background preloader

Visions sur l'école

Facebook Twitter

Des descriptions de l'école et de ce qu'il est urgent de changer...

Faut-il réduire les heures de cours à 45 minutes ? L'école efficace est-ce celle qui allonge les pauses ?

Faut-il réduire les heures de cours à 45 minutes ?

Au delà du paradoxe, la question est posée par les enseignants québécois du RIRE, un réseau officiel d'information pour la réussite éducative à partir d'études américaines. Une question qui fait écho à des expériences en France, à l'autonomie des établissements et aussi à notre climat scolaire dégradé... La chronique de Véronique Soulé : Le collège de Stenay combat la pauvreté. Souvent les rapports finissent aux oubliettes.

La chronique de Véronique Soulé : Le collège de Stenay combat la pauvreté

Ils ont occupé quelqu'un qui n'avait pas grand-chose à faire ou ils ont servi d'alibi à un ministre voulant montrer qu'il agissait. Ce n'est pas le cas du rapport Delahaye " Grande pauveté et réussite scolaire ". Plusieurs académies s'en sont saisi et des établissements appliquent ses recommandations. Être debout en classe pourrait aider les enfants à apprendre. Les études sont unanimes : il existe un lien entre l’inactivité et les problèmes de santé, dont les maladies cardiaques, le diabète et l’hypertension.

Être debout en classe pourrait aider les enfants à apprendre

Mais la plupart de ces études portent sur des adultes dans un environnement professionnel et soulignent les conséquences néfastes de la position assise sur la santé. D’où la mode des bureaux debout en entreprise. Bouger, c’est bon pour la santé. Ces dernières années, de nombreux chercheurs se sont penchés sur l’utilisation de bureaux debout à l’école (devant lesquels les élèves choisissent de s’asseoir sur un tabouret ou de rester debout) en lieu et place des traditionnels pupitres. Climat scolaire : Des relations ambigües avec les performances scolaires. Améliorer le climat scolaire a-t-il un impact sur le niveau des élèves ?

Climat scolaire : Des relations ambigües avec les performances scolaires

Le lien est souvent évoqué. Mais une nouvelle étude publiée par le National Center for Education Evaluation and Régional Assistance du ministère américain de l'éducation, montre que si la relation est établie elle doit être prise avec prudence.

Le numérique, objet d'étude

Evidence based teaching. Histoire de l'école. L'école de demain. EduMix : Imaginer le collège à venir. Comment améliorer, transformer le collège et imaginer l'établissement de demain ?

EduMix : Imaginer le collège à venir

Pendant trois jours, du 10 au 12 février 2017, près de cent personnes venues d'horizons différents (et pas seulement de l'éducation) ont tenté l'expérience au collège Rep+ Elsa Triolet de Vénissieux. Cette belle aventure pilotée par Yam (Yves Armelle Martin) et son équipe d'Erasme ainsi que le réseau des Learning Lab Network (Jean Pierre Berthet et Jean Pouly principalement) est aussi une ouverture vers une nouvelle façon d'envisager l'avenir des établissements scolaires.

eFRAN

Des idées pour changer l'école. Manifeste pour une pédagogie renouvelée, active et contemporaine. Les élèves fantômes. Bref, tout s'aligne sommairement pour une année scolaire comme les autres.

Les élèves fantômes

Le taux de décrochage scolaire continuera d'osciller autour de 20 % et une proportion encore plus grande d'autres élèves décrochera d'une façon encore plus insidieuse : ils seront présents physiquement en classe, tout y en étant absents mentalement. Bref, une année de plus au calendrier scolaire des élèves fantômes ! Il s'agit du mal du siècle, où quotidiennement, nos enseignants sont aux prises avec un évident désintéressement des élèves, menant à un ultérieur désinvestissement et à la démotivation de ces derniers.

Il faut se rendre à l'évidence : trop d'élèves font du temps à l'école. L'école et la fabrication inégalitaire des élites, un mal français ? Consacré à la formation des élites, le dernier numéro de L'Année sociologique analyse les processus de fabrication des élites dans plusieurs pays dont la France.

L'école et la fabrication inégalitaire des élites, un mal français ?

La remarquable synthèse d'Agnès van Zanten éclaire particulièrement le cas français. Ce qui caractérise la fabrication des élites en France c'est qu'elle est à la fois familiale et scolaire. Autrement dit, le système éducatif contribue aux mécanismes qui permettent aux classes favorisées de se réserver les positions d'élite et de bloquer l'ascension sociale des autres.