi, 61% des salariés interrogés affirment subir un stress régulier. Pis, près de quatre sur cinq estiment que ce stress a un impact négatif sur leur santé. Le quart des sondés déclarent d'ailleurs avoir développé au cours de leur carrière un problème psychologique grave (dépression, burn-out) ou avoir été victime de harcèlement moral. "L'intensité de ce stress ne cesse d'augmenter, souligne Virginie Loye, responsable des formations en RH chez Cegos. Autre enseignement de l'enquête, près de la moitié des sondés notent une dégradation notoire du climat social dans leur entreprise depuis un an (pour 42% des salariés et 50% des managers). Risques psycho-sociaux: les entreprises s'inquiètent mais ne font pas grand chose.

RH et RSE au cœur de la mutation des entreprises, Dossiers thema. La frontière entre ressources humaines (RH) et responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) s’estompe. « Toutes deux investissent le champ du sociétal en suivant un objectif commun, le progrès collectif », constate Frank Bournois, directeur général d’ESCP Europe, membre du jury 2015 du Cercle Humania qui remettait, hier, pour la quatrième année d’affilée*, ses trois prix (Grand Prix du DRH devenu président, Prix Innovation RH, Prix Innovation RSE).

Illustration de cette tendance d’imbrication entre les sujets RH et les initiatives RSE, le contenu des 30 dossiers de candidature reçus cette année. « Nombre de projets présentés étaient hybrides, concernant à la fois les collaborateurs et l’environnement global de l’entreprise », indique Ghislain Missonnier, président du Cercle Humania, association qui fédère plus de 600 DRH de moyennes et grandes entreprises. Les RH s’appréhendent désormais à l’échelle internationale. 7 pratiques RH qui favorisent le bien-être et la motivation - Les Echos. Accueil. La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ? - En STMG, à Jacques Cartier ...

Management du Personnel. Souffrance au travail: l'alarmante situation des banques. Livre_blanc_2012_adhere_rh.pdf. Comment passer de la recherche du bien-être au mieux-être en entreprise en 10 leçons ? Pourquoi diable me direz-vous vouloir générer du mieux-être en entreprise alors que la "simple" recherche du bien-être y semble déjà occuper tout l’espace de nos préoccupations quotidiennes ? Se sentir bien dans son espace de travail, dans ses modes de travail, dans ses missions reste pour chaque collaborateur un vœu bien difficile qui ressemble bien souvent à une utopie.

Une voie incongrue alors qu’elle semble devoir être une évidence. La question m’est souvent posée comme un signe manifeste de notre désarroi : pourquoi ne sommes-nous pas plus heureux que cela dans nos vies professionnelles ? Motivation et bien-être des salariés : principal défi pour 38 % des DRH français. Publié le 21/03/2014 Attention, cet article a été publié le 21/03/2014. Le Burn Out accompagnement et prévention sur Sosburnout.frSOS Burn Out .fr. Secrétaire. Rappel important : La prévention doit toujours obéir à la logique suivante : 1°) suppression du risque (substitution d’un produit …) 2°) évaluation du risque qui ne peut être supprimé (document unique d’évaluation) 3°) recours en priorité à la protection collective (captage des polluants, protecteur sur machine…) 4°) protection individuelle (quand la protection collective est impossible, insuffisante ou dans l’attente de son installation).

Dans tous les cas, l’information et la formation des travailleurs s’imposent. Moyens de rangements, luminaires, maintenance des installations, confort thermique, hygiène, installation ergonomique du matériel, sièges adaptés, évaluer la charge de travail, formation continue. Le salarié peut-il décider de prolonger ses congés ? Il faut rappeler que les dates de congés sont fixées par l'employeur même si, le plus souvent, elles sont fixées en accord avec le salarié. En l'absence d'accord, c'est l'employeur qui fixe les dates de congés que les salariés seront tenus de respecter. Si un salarié ne reprend pas ses fonctions au terme de ses congés, cette absence peut selon les circonstances constituer une faute.

Quand l'absence du salarié est liée à un motif légitime (maladie avec certificat, nuage volcanique bloquant le trafic aérien...), elle ne peut entraîner de sanction. En effet, l'existence d'un motif légitime empêche la qualification disciplinaire et, en l'absence de faute, le licenciement serait dépourvu de cause réelle et sérieuse. Fermeture estivale : que se passe-t-il si certains salariés n'ont pas acquis assez de jours de congés ? - Les Echos. Accueil Si un employeur peut décider de fermer son entreprise pour congé estival, il ne pourra plus désormais recourir au chômage partiel pour indemniser ses salariés n'ayant pas acquis assez de jours de congés payés.(...) La modification des dates de congés est-elle possible ? L'employeur peut-il imposer une durée de congés payés ? Motivation en entreprise: neuf astuces pour manager sans moyens. Pour booster l'implication de chacun, au quotidien le manager peut intervenir par petites touches grâce à des actions simples et efficaces.

Un bon espace de travail favorise la productivité des salariés selon une étude Steelcase-Ipsos. Stress, harcèlement moral, souffrance : comment retrouver le bien être au travail. Politique de RSE au sein du groupe Renault. Pôle emploi prête une voiture à ceux qui retrouvent un travail. Risques. RH : intégrer la RSE dans la culture d'entreprise. Réseaux sociaux d'entreprise : atouts, limites et perspectives. Des députés veulent faire payer le "burn-out" aux employeurs.

Accident du travail : quels sont les bons réflexes ? Les 6 facteurs émotionnels du bien-être au travail. Comment réduire le taux d’absentéisme au travail ? Burn-out: sait-on vraiment de quoi l'on parle? Un tiers des PDG seront des femmes... en 2040. Conditions de travail : un premier baromètre. Risques professionnels : quand le travail fait mal. Alternatives Economiques Education. Congés / Absences.

Gérer l’absentéisme au bureau. La motivation de google. Evolution du Taylorisme et de la productivité. Etre Bien au Travail. La gamification au service de la motivation des collaborateurs et de la solidarité : Giving Corner. Travail. Le bonheur au travail. Les paroles de la négociation. Attention, accidents de travail... et autres dataviz. Actu sociale - Bien-être au travail. Comment mieux accompagner les générations au travail ? Santé / Conditions de travail. Qualité de vie au travail : un accord déjà oublié - France Conflit social, conflit social france, conflit social europe, grèves manifestations france europe travail emploi europe.

Les 6 équipements de bureau indispensables en entreprise. Page de présentation d'un média - INRS. Les obligations sociales: gestion des ressources humaines avec CCI France. Travailleurs handicapés.