background preloader

Allaitement

Facebook Twitter

Et un peu de Neurologie: Pourquoi le nouveau-né tète mal (neurologie du post partum). En classant des trucs (classifier les choses est une activité typiquement neurologique), je suis tombé sur un powerpoint que j'avais rédigé pour essayer d'expliquer le plus simplement possible la neurologie du post-partum.

Et un peu de Neurologie: Pourquoi le nouveau-né tète mal (neurologie du post partum).

C'est un sujet vaste. Plus récemment sur twitter, j'ai écrit une série de tweets sur une toute petite partie de cette neurologie méconnue en me concentrant sur une question qui revient souvent : POURQUOI LE NOUVEAU-NE TÈTE MAL ? Rappel des faits : dans Blanche Neige et les sept nains, après le baiser d'amour véritable, Blanche met au monde sans efforts une fille. Le bébé est beau, le nain Prof le donne à Blanche, et après un petit sourire, bébé tétouille le sein de môman qui trouve ça très apaisant. Comment savoir qu'un professionnel de santé ne soutient pas l'allaitement. Tous les professionnels de santé disent soutenir l'allaitement maternel.

Comment savoir qu'un professionnel de santé ne soutient pas l'allaitement

Mais beaucoup le soutiennent uniquement lorsque cela se passe bien et encore, pas toujours. Dès que l'allaitement maternel, ou tout autre aspect de la vie d'une jeune mère, ne se déroule pas parfaitement, beaucoup trop d'entre eux préconisent le sevrage ou les compléments. Voici une liste partielle d'indicateurs vous permettant de savoir si un professionnel de santé soutient ou non l'allaitement maternel, ou le soutient au moins suffisamment pour qu'en cas de problème, il/elle fera les efforts nécessaires afin de vous aider à continuer l'allaitement.

Nobody Ever Fails At Breastfeeding And This Is Why. LES ECHOS DE VACARME - Peut-on choisir de ne pas allaiter? - Vacarme - Radio - Play RTS. La question de lʹallaitement est cruciale.

LES ECHOS DE VACARME - Peut-on choisir de ne pas allaiter? - Vacarme - Radio - Play RTS

Elle a toujours été source de tensions car elle touche au mythe de la bonne mère. LʹOMS le dit: meilleur pour la santé du bébé, meilleur pour la santé de la mère, lʹallaitement nʹaurait que des vertus. En Suisse, jamais autant de femmes nʹont donné le sein. ALLAITEMENT: Montrez ce sein... - Vacarme - Radio - Play RTS. ALLAITEMENT: Métro - boulot - néné - Vacarme - Radio - Play RTS. ALLAITEMENT: À boire et à manger - Vacarme - Radio - Play RTS. ALLAITEMENT: Cérémonie de la tétée - Vacarme - Radio - Play RTS. ALLAITEMENT: La première gorgée de lait - Vacarme - Radio - Play RTS. Du risque de donner de l'eau en été. Cette mère accouche à terme d’une petite fille, Alixe de 3,080 kg.

Du risque de donner de l'eau en été

Faut-il se préparer à allaiter ? Rares sont les manuels de puériculture, les articles de magazine, les sites Internet…, qui, abordant le sujet de l’allaitement, ne parlent pas d’une « préparation » quelconque.

Faut-il se préparer à allaiter ?

Mais est-il nécessaire de se préparer à l’allaitement, et plus particulièrement de préparer ses seins ? À ma connaissance, aucune femelle mammifère ne « prépare » ses mamelles à l’allaitement de ses petits. Si les femmes se croient obligées de le faire, et ce depuis toujours, c’est que, dans l’espèce humaine, l’allaitement n’est pas seulement naturel, mais aussi culturel. Et que chaque culture possède ses propres attentes, notamment par rapport à l’aspect des seins allaitants. Vous avez dit "culpabilisation" ? En janvier 2016 est sortie dans le Lancet une méta-analyse sur les bénéfices de l’allaitement pour la santé des enfants, des mères et de l’économie (1).

Vous avez dit "culpabilisation" ?

Et pour une fois, toute la presse en a rendu compte sans y ajouter la conclusion habituelle du style « oui bon, d’accord, mais les laits infantiles ont fait de tels progrès ces dernières années, etc. » ou « il ne faudrait pas culpabiliser les femmes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas, etc. » Toute la presse sauf… Libération où est parue une tribune signée par dix femmes (essentiellement des journalistes) et intitulée justement « Allaitement : cessons de culpabiliser les femmes » (2). Pour ces femmes (et les au moins 1 000 autres qui ont signé cet appel), parler de l’effet de l’allaitement sur la santé, c’est automatiquement culpabiliser celles qui ont choisi de ne pas allaiter.

La blogueuse Danielle Ahanda leur a répondu dans un texte plein de bon sens (3). 1. 2. 3. Allaitement et confiance. Lorsqu’on étudie l’histoire de l’allaitement, on s’aperçoit que le manque de confiance dans la capacité des femmes à nourrir totalement leurs bébés de leur lait « remonte à la plus haute Antiquité ».

Allaitement et confiance

Sauf peut-être chez les peuples « primitifs », l’allaitement exclusif au sein n’a pratiquement jamais été la règle : refus de donner le colostrum considéré comme du « mauvais » lait, administration dès les premiers jours de compléments divers et variés censés rendre l’enfant plus « solide » (eau, sucre, miel, tisanes, bouillies, etc.). C’est évidemment toujours vrai de nos jours. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les statistiques de l’OMS : dans les années 2010, les enfants exclusivement allaités les six premiers mois étaient 1 % à Djibouti, 9 % en Tunisie, 10 % au Yémen, 20 % en Irak. Conditions d’accouchement et débuts d’allaitement. L’un des dix concepts qui forment la « philosophie » de La Leche League dit que « la participation consciente et active de la mère pendant l’accouchement favorise un bon démarrage de l’allaitement, en consolidant le couple mère-enfant ».

Conditions d’accouchement et débuts d’allaitement

Depuis plus de cinquante ans que ce concept a été élaboré, les femmes ont gagné en « conscience » (elles n’accouchent plus « dans les vapes », comme c’était systématiquement le cas dans l’Amérique des années 1950), mais pas tellement en « activité », tant le nombre de gestes médicaux auxquelles on les soumet s’est multiplié au cours du temps. Nombre de femmes refusent ces interventions, qu’il s’agisse du déclenchement, de la péridurale, de l’aspiration gastrique, etc., et souhaitent un accouchement le plus naturel et physiologique possible, élaborant pour ce faire un « projet de naissance » dont elles discutent avec l’équipe médicale.

Peut-on manquer de lait quand on allaite ? Extrait de Les 10 plus gros mensonges… sur l’allaitement (éditions Dangles, 2006) La peur de « manquer » de lait n’est pas nouvelle.

Peut-on manquer de lait quand on allaite ?

Mais le « syndrome d’insuffisance de lait » semble, lui, de création assez récente. Les rythmes neurologiques et alimentaires du nouveau-né et leur évolution. Allaitement : la capacité de stockage. LA position d'allaitement (couché) à apprendre pour survivre aux "nuits" - Illustrations Orbie. Positions optimales stimulant l’expression des réflexes facilitant l’allaitement. Article paru dans les Dossiers de l'allaitement n° 79, LLL France, 2009 D’après : Optimal positions for the release of primitive neonatal reflexes stimulating breast-feeding.

Positions optimales stimulant l’expression des réflexes facilitant l’allaitement

Suzanne D Colson (maître de conférence, Université de Canterbury), Judith H Meek (néonatalogiste, Collège Universitaire des Hôpitaux Londoniens), Jane M Hawdon (néonatalogiste, Collège Universitaire des Hôpitaux Londoniens). Les petits tracas de l'allaitement. Cet article est paru dans Allaiter aujourd'hui n° 17, LLLFrance, 1993. Voir aussi aux dossiers sur les différents points évoqués : crevasses, engorgement, mastite, etc. Quand on m'a demandé d'animer une session sur ce thème au Congrès LLL 1992, puis d'écrire un article sur le sujet, je me suis sentie un peu débordée : tellement de choses peuvent rentrer dans le cadre des petits tracas !

Je me suis ensuite posée deux questions : d'une part où s'arrêtent les petits tracas et où commencent les gros problèmes ? L'expérience m'a en effet montré que le même problème peut être vécu de façon très diverse par différentes personnes. D'autre part, quels sont ceux provenant spécifiquement de l'allaitement ? Freins de langue, freins de lèvre : des freins à l'allaitement. Article publié dans Allaiter aujourd'hui n° 95 (2013, en vente dans la boutique) et écrit par Christelle Farré, animatrice LLLF, conseillère en allaitement, infirmière, formatrice Un peu d’histoire [32] (les chiffres entre crochets renvoient aux références en fin d'article) Le traitement des freins linguaux et labiaux est source de controverse depuis les années 1700.

Une cause de souffrances méconnue : le syndrome de KISS. Le syndrome de KISS (acronyme pour Kopfgelenk-Induzierte Symmetrie-Störung) est peu connu, mal diagnostiqué, et peut avoir de sérieuses conséquences tout au long de la vie. Symptômes possibles Certaines mamans et certains bébés ont pu rencontrer les difficultés d'allaitement et de maternage suivantes : Le parcours de ces enfants et de leurs parents En raison de la tête bloquée d’un côté, on pourra observer qu’en position verticale en système de portage ou bien en BN (biological nurturing) par exemple, la maman rapprochera la tête de son bébé vers son sein et que, de l’autre main, elle rapprochera le sein vers son bébé de telle sorte que le bébé puisse prendre le sein en bouche.

Allaiter, une affaire politique depuis longtemps. Deux cas récents viennent de mettre l'allaitement en procès sur fond de soupçon quant au bien de l'enfant. Lactissima : allaitement et travail. Vous trouverez ici le résumé des articles reprenant les idées essentielles quand on parle allaitement et travail. Les recommandations de préparation des biberons sont très mal connues et pourtant extrêmement importantes. Mon lait sent affreusement mauvais ! Le lait maternel tiré peut prendre un goût très fort et désagréable. La plupart du temps il s’agit de lait prédigéré mais il existe 2 autres causes à cela. Quelles sont les crèches obligées d’accepter le lait maternel ? Aucune loi n’oblige les crèches à accepter le lait maternel mais certaines circulaire crèche et allaitement le font.

Têtées entêtées. Le point sur les laits végétaux pour les nourrissons (et sur la grossesse végétalienne) par l'Anses! - Enfants et bébés végétariens, végétaliens et véganes. L'Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, publie aujourd'hui un avis dans lequel elle met en garde contre les boissons végétales pour les nourrissons de moins d'un an, rappelle qu'il existe des préparations pour nourrissons à base végétale et, ce faisant, reconnaît indirectement le végétalisme comme une alimentation qui existe et qui n'est pas mauvaise en soi. Il est judicieux de préciser que les simples boissons végétales ne conviennent pas aux bébés, mais l'Anses "oublie" juste de rappeler que le lait de vache standard n'est pas non plus adapté aux nourrissons...

Chose remarquable, l'Anses conclut, au sujet des femmes enceintes, qu'"une attention toute particulière doit être accordée aux femmes ayant une alimentation de type végétalien ou végane (ne consommant aucun produit d’origine animale), qui doivent recevoir une complémentation en vitamine B12 pendant la période de la grossesse et de l’allaitement. " Peut-on donner des "laits" végétaux aux bébés et enfants ? Katie Hinde: What we don't know about mother's milk.

How the myth of the 'good baby' is damaging breastfeeding. Being a new parent can be one of the biggest, scariest responsibilities you will ever take on. Growing a whole new tiny person and keeping them alive can be anxiety inducing even for the most laid back. Shortchanging a Baby's Microbiome. When a mother gives birth vaginally and if she breastfeeds, she passes on colonies of essential microbes to her baby. This continues a chain of maternal heritage that stretches through female ancestry for thousands of generations, if all have been vaginally born and breastfed.

This means a child’s microbiome, that is the trillions of microorganisms that live on and in him or her, will resemble the microbiome of his/her mother, the grandmother, the great-grandmother and so on, if all have been vaginally born and breastfed. This transgenerational microbial legacy begins in pregnancy. Simple help for painful nipples in breastfeeding women. Many breastfeeding women experience painful nipples and this is a common reason for stopping. That’s a great shame as it can be a lovely, as well as beneficial, experience and leading authorities such as the World Health Organization recommend that babies should be exclusively breastfed for the first six months.

If you, or a woman you’re supporting, is experiencing nipple pain from feeding then you’re probably wondering what’s the best thing to do. We tend to do several things when making choices about our health – we seek advice from others, including friends and family, health professionals and online communities; we might (think twice!) ‘Google’ it; and we look at the shelves in the local chemist to see what products promise.

Alcohol and breasfeeding. Special Collection - Enabling breastfeeding for mothers and babies. The Problem With Breastfeeding Research That No One is Talking About. Source: Unknown It seems a week can’t go by without another article going viral by someone trying to dismantle the “benefits of breastfeeding” (or really the risk associated with formula use, as the biological norm is breastfeeding). One could almost think that this justification for formula use is being peddled by the formula companies themselves, but alas, it seems to be women fighting to see their use of formula as equal to breastfeeding.