background preloader

Évaluation par compétences

Facebook Twitter

Évaluer par compétences. 1.

Évaluer par compétences

Une évaluation globale de l'élève sur les huit composantes du socle commun En histoire-géographie il est recommandé de n'utiliser que les compétences des domaines 1, 2, 3 et 5.Éduscol. Évaluer la maîtrise du socle commun aux cycles 2, 3 et 4 Domaine 1.1 - Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit Domaine 1.2 - Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale Domaine 1.3 - Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques Domaine 1.4 - Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps Domaine 2 - Les méthodes et outils pour apprendreDomaine 3 - La formation de la personne et du citoyen Domaine 4 - Les systèmes naturels et les systèmes techniquesDomaine 5 - Les représentations du monde et l’activité humaine 2.

Toutes les compétences sont divisées en "attendus de compétence". Télécharger la feuille de calcul au format Libre/Open Office. Évaluer par ceintures. Évaluer par les ceintures est un ancien système d’évaluation français sans notes issu des pédagogies coopératives des années 1970.

Évaluer par ceintures

Ce système permet de faire progresser tous les élèves à leur rythme, en offrant aux élèves fragiles le temps de s’entraîner et de réussir et aux élèves en réussite la possibilité de se confronter à des défis qui vont leur permettre de progresser également. Ce type d’évaluation permet de travailler autant les connaissances que les compétences. Il utilise aussi les effets étudiés du "student self-reported grades", principe (dont l’efficacité est avérée par la recherche) selon lequel les élèves réussissent une évaluation quand ils se sentent prêts à la passer. 09022017Article636222209871476660. Un autre modèle pour l'EPS ?

09022017Article636222209871476660

Wilhelm Röösli est professeur d’EPS au Collège Alain Fournier de Clamart (92) et membre du groupe Epic de l’AE-EPS. Il nous présente les nombreuses propositions du groupe, en y mettant aussi sa touche personnelle : une vision complète de l’enseignement de l’EPS au service des apprentissages des élèves ! Vous êtes membre du groupe Epic de l’AE-EPS. Quelles sont vos préoccupations actuelles ? La rentrée scolaire de Septembre 2016 a été rythmée par la mise en œuvre de nouveaux programmes de collège ''soclés'', en EPS et dans les autres disciplines d'enseignement.

C’est-à-dire ? A travers cette méthodologie EPIC (voir revue enseigner l'EPS n°268), nous souhaitons clarifier le processus de transmission / appropriation pour « rendre visible un objet de savoir invisible » (D. Pour notre public adolescent, confronté à une période charnière dans la construction de son identité, ''la reconnaissance publique'' des progrès réalisés constitue donc un enjeu important. Un sphérier pour évaluer les compétences ?

Comment évaluer les compétences de ses élèves ?

Un sphérier pour évaluer les compétences ?

Rémi Massé, enseignant d’éducation musicale dans l’académie de Bordeaux, a inventé un outil original d’évaluation. Son « sphérier », outil dont l’aspect visuel est important, prend la forme de sphères de compétences validées cours après cours par les élèves. En quoi l’aspect formel de cet outil innovant influe t-il sur les pratiques et les enjeux de l’évaluation ? Le sphérier est un outil d’évaluation complété à chaque cours d’éducation musicale par les élèves. Les quatre champs de compétences du nouveau programme d’éducation musicale sont symbolisés par des lignes de sphères de couleurs différentes, et la taille des sphères représente des niveaux de maîtrise de la compétence.

Suivre une progression sur un temps long L’outil inventé par Rémi Massé répond à un besoin de suivre la progression des élèves sur un temps long. Evaluer les compétences, un défi. Le Conseil Supérieur des Programmes planche actuellement sur la redéfinition du socle commun et des programmes.

Evaluer les compétences, un défi

Il est important d’examiner dès ce stade un levier important du changement pédagogique : l’évaluation des compétences. En effet, reporter cette question à un deuxième temps, c’est prendre le risque de retomber dans les errements du LPC. Pourquoi et comment évaluer par compétences. L’évaluation par compétences est à la mode dans les salons du ministère de l’Éducation Nationale depuis plusieurs années.

Pourquoi et comment évaluer par compétences

Différentes annonces récentes, sur la mise en place d’une Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, ou sur l’instauration d’un nouveau socle commun de connaissances au collège, confirment cette tendance.] Dans la pratique pourtant, les choses changent peu. Si en Primaire, les enseignants évaluent souvent par compétences, particulièrement dans leurs bilans trimestriels, ce système est souvent jugé puéril et inadapté au secondaire, où le mode d’évaluation quasi exclusif reste la traditionnelle note sur 20. Le socle commun de connaissances en place au collège, le B2I, imposent dans les textes une validation de compétences, mais dans la pratique, cela s’opère souvent sans véritable concertation, en cochant des croix en fin d’année, pour remplir des tableaux.

J’avais déjà rédigé un article, il y a 3 ans, qui relatait ma première expérience.